Scandale dans une usine chinoise : des ouvriers piquent un roupillon la tête dans les nouilles

 
Sur ces photos volées prises dans une usine de nouilles, les ouvriers sont photographiés en train de marcher pieds-nus sur les aliments ou encore de faire leur sieste sur des piles de nouilles. Des clichés qui se sont soldés par la fermeture de l'établissement.
 
 
L'usine Daojiao Tongcheng Rice Noodle avait déjà été épinglée l'année dernière pour non respect des normes d'hygiène. Ses dirigeants avaient alors promis des efforts, qui n'auront pas duré. Début juin, un internaute a posté ces photos très éloquentes sur Weibo provoquant la fermeture de l'usine, le temps d'une inspection.
 
 
Un responsable de l'entreprise a expliqué que les photos avaient été prises il y a plusieurs mois, avant la fête du printemps qui a eu lieu le 31 janvier. La compagnie est constituée de 15 usines qui produisent entre 800 et 12000 tonnes de nouilles par jour, dans la province du Guangdong.
 
Ces images ont beaucoup choqué en Chine, où les scandales alimentaires sont récurrents. L'année dernière, des journalistes avaient révélé que des huiles de cuisson déjà utilisées était revendues sur le marché
 
Contributeurs


Fermer