ÉTATS-UNIS

Bush hué, Obama acclamé : nos Observateurs racontent l'investiture

L'investiture d'Obama vient de s'achever. Deux de nos Observateurs, qui assistaient à la cérémonie, nous racontent l'ambiance. Lire la suite...

Publicité

Image : "Digger Digger Dogstar" sur Flickr.

L'investiture d'Obama vient de s'achever. Deux de nos Observateurs, qui assistaient à la cérémonie, nous racontent l'ambiance.

"La foule n'est composée que d'Afro-Américains"

Benjamin Bryant est soldat dans l'armée américaine. Il vit dans la banlieue de Washington.

Je suis près de l'ambassade du Canada, à 800 mètres de la scène où se déroule l'investiture. La foule est énorme. Autour de moi, il y a surtout des femmes noires qui ont la cinquantaine. Washington est déjà une ville très black d'habitude, mais aujourd'hui, par endroits, la foule n'est composée que d'Afro-Américains. C'est extraordinaire !

J'ai bien aimé les différentes personnes qui se sont exprimées. Le poème n'était pas aussi beau que celui lu par Maya Angelou lors de l'investiture de Clinton, mais il était très créatif ; il utilisait des phrases qu'Obama a prononcées au cours de sa campagne. Quant au pasteur Rick Warren, je sais qu'il est très controversé [il est considéré comme 'anti-gays' par certains, ndlr], mais je pense que c'est un bon pasteur. Il a notamment beaucoup lutté contre le sida en Afrique, et c'est pour cela qu'il a été choisi."

"Les gens ont dormi la nuit dernière dans des églises, des dortoirs d'étudiants"

Jim Williams est journaliste sportif pour l'Examiner.

Quand Bush est arrivé sur le perron du Capitole, les gens se sont mis à le huer et à chanter une célèbre chanson de sportifs : 'Hey hey now, goodbye !'. Ce n'était pas le meilleur moment de notre histoire, mais ça n'est pas non plus surprenant. Le plus incroyable est que tout le monde se parlait et se souriait. Les gens ont dormi la nuit dernière dans des églises, des dortoirs d'étudiants, un peu partout. Il fait un froid de canard : -10°c, et un vent à décorner les bœufs. Malgré ça, l'esprit est incroyable. Surtout pour Washington, qui est une ville de cyniques."

Un t-shirt souvenir vendu le jour de l’investiture

Photo postée sur Flickr par "The Jospehs".