Les Observateurs

A Abidjan, la poussière de clinker des cimenteries inquiète les riverains

à Abidjan, un quartier étouffe sous la poussière de clinker des cimenteries voisines
à Abidjan, un quartier étouffe sous la poussière de clinker des cimenteries voisines © Observers France 24

Notre Observateur dans la commune abidjanaise de Treichville nous a alertés, images à l'appui, pour dénoncer la poussière de clinker dégagée par les cimenteries du port avoisinant. Plusieurs entreprises opèrent sur place, mais une est particulièrement visée par les habitants, celle de CIM IVOIRE SA du groupe Cim Metal, installée depuis novembre 2018. 

Publicité

Notre Observateur Adama Keita, président de l'ONG "My own Business", s'inquiète vivement des conséquences de cette poussière sur la santé des riverains :

Ce voile de poussière est partout : sur les voitures, sur les bâtiments. Certains riverains m’ont dit que le matin, le linge qui sèche dehors devient ciment. Ils vivent au quotidien dans ces particules de poussière. Les arbres du quartier sont également recouverts de poussière de ciment. J’ai rencontré [fin janvier, NDLR] un jeune homme dans la rue qui avait de la poussière sur ses vêtements et même sur sa peau, car il reste toute la journée dehors. 

Dès 2015, un rapport avait évalué la qualité de l’air en analysant les particules en suspension présentes dans la zone portuaire. Ces dernières étaient jusqu’à quatre fois supérieure à la norme minimale recommandée par l’OMS, soit 50 microns par mètre cube.