ROYAUME-UNI

Le couteau qui explose ses "proies"

Tout couteau est une arme mortelle. Mais celui-ci plus que les autres. Vendu sur Internet, il permet aux "chasseurs", une fois la lame introduite, de déclencher une décharge qui gèle les organes internes de la "proie". La police britannique s'inquiète déjà des dégâts que pourraient causer cette arme entre les mains de voyous. Lire la suite et voir la vidéo de démonstration du couteau.

Publicité

Tout couteau est une arme mortelle. Mais celui-ci plus que les autres. Vendu sur Internet, il permet aux "chasseurs", une fois la lame introduite, de déclencher une décharge qui gèle les organes internes de la "proie". La police britannique s'inquiète déjà des dégâts que pourraient causer cette arme entre les mains de voyous.

Comme on le voit sur la vidéo, publiée sur le site de son fabriquant américain, le couteau WASP injecte une balle gelée de gaz compressé qui, une fois relâchée dans le corps de la proie, atteint la taille d'une balle de basket. Les policiers britanniques du West Midlands ont déjà reçu l'ordre d'empêcher la diffusion de ce type de couteau. Une tâche qui s'annonce difficile car cette arme peut être commandée sur Internet.

"Les porteurs de couteaux sont de plus en plus jeunes"

Ann a fondé un site d'aide aux victimes d'agression au couteau (Knifecrimes.org) après le meurtre de son fils, en 2005.

Je ne dirai pas que la situation est pire ici, au Royaume-Uni. C'est juste que nous nous sommes attelés au problème et que nous ne nous focalisons plus uniquement sur les armes à feu. Plus de 2 000 personnes ont été tuées avec une arme blanche en neuf ans, alors qu'il n'y a eu que 600 morts par balles. Ce sont des chiffres qui parlent d'eux-mêmes. Ce n'est pas un problème récent, mais les porteurs de couteaux sont de plus en plus jeunes. Nos campagnes ciblent principalement les enfants de 11-12 ans, car c'est l'âge durant lequel ils commencent à être tentés par les couteaux, qu'ils considèrent comme une protection. On constate pourtant que c'est souvent avec leurs propres couteaux que les victimes sont frappées.

Ce couteau WASP est effrayant, mais tout couteau peut être mortel s'il touche une artère. Nous n'y faisons plus attention tellement nous y sommes habitués, mais ces outils ont, au départ, été créés pour la chasse. Cette lame est juste plus mortelle que les autres. Le principal problème que je vois dans cette affaire c'est que, une fois les médias alertés sur ce sujet, cela va donner envie à des gens de se procurer cette arme."