ALLEMAGNE - TURQUIE

Le match de la foi

Disposant de seulement 14 joueurs pour disputer la demi-finale contre l'Allemagne, Fatih Terim n'aura guère le choix de la formation à aligner. Après avoir résisté aux Tchèques et aux Croates, l'équipe de Turquie saura-t-elle venir à bout de la malchance? Toutes ces défections auront-elles raison de leur esprit collectif et de leur foi?

Publicité

Disposant de seulement 14 joueurs pour disputer la demi-finale contre l'Allemagne, Fatih Terim n'aura guère le choix de la formation à aligner. Après avoir résisté aux Tchèques et aux Croates, l'équipe de Turquie saura-t-elle venir à bout de la malchance? Toutes ces défections auront-elles raison de leur esprit collectif et de leur foi?

Le match de la foi

Le match contre l'Allemagne s'annonce compliqué pour le sélectionneur turc, Fatih Terim. Entre les suspensions et les blessures, son effectif est véritablement décimé.

La malédiction des capitaines a de nouveau frappé. Après Vieira et Cannavaro, c'est Nihat qui s'est déchiré la cuisse lors du quart contre la Croatie. Il rejoint ainsi Güngor, Servet, Emre et Tumer Metin à l'infirmerie.

La liste des punis est à peine plus courte et tout aussi prestigieuse : Volkan, Tunçay, Arda et Asik rongeront leur frein en tribune lors de la demi-finale évènement.

La fédération turque s'est vue confirmer lundi soir la suspension de Volkan par l'UEFA, qui a également refusé au sélectionneur de rappeler un joueur supplémentaire pour faire face au grand nombre de blessés.

Une décision qui tranche avec celle prise lors de l'Euro 96 en Angleterre, où l'UEFA avait exceptionnellement autorisé un pays, en raison du nombre de ses blessés, à appeler un joueur supplémentaire. Et ce pays, ironiquement, c'était... l'Allemagne !

La situation est donc préoccupante et les rumeurs vont bon train. Fatih Terim alignera-t-il Tumer Metin convalescent ? Ne disposant que de deux joueurs de champ sur le banc, fera-t-il jouer le troisième gardien, Tolga, à un autre poste ?

Mais la principale force de cette équipe de Turquie, ne l'oublions pas, c'est l'envie. Ces joueurs, qui ne lâchent pas un mètre de terrain jusqu'à la dernière seconde de jeu et qui portent, avec une fierté affichée, les couleurs de leur pays, sont capables de se sublimer.

La Mannschaft est donc avertie, les larmes sur les visages des Croates et des Tchèques sèchent encore..."

"Fatih Terim est vraiment en difficulté avant le match"

Notre Observateur turc, Mehmet Anik, évoque les problèmes d'effectif de la sélection turque.

Tous les supporters turcs ne parlent que de la liste des absents. Fatih Terim a même déclaré aux médias que Tolga Zengin, le troisième gardien, pouvait jouer en tant que milieu de terrain.

Tout ceci prouve que Fatih Terim est vraiment en difficulté avant le match, et j'espère qu'il a un bon plan. Les journaux turcs clament qu'il va choisir onze joueurs "en or" et qu'ils vont bien s'en sortir.

Pendant les entraînements, on a vu que les joueurs ne faisaient pas de duels, parce qu'on n'a plus de remplaçants.

Beaucoup des joueurs qui seront alignés contre l'Allemagne n'ont jamais jouer pendant cet Euro, et leur nervosité pourrait nous désavantager.

Fatih Terim a voulu appeler d'autres joueurs mais l'UEFA a refusé. Les joueurs turcs ainsi que les Turcs du monde entier ne sont vraiment pas contents de la situation."