Incendie à Yaoundé suite à l'explosion de 200 bouteilles de gaz domestique

Non édité

Ce document n’a pas été édité par la rédaction de France 24.


L'incendie a eu lieu au carrefour Chapelle Obili à Yaoundé, la capitale du Cameroun. Vendredi 30 mars, tout a commencé vers 06h58. Après une coupure d'électricité, les habitants du quartier ont entendu une première explosion...puis une seconde et enfin, une troisième. Certains ont pensé à un coup d'état comme au Mali, d'autres ont imaginé une explosion comme celle de la caserne qui a fait plus de 100 morts au Congo Brazzaville.

 
 
Nous, les habitants de Bonass, membres de l'Association "Bonass-Solidarity" sommes sortis voir ce qui se passait et avons pris des photos de l'évènement. Les vidéos sont disponibles ici et ici.
 
Les revendeurs de gaz de ce coin de Yaoundé sont réputés, selon les rumeurs qui circulent, pour procéder à la réduction de gaz contenu dans les bouteilles qui leur sont livrés avec un procédé dont eux seuls ont connaissance. Et c'est vrai que depuis quelques années dans ce coin,  nous avons constaté que les bouteilles de gaz ont une durée de vie moins importante qu'avant.
 
Après la livraison des 200 bouteilles, des revendeurs ont dû procédé à des transferts de gaz et oublier de refermer certaines bouteilles...
 
L'incendie a été declenché après qu'une vendeuse qui se trouvait dans un magasin à côté du dépot a allumé un feu vers 06h du matin. Plus de 150 bouteilles ont explosé et quelques personnes ont été bléssées.
 
 










Contributeurs


Fermer