ÉTATS-UNIS

Incroyable bavure policière filmée au téléphone portable

La nuit du réveillon sur un quai de métro à Oakland, en Californie. Un policier arrête un jeune Noir non armé, le plaque au sol, puis le tue d’une balle dans le dos. La scène, hallucinante, a été filmée par plusieurs passagers du métro qui ont utilisé leur téléphone portable. Ces vidéos amateurs, diffusées ce week-end, pourraient mettre le feu aux poudres. Lire la suite et voir les vidéos amateurs…

Publicité

La nuit du réveillon sur un quai de métro à Oakland, en Californie. Un policier arrête un jeune Noir non armé, le plaque au sol, puis le tue d'une balle dans le dos. La scène, hallucinante, a été filmée par plusieurs passagers du métro qui ont utilisé leur téléphone portable. Ces vidéos amateurs, diffusées ce week-end sur Internet et à la télévision, pourraient mettre le feu aux poudres.

Cette vidéo montre assez clairement la scène. Le policier dégaine et tire à la seconde 36.

 

La vidéo de ce passager ne montre pas le policier en train de tirer. Mais elle donne une bonne idée de l'atmosphère lors de l'interpellation. La tension monte, les badauds se regroupent et il est visible que les policiers sont extrêmement tendus. On entend le coup de feu à 2'56. Ensuite, c'est la panique sur le quai et la jeune fille qui filme la scène crie : "Putain, ils lui ont tiré dessus".

La scène se déroule vers 2 heures du matin à la station de métro de Fruitvale, à Oakland, en Californie. La victime, Oscar Grant, 22 ans, avait un casier judiciaire. La balle de l'agent de la police ferroviaire (BART) de San Francisco l'a transpercé, puis a ricoché sur le sol et l'a frappé à nouveau. Il est mort peu après avoir été transporté à hôpital.

Les policiers étaient déjà intervenus à plusieurs reprises durant la nuit du réveillon, parfois pour interpeller des individus armés. Des responsables de la BART ont expliqué que les agents que l'on voit sur les vidéos intervenaient à la suite d'une bagarre ayant causé l'arrêt d'une rame de métro. Ils affirment que le tir était accidentel. L'une des hypothèses avancées par les médias américains est que l'agent pensait dégainer un Taser et non une arme chargée de balles. La famille de la victime a porté plainte contre le service de police et réclame que l'agent soit poursuivi pour meurtre. Une petite manifestation a été organisée, lundi, devant le siège de la BART. Oakland est une ville où le taux de criminalité est particulièrement élevé et où les tensions raciales sont importantes (30 à 35% de la population est afro-américaine). Dans ce contexte, un tel incident, relayé par des vidéos amateurs dont l'effet viral est garanti, pourrait mettre le feu aux poudres.

ACTUALISATION (6 janvier - 18h30 heure de Paris) : Nous avons contacté l'un de nos Observateurs, Wayne Phillips, qui habite à quelque kilomètres d'Oakland et qui suit cette affaire avec attention. Il ne pense pas que cet incident puisse dégénérer en émeutes.

ACTUALISATION 2 (9 janvier - 16h30 heure de Paris) : Notre Observateur semble avoir été trop optimiste... Des émeutes ont éclaté dans la nuit de mercredi à jeudi. Des voitures ont été brûlées et des vitrines brisées. La police est intervenue avec des gaz lacrymogènes et 14 personnes ont été arrêtées.