IRAN

Témoignage exclusif d'Iran : "Les manifestants sont terrorisés"

La télévision publique iranienne avance le chiffre de 12 morts parmi les manifestants depuis le début de la crise. Un chiffre impossible à vérifier, compte tenu de l'interdiction faite aux journalistes de couvrir l'événement. L'une de nos Observatrices à Téhéran est parvenue à nous envoyer, malgré la censure d'Internet, un témoignage vidéo sur les effets de la répression sur le mouvement d'opposition. Voir son témoignage exclusif...

Publicité

La télévision publique iranienne avance le chiffre de 12 morts parmi les manifestants depuis le début de la crise. Un chiffre impossible à vérifier, compte tenu de l'interdiction faite aux journalistes de couvrir l'événement (lire le communiqué de Reporters sans frontières). L'une de nos Observatrices à Téhéran est parvenue à nous envoyer, malgré la censure d'Internet, un témoignage vidéo sur les effets de la répression sur le mouvement d'opposition.

Un manifestant touché par balle, samedi

Cette vidéo a été publiée sur le site ghthirdeye. Elle n’a pas pu être entièrement vérifiée. France 24 a contacté par téléphone le responsable du site, "Mohammad". Ce dernier affirme être à Téhéran et faire partie d'un petit groupe "d’amis" qui s’organise pour publier des images des manifestations. Ce groupe publie souvent des vidéos provenant de YouTube, mais "Mohammad" nous a affirmé que, dans le cas présent, il s'agissait d'images tournées par un de leurs membres. Il a par ailleurs ajouté qu’il disposait de moyens techniques propres lui permettant d’envoyer ses fichiers vidéo rapidement sur des serveurs basés à l’étranger, malgré le ralentissement forcé du réseau iranien par les autorités. Nous avons montré ces images à plusieurs de nos Observateurs, qui considèrent plausible que cette vidéo ait pu être tournée samedi à Téhéran, car la scène correspond au type de manifestations qui se sont tenues ce jour-là (petits rassemblements dispersés dans la ville). Si vous avez des informations complémentaires sur ces images, contactez notre équipe par le biais des commentaires, ou en vous inscrivant sur le site des Observateurs.

"Depuis que la police a tiré sur les manifestants, nous sommes terrorisés"

"Nazli", 25 ans, est étudiante à Téhéran. Elle participe aux manifestations depuis le début de la crise, il y a 13 jours.