ÉTATS-UNIS

Un YouTube made in Pentagone

Un an et demi après avoir interdit à ses soldats l'usage de YouTube et de MySpace, l'armée américaine lance TroopTube, une plateforme d'échanges de vidéos dédiée aux militaires. Lire la suite...

Publicité

Un an et demi après avoir interdit à ses soldats l'usage de YouTube et de MySpace, l'armée américaine lance TroopTube, une plateforme d'échanges de vidéos dédiée aux militaires.

"TroopTube est le nouveau site vidéo conçu pour aider les familles de militaires à se connecter et à garder le contact alors que des kilomètres les séparent."C'est ainsi qu'est présenté TroopTube sur sa page d'accueil. Le site, lancé mi-novembre par le Pentagone, est réservé aux soldats et à leurs proches. Le concept est le même que sur YouTube. Mais la ressemblance s'arrête là : sur TroopTube, le contenu est vérifié par des employés du département de la Défense. Les films se limitent à des messages de soutien convenus, et peinent à dépasser les 1 000 clics...

En mai 2007, l'armée avait bloqué l'accès de tous ses ordinateurs aux sites de réseaux sociaux comme MySpace, YouTube ou LiveLeak, que les soldats utilisaient abondamment. Mais vu le peu d'enthousiasme que semble susciter TroopTube parmi eux, il est peu probable que ce nouveau site fasse office de substitut. D'après une de nos observatrices, les soldats, même à l'étranger, se débrouillent toujours pour accéder aux sites interdits depuis des cyber-cafés...

"Un bon moyen de surveiller ce qui est publié sur Internet"

Colby Buzzela été soldat en Irak. Il a commencé à y écrire un "milblog", un blog militaire, et en a fait un livre.

Sur TroopTube, il y a juste des 'feel good' vidéos de gens qui soutiennent les troupes américaines. J'en ai regardé un certain nombre, mais je me suis vite ennuyé... Je pense que c'est un excellent moyen, pour l'armée, de surveiller les vidéos qui sont mises en ligne. Ils ne veulent pas que des clips montrent l'armée sous un mauvais jour. Je pense par exemple à cette vidéo qui montrait un soldat jetant un chiot d'une falaise. TroopTube est un bon moyen de surveiller ce qui est publié sur Internet. Mais les soldats, de leur côté, trouveront toujours une façon de contourner ces contrôles... "

"TroopTube est intéressant, mais pas utile comme peut l'être YouTube"

Jami Gibbs a commencé à écrire un blog au moment de son déploiement en Irak, en 2005. Elle écrit aujourd'hui sur un site qu'elle a co-fondé.

TroopTube est par nature censuré. La majorité des vidéos sont des clips que j'appellerais 'keep in touch' ('restons en contact'), c'est-à-dire faits spécialement pour un soldat ou pour sa famille pendant qu'ils sont séparés. Franchement, ces vidéos ont peu de valeur pour le public. Pas de quoi inciter les gens à s'y connecter.

Pendant que j'étais en Irak (j'y ai passé 14 mois), j'ai envoyé quelques vidéos à ma famille. Ce n'était pas difficile pour moi d'envoyer un fichier vidéo en pièce jointe d'un email. Il suffisait d'avoir une webcam et une adresse email. Du coup, je me demande pourquoi il est nécessaire de créer un site dédié.

En réalité, tout est censuré. Est-ce qu'un soldat qui a un accès non-censuré à Internet prendra le temps d'aller sur TroopTube ? Non, je ne crois pas. Est-ce qu'un soldat envoyé en Irak et qui n'a accès qu'à des ordinateurs censurés par le département de la Défense utilisera TroopTube ? Peut-être. Mais seulement par dépit !

D'un point de vue émotionnel, c'est peut être intéressant, mais pas utile comme peut l'être YouTube. TroopTube est simplement patriotique, alors que YouTube est plein de ressources Ce serait injuste de comparer les deux, car ils fonctionnent très différemment."

Ce que vous pourrez voir sur TroopTube...

La vidéo la plus vue jusqu’à présent : "Rentrez vite, on vous aime", un concentré de tendresse criée par deux femmes de soldats :

Un autre message de soutien a été adressé aux troupes par le général David Petraeus, l’actuel commandant de l’armée américaine chargé de coordonner les activités militaires pour le Proche-Orient et en Asie. L’équipe de baseball de Chicago (White Sox) a aussi posté une vidéo. Avec les impératifs de modération, il faut 24 heures pour que les vidéos postées apparaissent en ligne.