ETATS-UNIS

"Clinton a perdu, c'est fini"

Pour l'un de nos Observateurs, le blogueur démocrate Joe Subday, c'est sûr, Hillary Clinton a perdu. D'autant que la candidate vient d'être épinglée pour une déclaration quelque peu mensongère au sujet de l'un de ses voyages en Bosnie, en 1996. ACTUALISATION (27.03.08 - 16h30 heure de Paris) : voir à la la parodie de la vidéo "Clinton en Bosnie". © CBS news. Clinton arrive en Bosnie "sous le feu des snipers", en 1996.

Publicité

Pour l'un de nos Observateurs, le blogueur démocrate Joe Subday, c'est sûr, Hillary Clinton a perdu. D'autant que la candidate vient d'être épinglée pour une déclaration quelque peu mensongère au sujet de l'un de ses voyages en Bosnie, en 1996.

Cette polémique vient contrebalancer celle qui a touché la semaine dernière son rival, Barack Obama, à propos de son "conseiller spirituel", le pasteur noir Jeremiah Wright. De nombreux analystes considèrent, comme Joe, que les jeux sont faits et qu'Hillary Clinton, qui accuse un assez large retard en terme de délégués (1620 contre 1499), est sortie de la course.

ACTUALISATION (27.03.08 - 16h30 heure de Paris) : voir en bas de ce billet la parodie de la vidéo "Clinton en Bosnie". 

Parodie de la vidéo "Clinton en Bosnie": si si, elle a bien été attaquée...

Posté par "Barelypolitical" le 25 mars 2008. 

"Il est temps d'inspirer profondément et d’être honnête. Clinton ne peut pas gagner. Passons à autre chose"

Notre Observateur à Washington, le blogueur démocrate Joe Sudbay :

Hillary Clinton a perdu. Elle ne gagnera pas les primaires sans causer une guerre civile au sein du parti démocrate. Ses dernières sorties, où elle s'est comparée à McCain tout en critiquant Obama, montrent qu'elle est prête à aller jusque-là : couper le parti en deux. Sérieusement, est-ce que vous imaginez McCain déclarer qu'il est un homme d'expérience, comme Hillary Clinton, mais pas Romney ? Ca n'arriverait jamais. C'est inacceptable et cela doit cesser. Je comprends qu'il ne soit pas agréable de perdre. Mais ça arrive... Hillary doit s'y faire pour que l'on puisse enfin travailler sur la vraie campagne. (...)

La première chose à faire serait d'arrêter ces entretiens téléphoniques quotidiens avec la presse. Les commentateurs politiques adorent ça. Il y a toujours une petite phrase juteuse à exploiter. A chaque fois qu'un membre du staff de Clinton lâche une pique assassine sur Obama, c'est du pain béni pour McCain.

Les figures démocrates qui attendent encore pour prendre parti pour un candidat [Al Gore, John Edwards, etc.] devraient écouter ces entretiens téléphoniques. Ils devraient se demander s'ils veulent encore deux mois de ces attaques destructrices, pendant que McCain continue son petit bonhomme de chemin, économisant son argent et sa réputation, alors que de toute façon Hillary ne peut pas gagner. Les super délégués et le DNC [comité national démocrate] doivent choisir : veulent-ils encore deux mois de cette campagne au vitriol ? Veulent-ils que ces primaires débouchent sur un parti divisé, ou est-ce qu'ils souhaitent une Maison blanche démocrate en janvier prochain ? Il est temps que les leaders démocrates interviennent. Sinon, nous nous dirigeons vers une destruction mutuelle assurée. Mais nos grands pontes semblent s'en ficher."

Le billet original est publié ici.

"J'ai atterri sous les tirs des snipers "

Clinton a raconté, dans un discours sur l'Irak le 17 mars, l'un de ses voyages en Bosnie en 1996. Elle a affirmé avoir "atterri sous les tirs des snipers", puis "avoir couru, courbée, pour se mettre à couvert dans un véhicule". CBS a ressorti des images de ce voyage, sur lesquelles on s'aperçoit que l'arrivée de Clinton en Bosnie s'était en réalité déroulée dans le plus grand calme. La vantardise de l'ex-Première dame est tournée en dérision par les blogueurs et le sujet de la chaîne américaine a déjà été visionné près de 300 000 fois sur YouTube.