Polémique autour d'une fête organisée par la femme du président iranien

Le député ultraconservateur Ruhollah Hosseinian a prétendu avoir des images de la fête organisée par la Première dame iranienne. Résultat, de nombreux internautes ont publié des photomontages qui raillent l'homme politique. Photo publiée sur Twitter.
 
En Iran, pour la Journée de la femme, samedi 19 avril, l’épouse du président Hassan Rohani a organisé un dîner entièrement féminin. L'évènement, célébré le même jour que l'anniversaire de Fatima, fille du prophète Mahomet, a été vivement critiqué par les ultraconservateurs pour son luxe, jugé indécent en période de vaches maigres, et ses valeurs immorales. Autant de réactions indignées allègrement brocardées sur Internet par les défenseurs du clan Rohani.
 
Issu du courant modéré, Hassan Rohani a engagé, peu de temps après son élection il y a un an, des pourparlers avec les puissances occidentales sur le programme nucléaire de la République islamique. Cela lui a valu les reproches de certaines factions du camp conservateur, qui ont vu ce rapprochement d’un mauvais œil.
 
Depuis quelques jours, les critiques se concentrent sur son épouse, Sahebeh Arabi, au motif qu'elle a organisé une fête "à l'occidentale" au cours de laquelle les femmes ne se seraient pas conformées aux règles de l'islam, telles qu’elles sont prescrites en Iran. La soirée s’est tenue à Téhéran, au palais Sadabad, demeure de l’ancien Shah Mohammad Reza Pahlavi et a compté parmi ses invitées des femmes politiques, des épouses de ministres et d’ambassadeurs ainsi que des actrices.
 
Outre le faste de cette réception, les ultraconservateurs ont été irrités par son caractère "immoral", notamment parce que cet évènement est survenu le même jour que l’anniversaire de Fatima, très vénérée dans le monde musulman. Ils ont aussi déploré que des danses et des défilés de mode ne répondant pas aux codes islamiques en vigueur en Iran aient eu lieu.
 
Des femmes se sont rassemblées jeudi 24 avril devant le bureau du président iranien Hassan Rohani pour protester contre la soirée organisée par son épouse, jugée irrévérencieuse par les ultraconservateurs. Photo prise par l'agence de presse FARS.
 
 
Photo prise par l'agence de presse FARS.
 
Hamid Rasaei, un député ultraconservateur, a d’ailleurs demandé au gouvernement de publier la vidéo de la fête, afin qu’il puisse vérifier si celle-ci respectait bien les codes religieux.
 
Un autre député, Ruhollah Hosseinian, a prétendu disposer d’images qui prouvent que les règles ont été enfreintes. Des propos réfutés par les participantes, assurant que les appareils photo et les téléphones portables avaient été confisqués à l’entrée. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes se sont interrogés, à travers des textes ou des dessins parodiques, sur la façon dont Ruhollah Hosseinian avait réussi à obtenir des images d’une soirée uniquement composée de femmes…
 
Les internautes ont publié de nombreux clichés parodiant l'ultraconservateur Ruhollah Hosseinian. Beaucoup ont spéculé sur le déguisement qu'il portait le jour de la fameuse réception. Ici, le visage d'une femme portant un tchador a été photoshopé. Photo originale de Ebra design.
 
À la suite de ces allégations, le cabinet du président Rohani a publié un communiqué pour apporter un démenti : "Il est choquant et regrettable qu’un simple rassemblement ne puisse échapper à des commentaires calomnieux et mensongers qui n’apportent rien". 
 
Le gouvernement a également répondu aux rumeurs selon lesquelles la fête avait adopté des codes occidentaux : "Toutes les prescriptions islamiques ont été observées : les femmes ont porté des robes traditionnelles et seules les petites filles se sont permises de jouer."
 
