Grève générale : vers une année blanche pour les étudiants ?


Des milliers de personnes – étudiants, travailleurs et retraités – sont descendues dans les rues de Libreville, la capitale gabonaise, lundi 23 mars, dans le cadre de la grève générale qui immobilise le pays depuis des semaines, et qui touche notamment le domaine de l’éducation. En l’absence de cours, les étudiants s’inquiètent désormais de la possibilité d’une année blanche, tout en se montrant solidaires de leurs enseignants. Lire la suite…

Une milice irakienne dévoile ses robots de combats ultra-sophistiqués. Vraiment ?


Non, ce ne sont pas les nouveaux robots envoyés par la Nasa pour explorer la planète Mars, mais des robots de combat déployés en Irak. La milice chiite Saraya al Salam, qui participe actuellement à une offensive contre l’organisation de l’État islamique à Tikrit, se vante dans une vidéo d’avoir fabriqué des machines de guerre ultrasophistiquées. Lire la suite…
Contributeurs

"Nous voilà bien barrés", ces Syriens qui rient à la barbe des jihadistes


Un émir jihadiste qui boit, fume et envoie des selfies sur Whatsapp en cachette se transforme d’un coup en homme de vertu au passage d’une jeune recrue. Il lui installe une ceinture d’explosifs tout en lui promettant le paradis et lance "On s’y retrouvera !". Voici un des sketchs sans détour que des jeunes syriens installés en Turquie ont mis en scène. Leur façon de combattre l’organisation État islamique et ses hypocrisies. Témoignage…

Contributeurs

Entrée des Houthis à Taez : "Des militaires de la ville nous ont trahis"


Les miliciens chiites houthis continuent leur avancée vers le sud du Yémen. Dimanche, ils se sont emparés de l’aéroport de Taez et de plusieurs bâtiments de la ville, notamment celui des forces spéciales sans grande résistance. Notre Observateur nous explique pourquoi…
Contributeurs

Quand la Chine se met au foot, ça donne... de la gym


La Chine "veut accueillir la Coupe du monde de football rapidement" a expliqué récemment le président chinois. Et pour se donner les moyens de devenir un pays de football, les autorités chinoises tentent de faire découvrir aux plus jeunes les "joies du ballon rond". Sauf que les méthodes employées sont pour le moins étonnantes...

Contributeurs

Farkhundah, Afghane, sauvagement lynchée pour blasphème à Kaboul

Une femme accusée d’avoir "brulé le Coran" a été lynchée et brûlée par la foule jeudi 19 mars dans la capitale afghane. La vindicte populaire a pris la forme d’une "justice" expéditive et barbare que certains commentateurs n’ont pas hésité à justifier sur les réseaux sociaux. Filmé de bout en bout, ce déchaînement de violence a provoqué une onde de choc dans le pays. Lire la suite…

Contributeurs

Dans l’ouest ivoirien, guerre d’imams autour d’une mosquée wahhabite


Le 15 mars, la mosquée wahhabite du quartier de Domoraud, dans la ville de Man, a été le théâtre de violences et de dégradations. La concrétisation de mois de tensions qui opposent les partisans de l’imam principal et ceux de son imam adjoint, en conflit depuis plusieurs mois. Lire la suite…
Contributeurs

"Pourquoi j’ai posté les photos du Bardo en pleine attaque"

Des photos prises à l’intérieur du musée du Bardo, à Tunis, ont largement été diffusées sur les réseaux sociaux, hier, au moment de l’attaque du bâtiment. Ces images ont été prises par un homme caché dans une salle pendant plus de deux heures, avec une quarantaine de personnes. Il a accepté de nous expliquer sa démarche. Lire la suite…

Contributeurs

Charlottesville révoltée après l’arrestation brutale d’un noir-américain


La scène s’est déroulée dans la nuit de mardi 17 à mercredi 18 mars,à Charlottesville, en Virginie. Martese Johson, un jeune étudiant noir, a été violemment interpellé par la police alors qu’il sortait avec des amis. Des images amateur le montrant menotté et le visage en sang ont provoqué l’indignation de la communauté étudiante de la ville et au delà. Lire la suite…
Contributeurs

Un "bateau-bélier" pour couler les bateaux de pêche illégaux en Iran


Depuis des années, des marins pêchent illégalement carpes et esturgeons dans la zone protégée de la péninsule de Miankaleh, sur les bords de la mer Caspienne. Et les nombreuses saisies d’embarcations ne semblent pas les dissuader. Les gardes-côtes iraniens ont donc décidé d’employer une technique radicale : ils foncent sur les bateaux pour les briser et abandonnent les pêcheurs à l’eau. Lire la suite…

Contributeurs


Fermer