Les Observateurs

Engloutie par le Tigre, les ruines d’Hasankeyf réapparaissent déjà avec la sécheresse

Engloutie en 2020 pour satisfaire un projet de barrage, Hasankeyf a déjà révélé ses ruines à la faveur d'une forte sécheresse.
Engloutie en 2020 pour satisfaire un projet de barrage, Hasankeyf a déjà révélé ses ruines à la faveur d'une forte sécheresse. © Observers France 24
Par : La rédaction des Observateurs
1 mn

C'est un projet phare de Recep Tayyip Erdogan, mais aussi très critiqué par ses opposants. Ils vont trouver du grain à moudre : après la mise en service de l'énorme barrage Illisu en février dernier, nombre de monuments historiques de la ville douze fois millénaire d'Hasankeyf ont été submergés. Mais début janvier, un épisode de sécheresse hivernale a fait baisser le niveau de l’eau, dévoilant les dégâts déjà causés sur des monuments emblématiques. Pour les habitants, c’est un nouveau coup dur.