Info ou Intox

Vaccination contre le Covid-19 : le “magnet challenge” marche-t-il vraiment ?

Vaccin Covid-19 : le "magnet challenge" marche-t-il vraiment ?
Vaccin Covid-19 : le "magnet challenge" marche-t-il vraiment ? © Observateurs

Un test consistant à coller un magnet sur son bras à l’endroit de l’injection du vaccin Covid-19 prouverait, selon certains internautes, que le sérum contient une puce. Dans cet épisode d’Info ou Intox, nous revenons sur ce challenge viral et expliquons pourquoi il faut se méfier de ce type de fausses expériences. 

Publicité

La mode est aux “challenges” sur les réseaux sociaux, qu’ils consistent à effectuer un mouvement de danse, réaliser une performance sportive, ou déguster un aliment... Le “magnet challenge” lui, est directement en lien avec la pandémie de Covid-19 et les campagnes vaccinales déployées pour l'endiguer. Problème : cette “expérience” vise avant tout à désinformer en fournissant une prétendue preuve que le vaccin contiendrait une puce. “On est tous foutus !”, affirme par exemple ce post Facebook

Pour cet épisode, Elsa de La Roche Saint André a contacté Julien Bobroff, physicien français spécialiste du magnétisme, qui enseigne à l'Université Paris-Saclay. “Un vaccin contre le Covid-19 qui puisse contenir des puces, et qui accrocherait des aimants quand on l’injecte, c’est absolument impossible du point de vue de la physique”, assure-t-il. 

Alors comment faire croire en vidéo qu’un magnet est attiré par une puce implantée dans le bras par le biais de la vaccination ? L’auteur scientifique anglo-américain Mick West, qui s’est spécialisé dans la vérification des théories du complot, détaille dans une vidéo quelques possibilités, comme le fait que la peau soit grasse ou l’utilisation d’une crème huileuse. 

Une dernière hypothèse repérée sur le site de fact-checking “Fact and Furious”, créé en réaction aux fausses informations circulant depuis le début de la crise sanitaire, serait que certaines des personnes qui tournent ces vidéos soient porteuses d’une prothèse d’épaule. En effet, les prothèses peuvent contenir du cobalt, un métal qui attire les aimants.  

Vous avez repéré d’autres images en lien avec la pandémie, et vous souhaitez nous les soumettre pour vérification ? Contactez-nous sur notre compte Twitter @InfoIntoxF24.  

Et pour regarder les autres épisodes d'Info ou Intox, cliquez ici