Deux ados américains avaient posté sur YouTube des vidéos où on les voyait martyriser leur chat "Dusty". Les internautes ont lancé une cyber-chasse à l'homme. Et les ont retrouvés, puis les ont livrés à la police. Attention, ces images peuvent choquer...

Campagnes en faveur de Dusty

Quelques-unes des images postées sur un groupe de défense de Dusty qui compte 6 500 membres. L'affaire a également suscité une flopée de messages vidéo sur YouTube et une pétition a été mise en ligne.

 

Chasse à l’homme en ligne

Les internautes ont traqué Glenn sur YouTube, Facebook et MySpace. L'identité de l'adolescent a été révélée sur ce site, y compris son nom, son adresse et son numéro de téléphone. Le site incitait ses lecteurs à contacter l'avocat général et à faire circuler cette histoire dans les médias, notamment sur Ireport de CNN. La polémique enflant, la vidéo de Glenn a été finalement effacée par YouTube et son compte a été fermé. L'information est ensuite parvenue à la police locale, qui a arrêté le jeune homme ce mardi pour "cruauté envers un animal". L'affaire a pris tant d'ampleur que des New-Yorkais, dont le tort était de s'appeler Glenn, ont reçu des appels menaçants. Le shérif a été contraint d'appeler les internautes au calme pour éviter les vendettas. Et Dusty dans tout ça ? Il va bien. Après une visite chez le vétérinaire, il a été placé dans une famille d'accueil.