CHINE - FRANCE

Le boycott de Carrefour fait un bide

Les internautes chinois avaient prévu une journée de boycott de Carrefour pour le 1er mai. Mais, après avoir mis de l’huile sur le feu, Pékin a finalement décidé d’interdire cette campagne, à grand renfort de police devant les hypermarchés français.

Publicité

Les internautes chinois avaient prévu une journée de boycott de Carrefour pour le 1er mai. Mais, après avoir mis de l’huile sur le feu, Pékin a finalement décidé d’interdire cette campagne, à grand renfort de police devant les hypermarchés français. Ce reportage a été réalisé à partir de documents amateurs récoltés par Zhang, notre Observateur en Chine.

Diffusé sur France 24 le 2 mai