IRAN

Réactions au discours de l'ayatollah Ali Khamenei : "Les gens respectent ses lois et sa légitimité"

L'ayatollah Ali Khamenei a fait un discours, ce vendredi, dans lequel il a averti que le pouvoir ne céderait pas à la contestation. Deux de nos Observateurs, un pro et un anti-Ahmadinejad, commentent cette déclaration.

Publicité

L'ayatollah Ali Khamenei a fait un discours, ce vendredi, dans lequel il a averti que le pouvoir ne céderait pas à la contestation. Deux de nos Observateurs, un pro et un anti-Ahmadinejad, commentent cette déclaration.

Quelques extraits du discours :

"Le peuple avait choisi celui qu'il voulait"

"Le bras de fer dans la rue est une erreur, je veux qu'il y soit mis fin"

"Ces manifestations de rue sont organisées pour faire pression sur les dirigeants mais nous ne cèderons pas face à elles"

"Les responsables politiques qui ont une influence sur le peuple devraient faire très attention à leur comportement, s'ils agissent de façon extrémiste, cet extrémisme atteindra un point de non retour [...]. Ils seront responsables pour le sang, la violence et le chaos"

"Les diplomates de plusieurs pays occidentaux qui nous parlaient jusqu'ici avec un langage diplomatique ont montré leur vrai visage, en premier lieu le gouvernement britannique"

Pendant le discours de Khamenei

Ces photos ont été envoyées par notre Observateur Omid Habinia.

"L'ayatollah Khamenei a simplement menacé les gens"

"Anahita", 33 ans, est blogueuse et étudie les neurosciences. Elle a fui l'Iran il y a un mois.

L'ayatollah Khamenei a simplement menacé les gens de réprimer les manifestations, alors que c'est de paix dont nous avons besoin. S'ils ont recours à nouveau à la violence, comme hier [18 juin, ndlr], cela ne fera qu'exacerber la haine et la colère. Si c'est le cas, je ne suis pas sûr qu'ils restent longtemps au pouvoir. Cette fraude électorale a envoyé un message clair aux Iraniens : aucune réforme n'est possible, il faut donc un changement de régime."

"C'est une victoire pour la République islamique, car les gens respectent ses lois et sa légitimité"

Mohammad, 24 ans, a un diplôme d'ingénieur et soutient Mahmoud Ahmadinejad. Il s'est rendu à la prière du vendredi, à l'université de Téhéran, où l'ayatollah Ali Khamenei a pris la parole.

85% des électeurs se sont rendus aux urnes pour l'élection présidentielle. C'est une victoire pour la République islamique car les gens respectent ses lois et sa légitimité. C'est une minorité qui refuse de respecter les règles et se révolte contre la majorité. Ce faisant, ils mettent à mal nos valeurs. Aujourd'hui [à la prière du vendredi], je n'ai rencontré aucun supporter de Moussavi ou de Karoubi. Juste un homme qui m'a parlé de l'unité du peuple iranien.

Notre leader a dit son dernier mot : nous n'avons pas besoin de l'influence occidentale et nous empêcherons une révolte qui menace notre République islamique."