Accéder au contenu principal
CANADA

La beauté parfaite, selon un logiciel

4 mn

Peut-on créer le visage parfait grâce à un logiciel ? Un internaute canadien a relevé le défi.

Publicité

Peut-on créer le visage parfait grâce à un logiciel ? Un internaute canadien a relevé le défi.

Grâce à un logiciel de "morphing", Pierre Tourigny a "fusionné" les visages d'une trentaine de filles notées entre 9,5 et 10 sur le site Hot or Not, (les notes vont de 1, la plus laide, à 10, la plus belle), pour faire apparaître la femme idéale. En appliquant la même technique à d'autres groupes de filles, il fait ressortir différents archétypes - la beauté parfaite, la fille moyenne et la laide - ainsi que toute une palette de beautés intermédiaires. Et le charme dans tout ça ? Le critère n'entrait pas dans le logiciel.

La "laide", la "moyenne" et la "belle".

De la plus "laide" à la plus "belle". Chacun des "morphings" a été réalisé à partir d'une trentaine de visages.

Les "morphings" des candidates à Miss Univers, par régions.

"La perfection physique n'existe pas"

Jean-Michel Rives est chirurgien plastique dans le VIIIe arrondissement de Paris.

La perfection physique n'existe pas. Tous les êtres humains sont, par nature, asymétriques. Il suffit de regarder nos narines, elles ne sont jamais exactement les mêmes. La perfection de l'axe de symétrie du visage est quelque chose d'artificiel, c'est pour cela que des personnages créés sur ordinateur, comme Lara Croft, ne peuvent exister dans la réalité.

Toutefois, dans les universités de médecine, on nous apprend à penser les proportions du visage selon la règle des trois tiers, comme un peintre ou un sculpteur. Selon cette règle, le visage doit être divisé en trois parties égales : des cheveux aux paupières, des paupières à la lèvre supérieure et de la lèvre supérieure au cou. En se référant à ces critères, on considère comme des "défauts" les "long faces" ou les "short faces", que l'on peut rééquilibrer par la chirurgie. Pour autant, on ne travaille pas en cherchant la perfection, ça fait "man made" [artificiel]. Mais on essaye plutôt de tendre vers l'harmonie."

"Des études sérieuses affirment que nous trouvons belles les personnes dont les traits sont 'moyens'. C'est faux"

Pierre Tourigny, 57 ans, consultant en programmation statistique, a réalisé ces "morphings". Il vit à Gatineau au Canada.

J'ai utilisé un logiciel de "morphing" gratuit que j'ai trouvé sur Internet et qui sert habituellement dans le cinéma ou pour des clips musicaux (par exemple "Black or White" de Michael Jackson). J'ai pris, à chaque fois, une trentaine de gens notés dans la même catégorie sur le site Hot or Not et j'ai "morphé" leur visage pour en tirer un visage "moyen" par catégorie. D'une manière générale, mes morphings sont plus beaux que les personnes de départ, car les défauts de peau et les asymétries des visages disparaissent.

Des études sérieuses affirment que nous trouvons belles les personnes dont les traits sont "moyens". En d'autres termes, la personne la plus belle aurait un visage dont les proportions seraient une moyenne de toutes les autres. C'est faux. Sur les photos que je publie, on voit que si l'on fait la moyenne des personnes les plus belles, on obtient un résultat plus beau qu'avec la moyenne des plus laides. Il existe donc bien un équilibre particulier des visages des gens beaux, un équilibre qui n'a rien de "moyen".

Les "morphings", beaux ou laids, se ressemblent forcément car ils représentent un moyenne. Mais il y a une différence notable entre les deux extrêmes : le poids. Les filles considérées comme moins jolies sont plus grosses. Cela m'a personnellement étonné, car je pensais que les filles trop maigres seraient également mal notées.

Dans l'ensemble, les commentaires sur ces "morphings" confirment les notations de Hot or Not, même si certains disent préférer telle ou telle fille du milieu du classement. Cela m'a donné l'idée de poster un de mes "morphings" sur le site Hot or Not et de voir les notes qu'il récolterait. Je pense qu'il aura une meilleure note que les filles que j'ai utilisées comme modèles."

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.