CHINE

Li Zizi devait rencontrer Obama

Invitée par le Congrès américain pour assister à la cérémonie d'investiture d'Obama ! Peut-être même rencontrer le président ! Li Zizi, étudiante à Chengdu, y a cru jusqu'au bout, et les médias chinois aussi.

Publicité

Invitée par le Congrès américain pour assister à la cérémonie d'investiture d'Obama ! Peut-être même rencontrer le président ! Li Zizi, étudiante à Chengdu, y a cru jusqu'au bout, et les médias chinois aussi.

C'est un reportage d'un journal de Chengdu (Sichuan) qui a mis Li Zizi sous les feux des projecteurs (article posté ici). Le journaliste la présente comme une petite Chinoise invitée nominativement par le Congrès des Etats-Unis pour assister en première loge à l'investiture d'Obama devant le Capitole. Il raconte son programme : départ le 15 janvier, rencontre avec des officiels américains le 18, avec des étudiants le 19, et, le 20 janvier, elle est au plus près d'Obama lors de la cérémonie d'investiture. Après la parution de cet article, les télévisions chinoises se battent pour interviewer Li Zizi, qui devient une petite star en quelques jours.

Un reportage de la télé chinoise sur Li Zizi.

Tout ce battage médiatique met la puce à l'oreille du blogueur Qian Dele, qui creuse l'affaire.

Il découvre que l'invitation de Li Zizi a été envoyée par une organisation, le CYLC (Congressional Youth Leadership Council), qui est effectivement soutenue par certains membres du Congrès, mais qui n'a rien d'officiel.  Cette invitation ne donne d'ailleurs aucune indication sur la façon dont l'étudiante assistera à la cérémonie. Selon le blogueur, elle sera très probablement perdue dans la foule, sans plus de privilège que les dizaines de milliers d'autres spectateurs.

L'invitation postée par Qian Dele sur son blog.

Les journalistes recontactent alors la famille de la jeune fille. Ils s'aperçoivent que la mère de Li Zizi a déboursé près de 3 000 dollars pour cette "invitation", sans compter les frais de transport. Le fin mot de cette histoire est que la jeune Chinoise avait participé l'été dernier à des activités organisées aux Etats-Unis par le CYLC. L'association l'avait ensuite "invitée", comme 200 autres étudiants, moyennant finance, à participer à un séjour de cinq jours à Washington au moment de l'investiture.

La réaction d'un internaute chinois sur un forum

Aux Etats-Unis, il y a des hommes d'affaires qui ne ratent aucune opportunité de gagner de l'argent. L'investiture d'Obama est, pour cette organisation, une opportunité de vendre des programmes payants.

Nous [les Chinois] ne devrions pas nous mettre dans un tel état d'excitation à chaque fois que nous apprenons qu'un de nos concitoyens va participer à un programme international. Avec la mondialisation, ce genre d'évènement ne mérite pas autant d'attention. Ces réactions de vantardises ne font que prouver notre complexe d'infériorité."

La réaction d’un internaute chinois