ÉTATS-UNIS

Vidéo amateur : une patrouille de police s’en prend à un ambulancier

Cette vidéo, dans laquelle on voit deux policiers de la patrouille des autoroutes de l'Oklahoma interpeller un ambulancier, a déjà été vue par plus d'un million de "YouTubers". Ces derniers se demandent si une telle brutalité était justifiée. Voir la vidéo...

Publicité

Cette vidéo, dans laquelle on voit deux policiers de la patrouille des autoroutes de l'Oklahoma interpeller un ambulancier, a déjà été vue par plus d'un million de "YouTubers". Ces derniers se demandent si une telle brutalité était justifiée.

 

Postée sur YouTube par sustainablehome.

La scène s'est déroulée le 24 mai dernier dans le comté d'Okfuskee, en Oklahoma. Elle a été filmée par Kenyahda Davis, le fils de la patiente qui était transportée à l'hôpital. Il suivait l'ambulance en voiture.

La bagarre a éclaté après que le conducteur de l'ambulance a refusé de céder le passage à une voiture de la police des autoroutes, l'Oklahoma Highway Patrol. Selon Kenyada Davis, celui-ci n'a pas vu arriver le véhicule de police et n'a pas fait exprès de lui griller la priorité. 

La patrouille a, en tout cas, rattrapé l'ambulance avant de la faire arrêter sur le bas côté. Selon le rapport de l'officier de police Daniel Martin, le second ambulancier, Maurice White Jr, l'aurait agressé pendant qu'il réprimandait le conducteur. Il l'aurait notamment agrippé au cou, ce que la vidéo ne permet pas de confirmer. Ce serait à la suite de ce geste que les officiers auraient plaqué l'ambulancier contre la voiture, la main sous la gorge.

Selon un témoin de la scène, l'un des policiers était dans un état de très grande nervosité et, alors que l'ambulancier lui demandait d'être patient, il lui criait :"Je vais vous arrêter pour obstruction à la justice."

Dans sa déposition, l'ambulancier affirme être resté calme. Il explique que la situation a dégénéré quand l'officier a essayé de lui faire une clef de bras.

Les images prises par la caméra embarquée dans la voiture de police sont pour l'instant gardées confidentielles, mais elles devraient aider à déterminer qui a déclenché la rixe.

"Les agents oublient trop souvent qu'ils doivent eux-aussi obéir à des lois"

Odimir alias Lungyao1 commente cette affaire sur sa chaîne YouTube.

Ce qui me dérange c'est que, des deux ambulanciers, celui qui a été pris à partie est black alors que le blanc a simplement été écarté. En regardant la vidéo, on a l'impression que le blanc a eu droit à une conversation aimable alors que l'autre n'a eu droit qu'à la méthode dure. Ce qui est sûr, c'est que si White a effectivement attaqué le policier, il mérite d'aller en prison.  

Je n'ai jamais vu des policiers dire à des gens "Vous êtes en état d'arrestation" et essayer de leurs mettre des menottes en les laissant repartir ensuite. Pour moi, cela accrédite la thèse selon laquelle les officiers ont outrepassé leurs droits. Ils savaient qu'ils avaient tort de réagir de façon aussi agressive et n'ont pas souhaité aggraver leur cas. C'est encore un exemple de brutalité policière. Les agents oublient trop souvent qu'ils doivent eux-aussi obéir à des lois. On ne devrait pas laisser passer ces bavures.

Les ambulanciers travaillent au service de la population, les policiers devraient faire de même. Ils  feraient mieux de s'entraider. Surtout quand, pendant tout ce temps, il y a un patient qui attend dans l'ambulance."