ISRAEL / TERRITOIRES PALESTINIENS

Un manifestant pro-palestinien se fait tirer "comme un moustique"

Cette vidéo amateur, qui fait du bruit sur la Toile, met en cause les méthodes l’armée israélienne dans les territoires palestiniens. Elle été tournée à Bil'in, un village de Cisjordanie proche de la frontière avec Israël. Voir la vidéo.

Publicité

Cette vidéo amateur, qui fait du bruit sur la Toile, met en cause les méthodes de l’armée israélienne dans les territoires palestiniens. Elle a été tournée à Bil'in, un village de Cisjordanie proche de la frontière avec Israël.

Ce document a été publié par l’organisation israélienne de défense des droits de l’homme B’Tselem. L’incident s’est produit il y a deux mois, lors d’une manifestation contre le mur de séparation mis en place par les Israéliens, qui coupe le village d’une partie de ses terres agricoles.

Le manifestant, Eran Cohen, un Israélien de 18 ans, est atteint par une balle en caoutchouc tirée à faible distance. Il a, par la suite, expliqué qu’il manifestait contre l’incarcération de l’un de ses amis et qu’il criait « assez de violence » aux soldats lorsque ces derniers lui ont tiré dessus. Il a été touché à la jambe et transféré au centre médical d’Assaf Harofeh, où les médecins ont pu extraire la balle en caoutchouc. Eran a déclaré qu’il continuerait de manifester contre l’injustice dont souffrent les Palestiniens de Bil'in, "qui ont reçu plus de balles" que lui.

L’armée affirme enquêter sur cet incident, ajoutant toutefois que les "forces de sécurité avaient reçu l’ordre d’utiliser des méthodes de dispersion de la foule".

"Il ne semble pas plus réfléchir que s’il s’agissait d’un moustique"

Le commentaire de Roi Ben-Yehuda, l’un de nos Observateurs israéliens.

Ca me rappelle le vieil adage américain « les bâtons et les pierres peuvent briser des os, mais les mots ne peuvent pas blesser ». Sauf qu'ici, ce sont des M-16 chargés de balles en caoutchouc, pas des bâtons et des pierres.

Je ne doute pas que ce jeune homme était agressif, emmerdant et insultant. Et je ne doute pas non plus qu'être soldat sur ces territoires soit extrêmement stressant - on ne peut pas s'en rendre compte tant que l'on a pas enfilé des bottes de soldat. Mais la réaction du militaire me semble inexcusable et immorale. D'après ce que l'on voit sur la vidéo, le manifestant n'était pas dangereux. Il est clair que ce qu'a fait le soldat viole le code de conduite de l'IDF [l'armée israélienne], qui indique qu'une riposte militaire ne peut être employée que contre une cible militaire, que l'usage de la force doit être proportionnel et que le soldat doit apporter une assistance médicale au blessé. Ce code stipule également que les balles en caoutchouc ne peuvent être tirées que sur des cibles à une distance de plus de 40 mètres.

Je suis gêné par l'absence de mise en garde de la part du soldat, qui n'a pas tiré de coup de semonce. Je suis également choqué par la manière avec laquelle le soldat tire sur le manifestant. Il ne semble pas plus réfléchir que s'il s'agissait d'un moustique. Et les autres soldats ne réagissent pas, ils continuent de marcher comme si de rien n'était. S'ils tirent avec autant de facilité sur un manifestant israélien, ça doit être bien pire pour les Palestiniens.

On entend toujours dire que les Palestiniens seraient plus efficaces s'ils adoptaient une stratégie non violente, comme Ghandi ou Martin Luther King, car les Israéliens ne supporteraient pas qu'une violence unilatérale soit infligée en leur nom. Mais cette politique ne peut fonctionner que contre un pouvoir qui respecte la loi. Lorsque l'on voit ce type d'image, on se demande si les Ghandi et King auraient aujourd'hui une chance de gagner leur combat dans les territoires occupés. Probablement pas, si l'armée israélienne tire, comme ici, sur des manifestants désarmés".

Il y a deux mois, près de Bil'in

video : B’Tselem