France

Henry forcément titulaire ?

Thierry Henry, normalement titulaire indiscutable du système Domenech, pourrait ne pas être aligné ce soir contre la Roumanie. Ecarté de l'entraînement depuis samedi, le joueur aurait été victime d'un coup mardi lors de la préparation du match amical contre la Colombie, selon la version officielle. Notre Observateur se pose, lui, la question de savoir si la place de Thierry Henry au sein du onze de départ tricolore est si incontestable que ça.

Publicité

Thierry Henry, normalement titulaire indiscutable du système Domenech, pourrait ne pas être aligné ce soir contre la Roumanie. Ecarté de l'entraînement depuis samedi, le joueur aurait été victime d'un coup mardi lors de la préparation du match amical contre la Colombie, selon la version officielle. Notre Observateur se pose, lui, la question de savoir si la place de Thierry Henry au sein du onze de départ tricolore est si incontestable que ça.

Henry forcément titulaire ?

Thierry Henry doit-il être titulaire à l'Euro ? Evidemment oui, du moins dans l'esprit de Raymond.

Pourtant Henry n'est pas au top de sa forme en ce moment. Le meilleur buteur de l'équipe de France, avec 44 réalisations en 100 sélections, n'a pas marqué lors des trois matches amicaux contre des équipes qu'on pourrait qualifier de « moyennes ».

L'entente du duo Ribéry-Benzema était bien plus évidente que celle entre Malouda et Henry. Le « Titi » des Bleus a finalement rappelé celui du Barça. Et l'excuse ne vient pas de son positionnement.

Alors, qu'apporte exactement Titi en équipe de France ? Une sacrée expérience. Il y a un peu plus de dix ans, il préparait un certain Mondial 98. C'est un élément précieux dans les matches de haut niveau et notamment dans les phases finales. Souvenez-vous, loin d'être transcendant lors du mondial de 2006 en Allemagne, il marque contre le Brésil en quarts, et obtient le penalty de la victoire contre le Portugal en demi-finale.

Même s'il n'est plus aussi dangereux, il se comporte en véritable meneur. Il décroche plus souvent et ouvre des brèches pour ses partenaires comme Ribéry ou Benzéma. Bref, il ne sera pas le meilleur buteur de l'Euro, ni même le meilleur buteur de l'équipe de France, mais il marquera, c'est sûr.

Le "Henry" de l'Euro 2008 n'est plus le "Henry" de l'Euro 2000. Mais ne disait-on pas la même chose de Zidane en 2006 ?