ROYAUME-UNI

La fin tragique de l'"idiote raciste" la plus célèbre de Grande-Bretagne

Jade Goody, héroïne détestée de "Big Brother", pousse aujourd'hui la télé-réalité à son paroxysme : atteinte d'un cancer en phase terminale, elle vend des images de son agonie à des magazines people. Lire la suite...

Publicité

Photo : Terry Moran on Flickr

Jade Goody, héroïne détestée de l'émission "Big Brother", pousse aujourd'hui la télé-réalité à son paroxysme : atteinte d'un cancer en phase terminale, elle vend des images de son agonie à des magazines people.

Jade Goody est une célébrité outre-Manche. Non pas qu'elle soit douée d'un talent particulier, elle est juste célèbre. Ainsi naissent parfois les stars à l'époque de la télé-réalité. La jeune femme se fait connaître en 2002 en participant à l'émission "Big Brother". Elle y brille par ses remarques racistes et ses élucubrations font fureur. Depuis, elle surfe sur sa célébrité et le public la suit. Elle lance une marque de parfum et publie une autobiographie, qui remportent tous deux un certain succès et lui assurent des rentrées d'argent confortables. L'annonce de sa maladie, un cancer en phase terminale, braque encore plus de flashs et de caméras vers la jeune femme. Un équipe de télé la suit désormais 24h/24, mais Jade ne s'arrête pas là. Elle s'est mariée ce week-end - avec un détenu qui n'a eu le droit de quitter sa cellule que le temps de la cérémonie - et a vendu les photos plus d'un million d'euros à des tabloïds. Elle assure que l'argent ainsi amassé est destiné à ses enfants.

Jade accusée de racisme

La fameuse scène de harcèlement raciste de Jade envers une actrice indienne, Shilpa Shetty, en janvier 2007.

Jade apprend qu'elle a un cancer... en plein "Big Brother"

Jade apprend qu'elle a un cancer alors qu'elle participe au "Big Brother" indien, "Big Boss".

"La machine à divertir s’est mise à tourner autour de cette jeune femme, assez stupide mais relativement aimable"

Anna Chen est écrivaine, comédienne et poète à Londres. Her blog.

Bien sûr, les attaques racistes de Jade et de sa famille sont tout à fait condamnables. Et c'était un plaisir de voir les Britanniques s'en offusquer. Le problème est que la machine à divertir s'est mise à tourner en rond autour de cette jeune femme, assez stupide mais relativement aimable. Maintenant qu'elle se sait condamnée, elle essaye d'amasser autant de fric que possible. Peut-on vraiment lui en vouloir ?

Jade Goddy est un concentré de tout ce que la société admire : le culte de la célébrité et de l'argent. Ce sont ces valeurs qui sont le vrai cancer. Il y a quelque chose d'effrayant mais aussi de très révélateur dans cette histoire : même la mort est finalement devenue un divertissement. C'est triste, sa vie était un cirque et sa mort en sera un aussi. Mais je ne peux pas condamner cette pauvre fille autour de qui ce spectacle tourne. La leçon qu'on peut en tirer est que nous devrions opérer un profond renversement de nos valeurs."

"J’espère simplement que sa fin tragique augure un retour à une télévision normale"

Nathan Jordan a créé le groupe Facebook "Je déteste Jade Goody". Il tient un blog sur lequel il poste des vidéos sur le "phénomène Goody".   

Malheureusement, sa célébrité a éclipsé ceux qui ont effectivement un talent, que ce soit dans le domaine des arts ou du sport. Je ne serai pas particulièrement enchanté le jour de sa mort, mais je serai soulagé car ce sera un coup porté au culte de 'Je suis célèbre pour être célèbre'. Quand j'ai mis en ligne une vidéo sur YouTube dans laquelle j'expose mon point de vue, j'ai été surpris de voir toute la haine que cela a suscitée. J'ai même reçu des menaces de mort. Les gens me reprochent mon manque de compassion vis-à-vis d'un autre être humain (même si me menacer de mort n'est visiblement pas un problème pour eux). J'espère simplement que sa fin tragique augure un retour à une télévision normale."