COREE DU SUD

Affaire de la vache folle américaine, les manifestations dégénèrent

Il y a deux semaines, nous avions publié un billet sur la campagne qui s'organisait en Corée du Sud, en particulier sur Internet, pour demander le boycott de la viande de bœuf américaine, accusée d'être porteuse du syndrome de la vache folle. Les manifestations continuent à Séoul, où 60 000 personnes ont affronté la police ce week-end.

Publicité

Il y a deux semaines, nous avions publié un billet sur la campagne qui s'organisait en Corée du Sud, en particulier sur Internet, pour demander le boycott de la viande de bœuf américaine, accusée d'être porteuse du syndrome de la vache folle. Les manifestations continuent à Séoul, où 60 000 personnes ont affronté la police ce week-end.

Les manifestants, rassemblés devant l'Hôtel de ville, ont été délogés à l'aide de canons à eau. 300 personnes ont été arrêtées lors de l'intervention musclée de la police (voir la vidéo).

La campagne avait été lancée mi-mai, à la suite de la décision du président sud-coréen de lever l'embargo, en place depuis 2003, contre le bœuf américain. Les rumeurs les plus folles courent dans le pays sur les maladies transmises par cette viande importée, qui serait porteuse du syndrome de la vache folle et causerait même Alzheimer. Lire notre billet sur le début de la crise.

Une vidéo filmée le 1er juin tôt dans la matinée et postée sur Liveleak par "ReapTheWhirlwind".