ETATS-UNIS

Les mains qui chantent du Daft Punk

Daft Hands, le terme ne vous dit probablement rien. Mais vous avez peut-être vu - comme 23 millions d'internautes ! - cette vidéo où un anonyme recompose avec des bouts de mots écrits sur ses mains les paroles d'un tube de Daft Punk. Le résultat est hypnotique.  Lire la suite et voir les vidéos.

Publicité

Daft Hands, le terme ne vous dit probablement rien. Mais vous avez peut-être vu - comme 23 millions d'internautes ! - cette vidéo où un anonyme recompose avec des bouts de mots écrits sur ses mains les paroles d'un tube de Daft Punk. Le résultat est hypnotique.

 

La première vidéo de Daft hands : "Harder, Better, Faster, Stronger":

Daft Bodies

"Je n'en attendais pas grand-chose"

Austin Hall est l'étudiant américain qui a créé le Daft Hands.

 

C'est à l'école, pendant un examen, que j'ai eu l'idée du Daft Hands. Je m'ennuyais un peu et j'avais cette chanson de Daft Punk dans la tête. J'ai commencé à écrire les paroles sur mes doigts, comme ça, sans raison, et puis je me suis dit que ça pourrait être marrant d'imaginer une petite danse avec. Quand je suis rentré chez moi, j'ai réécouté la chanson et puis je me suis entraîné pendant quelques jours sur ma petite chorégraphie. J'ai ensuite enregistré cette vidéo et je l'ai posté sur YouTube. C'était en juin 2007, je crois. La vidéo est vite devenue très populaire. J'ai même été invité à reproduire ma performance en live dans le Ellen DeGeneres Show (un talk-show très célèbre aux Etats-Unis). J'ai aussi lancé une série d'accessoires avec un logo Daft Hands fait sur Photoshop (ici). Il y a des vêtements, des tasses, des badges... Là encore je n'en attendais pas grand-chose, mais j'ai été surpris de voir que ça marchait plutôt bien. Bien sûr, ça ne me rapporte pas assez pour en vivre, mais j'ai des clients qui viennent de partout : Danemark, Canada, etc. Je ne me fais pas d'illusions, je sais qu'un jour ou l'autre, le buzz va disparaître. Mais je pense que le Daft Hands restera tout de même une référence dans la culture vidéo Internet

La performance d’Austin Hall en direct à la télévision américaine

Des Français se lancent dans le Daft hands

Pierre Garnier est un Français qui s'est inspiré du Daft Hands et a réalisé, avec deux amis, sa propre version, le Papayes Hands.

 

J'ai découvert le Daft Hands dans une émission de télé française (Tracks), il y a un peu moins d'un an. Ils avaient passé la toute première vidéo exploitant le concept sur le tube de Daft Punk "Harder, Better, Faster, Stronger". J'ai trouvé ça original, marrant et aussi impressionnant, d'une certaine manière, car dur à réaliser. Sur Internet, la vidéo a bénéficié d'un véritable engouement, tout le monde se la refilait. Très vite, elle a été copiée, chacun a voulu faire sa version, certains avec les ongles sales, d‘autres avec des bagues aux doigts ou bien même en utilisant tout leur corps... Avec deux amis, on a décidé de reprendre le concept sur une chanson un peu marrante qu'on avait entendu la veille dans une soirée. On l'a posté sur Dailymotion pour rigoler. Pour nous, il ne s'agissait que de trois doigts qui se lèvent, pour se marrer. Et puis on a commencé à recevoir des tas de messages. Certains nous signalaient que d'autres avaient fait mieux que nous sur une musique de Daft Punk sans comprendre que notre vidéo n'était qu'un hommage humoristique et sans prétention à la vidéo d‘origine. Bref, on s'est retrouvé en page d'accueil du site et notre vidéo a même été diffusée lors des soirées organisées par Dailymotion!"

Le Papayes Hands