En Italie, il est de tradition de tirer en l'air le soir du Nouvel An. Une coutume qui, cette année, a fait un mort, un jeune de 25 ans touché à la tête par une balle perdue. Un journaliste de Naples était au milieu de ces tireurs du dimanche. La scène est cocasse.

Cette vidéo, et la traduction du dialogue entre le journaliste et tireur, nous ont été envoyés par l'un de nos Observateurs en Italie, Alberto Celani. 

Source : Skytv.it

L’homme au pistolet : "Bonne année à tous les Napolitains !"

Le journaliste casqué : "Montre-moi ce que tu as fait. Viens ici. Regardez ! [il montre le revolver]. On va dire que c’est un tir de bonne année…"

En Italie, lors de la nuit de la Saint-Sylvestre, 354 personnes ont été blessées - dont 28 grièvement - par des feux d'artifices artisanaux ou des coups de feu. A Naples, ces feux d'artifices, dont certains utilisent jusqu'à un kilo d'explosif, sont affublés de sobriquets tels que la bombe "Ben Laden", la "Maradona" ou la "Tempête du désert".