IRAN

Un manifestant échappe in extremis à la police

Tandis que le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, confirmait officiellement lundi la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad, la répression continuait dans les rues de Téhéran. Nos Observateurs nous indiquent que la police a procédé à plusieurs arrestations. Mais l'un des opposants capturés est parvenu à s'échapper.

Publicité

Tandis que le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, confirmait officiellement lundi la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad, la répression continuait dans les rues de Téhéran. Nos Observateurs nous indiquent que la police a procédé à plusieurs arrestations. Mais l'un des opposants capturés est parvenu à s'échapper.

Les autorités ont voulu éviter tout rassemblement lundi, au moment de l'investiture d'Ahmadinejad. L'heure et le lieu de la cérémonie ont été tenus secrets. Mais des opposants sont tout de même descendus manifester ce jour-là dans les rues des quartiers de Vali-e-Asr et de Vanak.

Ces images ont été filmées dans le parc Saei, situé dans le quartier de Vali-e-Asr, à Téhéran. Selon notre Observateur, Omid Habibinia, le manifestant que l'on voit torse nu et menotté sur ces images a été libéré par d'autres manifestants après avoir été capturé par la police, son t-shirt ayant été déchiré lors de l'arrestation. Les personnes qui entourent le manifestant essaient de lui enlever discrètement ses menottes et de le rhabiller. On peut entendre un homme qui lance "apportez lui un T-shirt !", avant d'ajouter "Faites gaffe, j'essaie de lui enlever ses menottes". A la fin de la vidéo, on aperçoit une femme qui lui apporte un vêtement.

Cette vidéo nous a été envoyée par Omid Habibinia . Elle a été floutée par FRANCE 24.