CHINE

« Nous attendons les JO avec impatience, comme la démocratie »

Deux militants démocrates ont déployé, le 6 février, au centre ville de Shenzhen (sud), une bannière au slogan pour le moins provocateur : « Nous attendons les JO avec impatience, comme la démocratie ». Cette manifestation - même de deux personnes - est particulièrement inhabituelle en Chine, ou ces deux thèmes sont extrêmement sensibles. Et, bien sûr, c’est uniquement sur le Net que l’information circule.

Publicité

Deux militants démocrates ont déployé, le 6 février, au centre ville de Shenzhen (sud), une bannière au slogan pour le moins provocateur : « Nous attendons les JO avec impatience, comme la démocratie ». Cette manifestation - même de deux personnes - est particulièrement inhabituelle en Chine, ou ces deux thèmes sont extrêmement sensibles. Et, bien sûr, c'est uniquement sur le Net que l'information circule.

Li Tie et Zou Tao

Nous ne savons pas ce qui est arrivé aux deux manifestants, Li Tie et Zou Tao. Compte tenu de la répression qui s'abat depuis quelques mois sur tous ceux qui tentent de lier les JO à la cause des droits de l'homme - rappelons-nous de l'arrestation, fin décembre, du blogueur Hu Jia - des représailles sont à prévoir. Voici le billet publié sur son blog par Li Tie pour expliquer ses revendications.

Je sais que l'on ne peut pas résoudre tous les problèmes sociaux, et la corruption, en 50 ans. On ne peut pas tout changer en une nuit, mais il faut au moins pouvoir discuter des problèmes ouvertement. La plupart des gens pensent que la démocratie ne conviendrait pas à la Chine, qu'elle ferait sombrer le pays dans la confusion. Mais d'où est-ce qu'ils tirent cette idée ? Pas d'eux même, mais des autorités. Le pouvoir nous ment parce que c'est une dictature. Il faut absolument que les citoyens puissent prendre la parole et exprimer leurs revendications. Si c'était le cas, les gens ne seraient pas aussi inquiets, car ils sauraient que leurs institutions agissent pour leur bien. »