ETATS-UNIS

Clinton n’y arrivera pas

Vidéo de campagne d'Hillary Clinton. Postée le 15 février 2008 Le blogueur démocrate Joe Subday ne croit plus à la victoire d’Hillary Clinton, car son équipe de campagne est vraiment trop mauvaise.

Publicité

Vidéo de campagne d'Hillary Clinton. Postée le 15 février 2008

Le blogueur démocrate Joe Subday ne croit plus à la victoire d’Hillary Clinton, car son équipe de campagne est vraiment trop mauvaise…

Obama accusé de plagiat

Publiée par newyorkgreg le 19 février 2008

Hillary est le problème, Obama la solution

Le commentaire de "Wayne". Posté sur YouTube le 19 février 2008.

Extraits :

Je sais pourquoi Hillary perd aussi largement. Elle est le problème que nous tentons de résoudre. Elle a accepté plus d'argent des lobbyistes qu'Obama et McCain réunis. Obama, d'ailleurs, a carrément refusé ce type de financement. Hillary a voté en faveur de la guerre. Et notre pays veut sortir de cette guerre. Obama y était opposé depuis le début. Obama est le seul candidat a pouvoir travailler aussi bien avec les démocrates qu'avec les républicains. Il représente un vrai changement alors qu'Hillary représente le Status Quo. Et on assiste aujourd'hui à un refus du statu quo."

Obama refuse le débat

Vidéo de campagne d'Hillary Clinton. Postée le 15 février 2008.

Extraits :

Barack Obama ne veut toujours pas débattre au Wisconsin. Peut-être qu'il ne veut pas expliquer pourquoi son programme sur la santé laisse 15 millions de personnes de côté, alors que celui d'Hillary couvre tout le monde. Ou pourquoi il a voté des lois proposées par Bush qui ont fait cadeau de milliards de dollars aux entreprises pétrolières. Alors qu'Hillary était contre. Ou pourquoi il souhaite élever l'âge de la retraite, contrairement à Hillary. Pourquoi Obama refuse de débattre sur ces différences ? Le Wisconsin mérite mieux."

Il est de plus en plus improbable qu’Hillary Clinton soit la candidate démocrate

Le commentaire de l'américain Joe Subday sur Americablog, proche des démocrates.

Ca n'est pas une surprise pour moi. Je le dis depuis longtemps, et à l'époque on se moquait de moi. (...) Les experts, les médias et les « cerveaux » démocrates, qui pensaient la victoire de Clinton inévitable, commencent à voir la réalité en face. La route va être difficile pour elle maintenant et il y a peu de chance qu'elle arrive au bout.

La victoire d'Obama, hier soir [cette nuit heure française], a été sans appel. Et pourtant on nous rappelait constamment, la semaine dernière, que le Wisconsin devait être favorable à Clinton. L'avantage d'Obama au niveau du nombre de délégués s'affirme après chaque élection et ce dernier marche vers une victoire définitive.

La campagne de publicité de Clinton, très agressive, n'a pas fonctionné. Le « débat sur le débat » s'est avéré sans issue [dans un spot télé, Clinton accusait Obama d'avoir refusé un débat à la veille du Super Tuesday - voir vidéo ci-dessous] et l'accusation de plagiat n'a mené nulle part [Clinton accusait Obama de plagier les discours d'un autre gouverneur, ce qui s'est avéré inexact]. Hillary Clinton va maintenant devoir décider si elle veut vraiment une fin de campagne ordurière. Sur MSNBC, j'ai vu qu'un expert pompeux, Howard Fineman, annonçait que cette campagne de dénigrement avait fonctionné... parce qu'Hillary n'avait pas perdu 25 points. Revenons un peu sur les sondages. Sur Pollster.com, juste avant le vote, Obama devançait Clinton de 8 points (48,9 % contre 41,9 %). Elle n'a rien gagné aujourd'hui. Obama, par contre, a progressé. Il l'a finalement battue de près de 16 points. Si c'est ce que ce que la campagne d'Hillary peut faire de mieux, alors Obama est assuré de gagner.

Ces dernières années, on nous a poussé à croire que Clinton avait bâti une équipe de campagne imbattable. Ca s'est avéré faux. Son principal adjoint, Mark Penn, est complètement nul (et d'après Fineman, c'est Penn qui souhaite mener une campagne plus agressive.... Bonne chance). L'équipe de Clinton n'avait aucun plan pour les primaires après le 5 février - elle claironnait d'ailleurs qu'elle allait triompher ce jour-là. Maintenant que sa campagne s'effondre (l'AP a dit qu'elle « disparaissait »), la seule réponse de l'équipe Clinton a été de faire l'impasse sur les Etats gagnés par Obama. D'après le Washington Post, les collaborateurs de Clinton viennent juste d'étudier le système de vote au Texas, alors que cette primaire/caucus n'est que dans deux semaines ; et ils n'ont pas encore assez de super-délégués pour la Pennsylvanie. Ce sont des erreurs de débutants.

Hillary Clinton méritait mieux que cette équipe de campagne. Mais c'est de sa faute : c'est elle qui les a choisis."