Des fidèles de la secte Lumière du monde "massacrés à huis clos"


Mi-avril, les forces de l’ordre angolaises ont tenté d’arrêter le leader d’une secte alors qu’il se trouvait dans un camp habité par ses fidèles. L’opération a toutefois tourné au massacre. Les autorités parlent d’une vingtaine de morts au total, mais opposition et activistes assurent que les civils ont été tués par centaines. Depuis, la montagne est quadrillée et son accès limité, mais une vidéo vient de filtrer : on y voit des policiers marcher entre les cadavres après les tueries. Lire la suite…
Contributeurs

Hécatombe d'abeilles dans la région agricole du Souss


La région du Souss, dans le sud-ouest du Maroc, est le principal producteur d'agrumes du royaume. Une agriculture intensive à grand renfort de pesticides, qui a pour conséquence une chute vertigineuse de la production de miel. Un apiculteur de la région tire la sonnette d’alarme. Lire la suite...
Contributeurs

Une guide chinoise craque : "Achetez plus de souvenirs, sinon je ne suis pas payée !"


Dans une vidéo tournée dans la province chinoise du Yunnan, une guide touristique reproche longuement à ses clients de ne pas acheter assez de souvenirs, la privant ainsi de toucher une commission sur leurs achats. Une façon pour elle de compenser sa faible rémunération, alors que la concurrence entre les agences de voyage exerce une pression à la baisse sur les salaires des guides touristiques. Lire la suite…

Contributeurs

À Raqqa, les jihadistes priés d’abandonner leur paire de Nike

Depuis qu’il a pris le contrôle de Raqqa en mars 2013, le groupe État islamique y a instauré des règles strictes, imposant notamment aux femmes le port du niqab et interdisant aux hommes la cigarette. Et récemment, l’organisation est allée un peu plus loin en dressant la liste des marques qui ne sont plus les bienvenues car jugées contraires aux bonnes mœurs. Petit inventaire.

Contributeurs

Tirs à balles réelles à Bujumbura : la vidéo de notre Observateur


Au moins trois personnes ont été tuées lors des nouvelles manifestations qui ont secoué la capitale burundaise, lundi 4 mai. Des policiers ont tiré à balles réelles en direction des protestataires dans plusieurs quartiers de la ville, comme à Nyakabiga. Notre Observateur a pu filmer la scène. Lire la suite…
Contributeurs

En images : émeutes post-électorales à Cotonou


Des émeutes ont éclaté, lundi, à Cotonou, capitale du Bénin, au lendemain de la confirmation de la victoire du parti de l’actuel président aux élections législatives. À l’origine de ces violences : la convocation d’un député d’opposition par les autorités. Un de nos Observateurs sur place a suivi cette journée d’émeutes. Lire la suite …
Contributeurs

Des automobilistes centrafricains rackettés sous les yeux de la Minusca

Notre Observateur à Bouar, en Centrafrique, raconte comment il a été forcé de payer à un barrage illégal sous les yeux de soldats de la force onusienne Minusca. Lire la suite...

Contributeurs

Les "trompe-la-mort" de Raqqa défient à nouveau les jihadistes


L’organisation de l'État islamique contrôle d’une main de fer la ville syrienne de Raqqa depuis maintenant plus de deux ans, imposant aux habitants les règles d’un islam ultra-radical. Bravant la mort, des activistes ont collé devant plusieurs magasins des affichettes dénonçant les jihadistes...
Contributeurs

Un "héros" iranien défie les avions de chasse saoudiens au Yémen

Une vidéo filmée de l’intérieur d’un avion de ligne montre la tentative d’interception d’un cargo iranien par des avions de chasse saoudiens. Mais le pilote iranien, qui transportait de l’aide humanitaire à destination du Yémen, a refusé de rebrousser chemin, s'érigeant ainsi en héros aux yeux de la population de son pays. Lire la suite et voir la vidéo.

Contributeurs

Un ex-ministre accusé de massacrer des flamants roses à Madagascar


Madagascar est tristement célèbre pour ses braconniers, friands de tortues ou d’hippocampes. Mais dimanche 19 avril, c’est à une nouvelle espèce qu'ils se sont attaqués : seize flamants roses ont été tués dans un parc protégé près de Toliara, dans le sud-ouest de l’île. Un ancien ministre malgache est accusé d’être responsable de cette tuerie. Lire la suite...
Contributeurs


Fermer