MAROC

Le Maroc ne pouvait pas mieux faire

Notre observateur Mohamed Oulaich revient sur le match perdu par le Maroc face à la Guinée.

Publicité

Notre observateur Mohamed Oulaich revient sur le match perdu par le Maroc face à la Guinée.

Le silence a régné un moment après le troisième but de la Guinée. Cette équipe était surprenante de maîtrise. Les Guinéens Fodé Mansaré et Pascal Feindouno ont été déterminants. Malgré la défaite, nos joueurs ont livré un beau match. Ils n'ont pas été démotivés par les quelques fautes d'arbitrage. Ils ne pouvaient pas mieux faire. Personne dans mon entourage n'a compris la tactique appliquée face à la Guinée. Les meilleurs joueurs marocains du match, Aboucherouane et Chamakh, auraient du être titularisés d'entrée.

Le Maroc a l'obligation de rééditer la même performance que celle réalisée face aux Namibiens (victoire 5-1). Il faut jouer le tout pour le tout pour se qualifier. Je garde grand espoir parce qu'on peut surprendre le Ghana, lundi prochain. Une élimination prématurée du Maroc est inimaginable pour moi.

Globalement, on assiste à une très belle CAN. La meilleure que j'aie jamais suivie. On voit de très beaux buts et des joueurs de haut niveau. Les favoris ont montré un bon visage et peuvent remporter la Coupe. La Tunisie, l'Egypte, le Sénégal, l'Afrique du Sud, l'Angola, la Côte d'Ivoire et le Mali, et même le Cameroun, malgré sa défaite, sont toujours présents. Ils démontrent que le football africain a très bien évolué.

Vive le Maroc ! »