Photo postée sur Flickr par Gatesofmemphis

Voilà le slogan qu'affichaient les panneaux publicitaires de Burger King du Tennessee : "Le réchauffement climatique, c'est des balivernes". Un sacré couac dans la communication du géant américain du fast-food.

Ces panneaux étaient placés à l'entrée d'une dizaine de Burger King de l'Etat du Tennessee. L'incident a été rapporté par le "Memphis Flyer", déclenchant une petite polémique. Les représentants de Burger King Corps ont déclaré que cette phrase ne reflétait pas les opinions de la compagnie et qu'ils avaient exigé que cette campagne soit abandonnée.

Les restaurants en question sont des franchises de Burger King gérés par  Mirabile Investment Corporation (MIC). Le directeur de cette société, J.J. McNelis, n'a répondu qu'à une seule interview (ici en anglais) sur le sujet. Il dit regarder d'un œil "amusé" toute cette agitation et compare la réaction du siège de Burger King Corps à celle de "cafards quand on allume la lumière". Il défend son initiative : "On n'est pas des moutons de Panurge ici, Obama veut nous faire croire que personne n'est autorisé à avoir un autre point de vue que le sien (...) mais on a le 1er amendement qui nous permet de dire ce que l'on veut." Il conclut "d'ici à ce que les avocats de BK Corps résolvent le problème, on sera en 2020."

Photo postée sur Flickr par Gatesofmemphis