Les Observateurs

Chauffeur, prêtre et riverains : la route Guiglo-Taï en Côte d’Ivoire les exaspère

Prêtre, riverains ou chauffeurs, tous se sont dit exaspérés de l'état de la route entre Guiglo et Taï en Côte d'Ivoire entre le 9 et le 10 octobre.
Prêtre, riverains ou chauffeurs, tous se sont dit exaspérés de l'état de la route entre Guiglo et Taï en Côte d'Ivoire entre le 9 et le 10 octobre. © Observateurs / Gaspard Goore Bi

Notre Observateur Gaspard Goore Bi nous a fait parvenir des vidéos filmées entre le 9 et le 10 octobre montrant la situation sur la route entre Guiglo et Taï, dans l'ouest dans la Côte d'Ivoire, devenue totalement impraticable après de fortes pluies. Des riverains, des chauffeurs, et un prêtre appellent tous le gouvernement à l'aide. Si la situation s’est depuis décantée, les images témoignent du ras-le-bol des usagers de cette route régulièrement dans cet état.

Publicité

Dans la vidéo ci-dessous, que vous retrouverez dans l’émission des Observateurs diffusée dès le samedi 16 octobre à 10h15 (heure de Paris), plusieurs usagers de la route entre Guiglo et Taï, et plus précisément sur l’axe entre les villages de Kridy et Zro, ont fait part de leur ras le bol à notre Observateur.

La route a été inondée par de fortes pluies qui ont touché la région depuis début octobre, et est devenue totalement impraticable. Une situation qui a impacté non seulement les riverains, mais aussi les chauffeurs routiers qui empruntent régulièrement cet axe pour se rendre du port de San Pedro, dans le sud du pays, jusqu’à Taï, au centre-ouest.

Adamo, un chauffeur routier, Hervé Oulai, un riverain et conseiller municipal à TaÏ, et le prêtre Ferdinand ont tous témoigné pour faire connaître cette situation chaotique. Une situation loin d’être nouvelle, puisque la route est régulièrement inondée comme en 2020 ou 2018.

Qu’en est-il depuis que ces vidéos ont été filmées ?

Une semaine après que ces vidéos ont été filmées, la route a été sommairement réparée le 13 octobre, principalement par un entrepreneur local dans le milieu agricole qui craignait de perdre sa marchandise. La circulation avait pu reprendre progressivement, malgré des pluies persistantes prévues encore jusqu’à la semaine prochaine.

L’information a été confirmée à notre rédaction par Hervé Oulai Djémaho, conseiller municipal à Taï. Il a aussi expliqué que la présidente du conseil régional du Cavally avait sollicité l’intervention du ministre de l'Équipement et de l'Entretien routier, Amédée Kouakou, pour venir en aide à la population. Selon ce ministre, le bitumage de la route entre Guiglo et Taï est inscrit au Programme National de Développement (PND) 2021-2025 lancé par le gouvernement ivoirien.

Un plan dont la réussite est encore soumise au résultats de tables rondes auprès de bailleurs de fonds qui auront lieu au premier semestre 2022, avec un financement à hauteur de 5400 milliards de francs CFA à trouver – soit un peu plus de 8 millions d’euros - sur un total de 59 000 milliards de francs CFA pour l’ensemble du PND – soit 90 millions d’euros.