MONDE

"Je trouve le mariage gay bizarre"

La Californie est devenue le 16 juin le deuxième Etat américain à autoriser le mariage gay. Nous avons demandé à nos Observateurs, du Ghana à la Chine, si ce type d'union était envisageable dans leur pays. Lire la suite...

Publicité

Photo : Gino Ginelli sur Flickr

La Californie est devenue le 16 juin le deuxième Etat américain à autoriser le mariage gay. Nous avons demandé à nos Observateurs, du Ghana à la Chine, si ce type d'union était envisageable dans leur pays.

"Mon pays est malheureusement en retard sur certains sujets"

Meema Spadola est une Américaine du Maine qui a été élevée par une mère lesbienne et un père hétérosexuel. Elle a réalisé un documentaire sur son enfance.

J'ai peur que la décision de la Cour suprême californienne mette ce sujet au premier plan lors de la campagne présidentielle. Les Américains sont hystériques lorsqu'il s'agit du mariage traditionnel - qui n'est pas si ancien que ça, d'ailleurs. Pour moi, l'idée que le mariage gay va détruire le mariage hétéro est une vraie blague. C'est un droit. Et mon pays est malheureusement en retard sur certains sujets. Regardez ce qui ce passe en Espagne, qui est pourtant un pays très catholique et qui a légalisé le mariage homosexuel. Un jour nous reviendrons sur ce débat, comme sur celui du mariage interracial, en se disant "On était fous".

Les parents gays sont comme les autres. On vit les mêmes frustrations, les même engueulades, le même amour. C'est incroyablement normal. La famille nucléaire n'a jamais vraiment été un modèle. Il y a toujours eu des parents seuls, des familles étendues, etc. Je vis dans un pays conservateur. Mais quand Obama sera élu, tout va changer."

"Je trouve le mariage gay bizarre"

Awab Alvi est dentiste à Karachi, au Pakistan

Je trouve le mariage gay bizarre. Le mariage est une structure prévue pour produire des enfants. Et ça n'est pas médicalement possible pour deux hommes. Je suis marié et je suis convaincu que la femme est un élément important de la famille, notamment pour les enfants, et qu'il revient à l'homme de gagner l'argent du ménage. Ma femme travaille, mais chacun a un rôle spécifique. Une répartition qui ne serait pas possible entre deux hommes ou deux femmes.

En tant que médecin, je suis en contact avec des homosexuels et ça ne me dérange pas. Je crois au libre arbitre des gens et je ne souhaite pas qu'on leur impose un mode de vie différent pour des prétextes religieux. Ils se marient déjà en secret. Et je dis, pourquoi pas, même si je leur conseillerais personnellement l'hétérosexualité, pour le bien des futures générations. De toute façon, la relation homme/femme est tellement importante dans la religion musulmane que la légalisation du mariage homosexuel ne risque pas d'arriver, pas avant 50 ans."

"On ne prend pas vraiment cette question au sérieux"

Michael Anti est un journaliste chinois. Il vit actuellement à Boston.

Je ne pense pas que le mariage gay sera légalisé bientôt en Chine, tout simplement parce qu'on ne prend pas vraiment cette question au sérieux. Pour nous, c'est drôle et très occidental comme débat. En Chine, nous adoptons la politique du "ne pose pas de question". J'ai un ami homo, mais il ne me l'a jamais vraiment dit. Les gays vivent ensemble, ça ne dérange personne, mais ils ne semblent pas se désoler de ne pas pouvoir se marier.

Il y a toujours eu de l'homosexualité en Chine et les gens ne s'en formalisent pas. Il y a très peu d'homophobie dans le pays. Il y a eu des problèmes de discrimination, il y a quelques années, parce que les gens avaient peur du Sida, mais c'est fini maintenant."

"Ce n’est pas une pratique adaptée à notre corps"

Charles Amega-Selorm est un blogueur d'Accra, au Ghana.

J'ai entendu que le mariage gay a été légalisé en Californie. Ici, c'est l'homosexualité dans son ensemble qui est illégale. Le Ghana est un pays très religieux. La majorité des gens sont chrétiens, mais nous avons aussi des musulmans. Il y a bien, depuis deux ans, des activistes qui tentent de faire changer la loi. Mais la réponse des autorités est claire et nette : c'est non.

Personnellement, je suis contre le mariage gay. Je pense que l'homosexualité est contre nature. Elle est source de maladies et ce n'est pas une pratique adaptée à notre corps. Et puis je suis chrétien et donc je trouve ça moralement condamnable. Toutefois, si un de mes amis m'annonçait qu'il est homosexuel, je ne le renierais pas pour autant. Je respecterais son choix."

"Les Etats-Unis sont un exemple pour le reste du monde"

Matthieu Chaimbault est le porte-parole de la Fédération française des centre lesbiens, gays, bi et trans (LGBT).

Je suis très favorable à cette nouvelle loi. Désormais les couples d'homosexuels peuvent se marier sur la côte est et sur la côte ouest des Etats-Unis. J'espère que ça aura une influence sur les Etats qui refusent toujours le mariage homosexuel.

Les Etats-Unis sont un exemple pour le reste du monde. Une vague d'opinions favorables à ces unions s'est enclenchée, comme on l'a vu dernièrement en Suède. En France, des histoires récentes ont montré que, même avec le Pacs, les couples homosexuels ne sont pas considérés comme mariés. Pendant sa campagne, Sarkozy a proposé un "contrat d'union civile". C'est en fait un contrat de mariage qui n'ose pas dire son nom, pour ne pas heurter l'électorat. C'est dommage parce que je crois que les gens sont prêts."