ETATS-UNIS

Primaires américaines : notre sélection de vidéos

Est-ce que YouTube peut faire gagner une élection ? Probablement pas. Mais il joue un rôle d’amplificateur sur certains moments clefs de la campagne. Une petite phrase, quelques larmes, une mauvaise blague. Autant d’anecdotes de campagne qui deviennent des hits sur YouTube. Ces images sont coupées de leur contexte, disséquées et jetées en pâture à des centaines de milliers d’internautes. Parmi les dizaines de vidéos qui ont défrayé la chronique tout au long de ces primaires, voici la sélection des Observateurs, à quelques heures du Super Tubes-day.

Publicité

Est-ce que YouTube peut faire gagner une élection ? Probablement pas. Mais il joue un rôle d’amplificateur sur certains moments clefs de la campagne. Une petite phrase, quelques larmes, une mauvaise blague. Autant d’anecdotes de campagne qui deviennent des hits sur YouTube. Ces images sont sorties de leur contexte, disséquées et jetées en pâture à des centaines de milliers d’internautes. Parmi les dizaines de vidéos qui ont défrayé la chronique tout au long de ces primaires, voici la sélection des Observateurs, à quelques heures du Super Tubes-day.

J’ai le béguin pour Obama

Et enfin la vidéo de campagne la plus populaire de la campagne. Un message politique qui a le mérite d’être simple… Mais une vidéo à double tranchant. Plutôt bien accueillie, au début, par le staff de campagne de Barack Obama, elle est vite devenue gênante. Obama, dont l’une des principales préoccupations est d’afficher son sérieux et son expérience, ce serait bien passé de cette hymne de campagne, aussi sexy soit-il. C’est certes la vidéo qui a fait le plus jaser, mais il est difficile d’en évaluer l’impact, négatif ou positif, pour le candidat démocrate. Ce fut en tout cas une bonne opération pour la « chanteuse ». Elle apparaissait ce dimanche dans une des publicités passées lors du Superbowl. Comme quoi avoir des convictions, ça paie.

Nombre de visites : 5,7 millions

 

Les larmes d’Hillary

La vidéo qui a fait le tour du Web trois fois. On croyait Hillary Clinton froide et calculatrice. Elle pleure en expliquant qu'elle mène ce combat difficile « en pensant à ses enfants ». Elle avait perdu dans l’Iowa. Quelques jours après la sortie de cette vidéo sur ABC, elle gagne le New Hampshire…

Nombre de visites : 596 000

 

Mon plan pour fermer les frontières : Chuck Norris

Celle-là, disons que c’est… pour le plaisir. Un clip de campagne incroyablement kitsch, en tout cas vu de l’étranger. Le candidat Mike Huckabee, toujours en troisième position dans les sondages et vainqueur en Iowa, présente sa politique d’immigration, « validée par Chuck Norris ».

Nombre de visites : 1,4 millions

 

Comment battre la salope ?

YouTube peut vite transformer une petite boulette en énorme bévue. Ici, une militante s’adresse à McCain, le candidat républicain, et lui demande « Comment allons nous faire pour battre la salope ? ». Le sénateur prend son temps avant de répondre, mi-rieur mi-embarrassé : « Est-ce que je peux avoir une traduction ? ». McCain n’a pas condamné cette remarque insultante et sexiste (venant d’ailleurs d’une femme…). La machine YouTube s’est chargée de lui faire payer son erreur.

Nombre de visites : 1 million

 

Le double langage d’Hillary

Commençons par la vidéo de campagne la plus « pro ». Cette séquence a été mise en ligne par l’équipe de campagne de John Edwards. Elle juxtapose les déclarations d’Hillary Clinton sur un même sujet, pointant du doigt ses contradictions.

Nombre de visites : 375 000