Cuba

Cuba à travers ses affiches

Notre Observatrice à Cuba, la blogueuse Yoani Sanchez (Generacion Y), nous fait découvrir La Havane à travers ses affiches de propagande.

Publicité

Notre observatrice à Cuba, la blogueuse Yoani Sanchez (Generacion Y), nous fait découvrir La Havane à travers ses affiches de propagande.

Yoani a récemment été nommée, par Time Magazine, parmi les 100 personnes les plus influentes du monde.Voici comment elle explique sa démarche :

"On reconnaît une ville à ses habitants, à son architecture et à ses places, mais aussi à ses posters et ses graffitis. Je suis donc sortie pour photographier les affiches de mon quartier. Vous verrez ainsi les messages qui m'entourent."

Les photos publiées dans ce billet sont de Yoani Sanchez, à Cuba. Les légendes ont été ajoutées par notre Observatrice en Argentine, Johana Kunin

" Tenez fermement la barre, le Granma traverse l'histoire. "

Granma est le nom du bateau par lequel sont arrivés les combattants de la révolution cubaine, en 1956. Ils venaient de Mexico pour renverser le régime de Fulgencio Batista. Fidel Castro, son frère Raul et le révolutionnaire argentin Ernesto Che Guevara étaient à bord. En hommage à ce bateau, le quotidien du Parti communiste cubain a été baptisé " Granma ".

" Sans la Révolution, nous n'aurions même pas pu rêver d'un tel développement du mouvement sportif national "

La délégation olympique cubaine présente à Pékin est rentrée avec 24 médailles, dont 2 en or. Elle n'a rien gagné en baseball ni en volley féminin et n'a ramené aucune médaille d'or en boxe, pourtant des disciplines phares à Cuba. L'île a terminé au 28ème rang mondial et en 5ème position en Amérique. Une contreperformance pour un pays qui tenait le 5ème rang mondial aux Jeux de Barcelone, en 1992.

Fidel Castro a demandé à ce que l'on rende hommage aux athlètes cubains. Il aurait déclaré que " la foule et le mauvais arbitrage " sont responsables de ces résultats peu glorieux.

" Dévouons-nous à un accomplissement stricte et quotidien de notre devoir."

" L'absurdité du monde développé. Il consomme les trois quarts des énergies produites dans le monde "

Selon le gouvernement cubain, son programme énergétique a permis ces trois dernières années d'économiser 961 419 tonnes de pétrole. Ce projet repose sur l'installation de groupes électrogènes un peu partout dans l'île, sur la réparation du réseau de distribution et sur le remplacement des équipements électroménagers au profit d'autres, à faible consommation. Seize pays, essentiellement d'Amérique latine, disent aujourd'hui essayer de suivre le modèle cubain.

" La Révolution continue "

" Vigilants et combatifs "

" De ces hommes naît un peuple "

De gauche à droite : Les révolutionnaires Julio Antonio Mella , Camilo Cienfuegos et Ernesto "Che" Guevara

" La liberté maintenant"

Les hommes présentés sur cette affiche, les « cinq Cubains », sont détenus aux Etats-Unis. A eux tous, ils ont été condamnés, en 2001, à 75 ans de prison pour espionnage et complot contre les Etats-Unis. Pour leur défense, ils ont déclaré qu'ils surveillaient les actions de groupes terroristes basés à Miami et qui représentaient un danger pour Cuba. Plus de 250 comités de soutien créés aux Etats-Unis et dans le monde exigent leur libération.

" Cinq heures d'embargo, c'est le prix de toute une année de dialyses pour des malades cubains."

L'embargo américain contre Cuba est un blocus économique, commercial et financier imposé au régime de Castro depuis 1962. Jusqu'à aujourd'hui, il continue d'interdire aux sociétés américaines de commercer avec Cuba. Il est considéré comme le plus long embargo de l'histoire moderne.

" Il n'y a pas de trêve "

Ce symbole est celui du Comité de défense de la Révolution (CDR). Des branches de ce comité existent dans chaque pâté de maison à Cuba. Ils s'occupent par exemple de l'assistance médicale, mais aussi de la surveillance du voisinage.