Info ou Intox

De la neige qui prend feu : l’intox complotiste qui refait surface

De la neige qui brûle ? Retour d'une intox complotiste
De la neige qui brûle ? Retour d'une intox complotiste © Observers

Une intox a refait son apparition sur les réseaux sociaux durant la récente vague de froid qui touche l’Europe : sur une vidéo, l’internaute place une boule de neige sur sa gazinière, avant que celle-ci ne s’enflamme. Un processus anormal qui prouverait la présence de produits toxiques ? Analyse scientifique de cette vidéo.

Publicité

Par exemple, dans cette vidéo partagée sur Telegram le 10 février, on voit un homme qui ramasse de la neige devant chez lui et l’approche de sa gazinière. La boule de neige semble ne pas fondre, puis elle noircit avant de prendre feu. Comment l’expliquer ? Réponse avec Tristan Werkmeister de la rédaction des Observateurs de France 24.

Que retenir de cette vidéo ?

Si la neige donne l’impression de ne pas fondre, l’explication est chimique, et s’appelle la sublimation. Comme expliqué dans cette vidéo par Kim Hilton, professeure de chimie, l’eau passe directement de l’état solide à l’état gazeux : elle ne fond pas, elle s’évapore. 

Ensuite, si la neige noircit, ce n’est pas à cause de ce qu’elle contient mais des impuretés du gaz, qui forment une couche de carbonne comme expliqué dans cet article (en anglais) de NBC25news.

Enfin, la neige pure ne peut pas brûler, puisque que ce n’est que de l’eau, confirme Jean-Michel Courty, professeur de physique à Sorbonne Université. Donc dans la vidéo où la boule de neige brûle, la seule explication scientifique est qu’elle contient d’autres éléments mais pas forcément toxiques : le même processus peut se produire avec du sucre, ou des résidus de bois, de papier ou de plastique ramassés avec la neige.

Impossible sans analyser la neige amassée de définir exactement ce qu’elle contient. Mais montrer de la neige qui brûle ne signifie en aucun cas que celle-ci contient des éléments toxiques ou dangereux pour l’homme.

Un grand classique complotiste

Ce type de vidéo n’est pas rare lorsqu’il neige : selon leurs auteurs, elles prouveraient dans certaines intox l’existence d’épandage chimiques, comme des chemtrails, théorie affirmant que des avions répandant des produits chimiques dans l’atmosphère pour contrôler le climat ou empoisonner la population.