Info ou Intox

Pourquoi cette vidéo ne montre pas "un chemtrail lâché par un avion"

De la fumée lachée par un avion, signe d'un chemtrail ? On analyse cette vidéo dans le dernier épisode de Info ou Intox.
De la fumée lachée par un avion, signe d'un chemtrail ? On analyse cette vidéo dans le dernier épisode de Info ou Intox. © Studio graphique FMM

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la théorie du complot des "chemtrails" : elle soutient que les traînées blanches laissées dans le ciel par les avions sont composées de produits chimiques toxiques et que les gouvernements les utilisent pour nous empoisonner. Dans cet épisode d’Info ou Intox, analyse d’une vidéo récemment partagée censée montrer un avion en train de "lâcher son chemtrail" alors qu'il est stationné dans un aéroport.

Publicité

Dans la vidéo, un immense nuage de fumée s'échappe soudainement de l'avion, tandis que les bagagistes et le personnel de l'aéroport continuent de travailler en dessous, sans être perturbés. La vidéo est filmée à travers la fenêtre du terminal de l'aéroport – on entend le raclement des chaises et des couverts en arrière plan. La légende indique que la fumée sortant de l’arrière de l’avion est la preuve de l’existence des chemtrails.

Pour les complotistes, les gouvernements du monde entier sont à l'origine de l'émission des "chemtrails", une fumée blanche qui contiendrait des éléments chimiques toxiques, lesquels seraient délibérément répandus sur Terre par les avions, afin, entre autres, de contrôler le temps et la population. 

Cette vidéo est ancienne mais elle a récemment refait surface sur Facebook, Twitter et le réseau social russe VK, et a été vue plusieurs milliers de fois.

Nous avons parlé à Bertrand Vilmer, président de la compagnie nationale d'experts de justice en aéronautique et espace français, pour mieux comprendre ce que l'on voit dans cette vidéo.  

Verdict : la vidéo montre probablement une opération de maintenance sur l’avion, un événement assez courant –c'est pourquoi aucun membre du personnel de l'aéroport ne semble s'en soucier.

Pour en savoir plus sur la théorie conspirationniste des "chemtrails", retrouvez notre enquête : "Chemtrails" : la théorie du complot qui prétend que les avions nous empoisonnent