Ghalat, le petit village iranien qui se met au deal


Dans le sud-ouest de l’Iran, un petit village de quelques milliers d'habitants s’est récemment fait connaître pour son commerce de marijuana, qui lui a fait gagner le surnom de “petite Amsterdam”. Mais si certains habitants de Ghalat tirent profit de cette renommée, le village doit désormais faire face une insécurité galopante, conséquence de ces trafics. Lire la suite...
Contributeurs

Les femmes esclaves, victimes invisibles de l’organisation de l’EI


Des femmes yazidies sont bien réduites en esclavage par l’organisation de l’État islamique. Après des mois de rumeurs, c’est l’organisation elle-même qui l’a confirmé via son magazine en ligne Dabiq. En revanche, toutes les images de ces femmes esclaves qui circulent sur les réseaux sont fausses. Car si les jihadistes parlent d’elles, ils ne les montrent jamais. Lire la suite…
Contributeurs

"Foodporn" pour les combattants de l'EI, soupe populaire pour les autres

Confrontés à une flambée des prix depuis le début des frappes de la coalition, les habitants de la ville syrienne de Raqqa ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts et la soupe populaire locale tourne à plein régime. Pendant ce temps, les jihadistes qui continuent de contrôler la zone postent les photos de leur ripaille sur les réseaux. Lire la suite ...

Contributeurs

Attaque contre des chiites saoudiens : "Il est temps de sanctionner les discours haineux"


Des hommes armés masqués ont tué au moins cinq personnes à al-Dalwah, un village de l’oasis de Al-Ahsa, dans l’est de l’Arabie saoudite, lundi soir. Les victimes quittaient une cérémonie chiite, organisée dans le cadre des commémorations de l’Achoura, lorsque l’attaque s’est produite. Notre Observateur à Al-Ahsa s’inquiète de ces violences contre les chiites – minoritaires dans le pays – qui pourraient avoir été encouragées par la multiplication des discours haineux. Lire la suite…
Contributeurs

Des "baisers d’amour" pour protester contre la police morale en Inde


En Inde, exprimer vos sentiments publiquement vous fait courir le risque d’être livré à la vindicte populaire. En réaction à cela, des dizaines de jeunes ont tenté d’organiser un rassemblement dimanche à Kochi, dans l’État de Kerala où ils avaient prévu de s’embrasser. Mais, par milliers, des personnes en colère sont venues les en empêcher. Lire la suite…

Contributeurs

Nord-Kivu : un homme, accusé d’être un rebelle, lynché par la foule


Soupçonné d’appartenir à un groupe rebelle armé, un homme a été lapidé par des habitants de Beni, dans le Nord-Kivu, en RD Congo, avant d’être brûlé vif, vendredi 31 octobre. Un événement d’une rare violence dans une ville en proie à des incursions rebelles meurtrières. Lire la suite…

La vidéo de torture dans le Sinaï qui accable l’armée égyptienne


Un groupe d’hommes en tenue militaire qui s’acharnent sur deux civils, dont un est ensanglanté dans un village du Sinaï égyptien. Ces images de torture, diffusées récemment sur les réseaux sociaux, sont terrifiantes. Et tout porte à croire que l’armée est responsable. Mais en Égypte, ni les autorités ni les médias ne s’en émeuvent. Lire la suite…
Contributeurs

Cinq minutes, dix personnes : une manifestation d’opposition en Angola


Selon la loi angolaise, tout rassemblement doit être signalé aux autorités afin qu’elles puissent "protéger" les manifestants. Mais dans les faits, quand les activistes prennent la peine de déclarer une manifestation, les forces de l’ordre ne se déplacent que pour les arrêter. Les détracteurs du président dos Santos ont donc choisi de ne plus se signaler et s’assurent ainsi quelques minutes de protestation avant d’être repérés. Lire la suite…

Coulée de lave à Hawaï, un désastre au ralenti

Quatre mois après l’éruption du volcan Kilauea à Hawaï, une coulée de lave a fini par atteindre une zone habitée : le village de Pahoa, où elle devrait engloutir au moins une dizaine de maisons dans les prochains jours. Cette rivière de lave à plus de 1 000 degrés va lentement détruire le centre de cette petite communauté de 950 habitants. Lire la suite…

Contributeurs

Dix photos d'#Obs pour raconter une journée de révolte


Le Burkina Faso a connu une journée de révolte populaire jeudi 30 octobre. Plus d’un million de personnes a travers le pays a réclamé le retrait d’un projet de modification de la Constitution qui aurait permis au président, Blaise Compaoré, de briguer un mandat supplémentaire. Vous avez été nombreux à nous envoyer vos images. Retour sur cette journée de mobilisation historique...
Contributeurs


Fermer