Cetté vidéo parodique a été postée par le journaliste et blogueur iranien Farvartish Rezvanieh. Lire son commentaire ci-dessous.
Contributeurs

"Certains ont analysé sérieusement ma fausse vidéo de la fête"

Le journaliste et blogueur pro-Rohani Farvartish Rezvanieh est l’auteur d’une vidéo parodique de la fête.
 
J'ai publié une vidéo [ci-dessus] avec une légende indiquant que l'une des invitées avait été filmée avec son téléphone portable. En réalité, ce sont de vulgaires images qui montre une orange épluchée dans une assiette avec en fond sonore une musique festive.
 
Beaucoup de gens ont cru à ma blague et pensé que la vidéo de cet orange avait été tournée lors de la fête organisée par la femme du président Rohani. Certains se sont livrés à des analyses hasardeuses tandis que d'autres étaient persuadés que cette séquence avait été extraite d’une vidéo plus complète !
 
Les médias ultraconservateurs font pression sur le gouvernement pour l’empêcher d’organiser des cérémonies contraires à l’islam. Par exemple, lors des réunions diplomatiques, les autorités prennent soin de ne pas être vues ou filmées à côté de bouteilles d’alcool ou évitent de serrer la main à leurs homologues de sexe féminin, de peur qu’un scandale n’éclate dans le pays.
 
Cette histoire nous renvoie à un scandale similaire qui s'est produit le jour où Esfandiar Rahim Mashaei [chef du cabinet de l’ancien président Mahmoud Ahmadinejad] a participé à une conférence en Turquie en compagnie de danseuses [alors à la tête de l'Organisation du tourisme iranien, Mashaei a assisté à une cérémonie culturelle avec des spectacles de danse au cours d'un voyage en Turquie en 2005. Les images de la cérémonie ont été diffusées un an plus tard sur les chaînes d'État et suscité de vives critiques].
 
Franchement, la soirée organisée par l’épouse du président ressemble beaucoup à celles que faisait la femme de Mahmoud Ahmadinejad, mais les ultraconservateurs tentent d'en faire une grosse affaire. Ils menacent de diffuser une vidéo accablante mais je suis sûr qu'ils bluffent.

Commentaires

Polémique autour d"une féte organisée par la fEmme du pdt IRANIE

Bonjour.
MOI Française pdte d"une association humanitaire pour l'AFRIQUE depuis 15ans.
j'admire le geste de cette FEmme;qui veut faire aussi évoluer les conditions des Femmes dans son pays. BRAVO!!et VIVE la LIBERTE des FEMMES ds le MONDE.
En plus elle est trés belle;magnifique et moderne!!c'est ainsi qu'évoluerons aussi les pays ARABES grace à l'Evolution de ces FEMMES;:bcp plus intelligentes que bcp de ces Dictateurs qui font souffrir leurs peuples avec leur religion et leurs visions archaiques.
Cordialement.
Anne

Mme Richard Anne, la culture,

Mme Richard Anne, la culture, le mode de vie et la vision Française du monde n'est pas forcement la meilleure. Chaque peuple a le droit de vivre comme il l'entend en adequation avec sa culture, et si vous pensez que la situation actuelle de la femme Française (Européenne) est évoluée alors je vous plaint. Je suis Africain, fier de ma culture et si vos dirigeant ne passaient pas leur temps à nous piller (pour vous offrir le luxe) nous aurions pu nous passer de vos ONG et tendre vers le developpement. En plus il n'est un secret pour personne que les dictateurs dont vous parlez sont installés, soutenus, armés par les Occidentaux pour massacrer leurs peuples et piller les ressources qu'ils envoient chez vous! Alors on peut se passer de vos commentaires subjectifs.

La "culture"

Partiellement d'accord avec Sankara Djakaridja... sauf que les dictateurs ne sont pas tous armés par les occidentaux : cf bachar al assad. De plus, il sont soutenus par une partie de leur population qui en tirent des bénéfices au détriment de l'autre partie. Alors si les occidentaux doivent assumer une partie de leurs responsabilités, ce ne sont pas les seuls. Est-ce bien vous qui parliez de subjectivité ?



Fermer