Un fait divers scandalise actuellement l’opinion publique égyptienne et génère un fort sentiment antiallemand dans le pays. Une Égyptienne voilée de 32 ans a été poignardée à mort, le 1er juillet dernier, dans l’enceinte d’un tribunal de Dresde. Son meurtrier n’est autre que la personne qu’elle poursuivait en justice pour insultes islamophobes.

Marwa Sherbini était enceinte de quatre mois. Elle a été poignardée à 18 reprises devant son fils de trois ans, en pleine audience. Son époux, Aloui Ali Oukaz, qui a essayé de s’interposer, a également reçu des coups de couteau. Pis : un policier, présent dans une salle d’audience voisine, l’a pris pour l’agresseur et lui a tiré une balle dans le pied. Il est toujours hospitalisé en Allemagne...

L’histoire commence en août 2008. Marwa Sherbini intente un procès à Axel W., un chômeur de 28 ans d’origine russe, proche des milieux de l'extrême droite allemande. Elle l'accuse de l’avoir traitée de "terroriste" dans un parc, en raison de son voile. Axel W. est d’abord condamné à lui verser 780 euros de dommages et intérêts, mais il fait appel. C’est lors du second procès qu’a eu lieu l’incident.

Marwa Sherbini, pharmacienne, vivait en Allemagne depuis 2003.

Postée sur Facebook par le groupe Marwa el-Sherbini

"La plupart des membres du cortège dénonçaient l’hostilité de l’Occident à l’encontre de l’islam"

Ismail Alexandrani est journaliste et activiste des droits de l’Homme. Il a assisté aux funérailles de Marwa Sherbini et a été le premier à poster sur son blog les photos de l’évènement.

Ce crime est profondément raciste et islamophobe. Voilà pourquoi le cortège funèbre scandait des slogans parfois irrationnels contre les Allemands, et parfois même contre les juifs - alors que le président du Conseil représentatif des institutions juives d'Allemagne a condamné ce crime. La plupart des participants au cortège dénonçaient l’hostilité de l’Occident à l’encontre de l’islam.

Dans le cadre d’un échange culturel, j’ai passé 17 jours dans diverses villes d'Allemagne. J'étais avec un groupe qui comprenait 4 filles voilées et nous n'avons jamais été victimes de racisme. Mais je déplore la prise de position tardive des autorités allemandes après ce drame. L’ambassadeur n’a présenté ses condoléances à la famille de la défunte qu’avant-hier. Les Égyptiens veulent que l’agresseur soit jugé rapidement car une procédure lente ne fera qu’augmenter leur sentiment d’injustice. Si la victime avait été juive ou homosexuelle, le crime aurait provoqué un tollé général.

Lundi, les funérailles ont rassemblé une foule d’environ 10 000 personnes. Il était clair que le gouvernement égyptien avait donné son feu vert. D’ailleurs, le gouverneur d’Alexandrie était présent. En Égypte, les autorités soulèvent de temps à autre le couvercle de la cocotte-minute. Elles laissent le peuple exprimer sa colère et sa frustration lorsque le contexte social et politique est particulièrement tendu".

Les funérailles

Vidéo postée par CATCHO86 sur YouTube, le 6 juillet 2009

Manifestation organisée à Alexandrie, lundi, à l’occasion des funérailles de Marwa Sherbini. Parmi les slogans scandés par la foule :

"Allemand ignoble, le sang de Marwa est précieux"

"Président Hosni Moubarak, le sang des Égyptiens est précieux"

"Notre âme, notre sang, pour notre martyr"

"Notre âme, notre sang pour l’islam"