Un mystérieux inconnu a installé, mercredi, un petit stand sur Times Square, à New York, et s'est mis à distribuer des billets de 50 et 100 dollars. La seule condition pour recevoir l'aumône : lui raconter pourquoi on a besoin de cet argent.

La nouvelle a rapidement tournée et une longue queue s'est formée devant le comptoir de "Bill le renfloueur", comme l'ont surnommé les médias américains ("Bailout Bill", en référence au plan de sauvetage de l'économie récemment lancé). Une belle initiative, mais dont la motivation est finalement assez décevante. Bill fait en réalité la pub d'un nouveau site Internet d'annonces classées, BailoutBooth.com. Pour 500 000 dollars, moins qu'une pub télé lors du Superbowl, ce site s'offre une couverture médiatique planétaire. Car en période de crise financière, Bill le renfloueur ne manque pas de clients pour venir lui raconter leurs mésaventures. Certaines de ces histoires sont postées en ligne, quelques exemples : "J'ai encastré ma voiture dans un mur, je dois la réparer" ; "Je suis fauché [sic], j'ai juste besoin de sous" ; ou encore "Je ne mange que les échantillons donnés par les supermarchés."

 

Photos publiées sur Flickr par "Planet Money".

La queue à Times Square.

Une personne interviewée par les medias après avoir reçu un billet de Bill le renfloueur.

Il a attendu une heure pour recevoir 100 dollars.