Le bras d’honneur d’un basketteur fait le buzz en Chine

 
Shirali Jan, star du basket en Chine et joueur des Xinjiang Flying Tigers, est devenu la vedette des réseaux sociaux.
 
À la fin d’un match remporté contre les Ducks de Beijing le vendredi 28 mars, le joueur, ivre de joie, jette la balle en l’air et effectue un bras d’honneur en tournant sur lui-même.
 
 
 
Le geste de vengeance du basketteur était une réponse aux insultes de supporters des Beijing Ducks qu’il avait reçues durant le match. Shirali Jan fait partie de la communauté ouïghoure, un peuple turcophone et musulman de l’ouest de la Chine. Depuis des décennies, de nombreux mouvements indépendantistes ouïghours tentent d'obtenir l'indépendance du Xinjiang, qu’ils appellent le Turkestan.
 
Les tensions entre Ouïghours et Hans (ethnie majoritaire en Chine) ont encore été exacerbées après l’attentat, début mars, dans la gare de Kunming. Les autorités chinoises attribuent la responsabilité de cette attaque à des séparatistes de la communauté musulmane.
 
Pour ce geste, l’équipe de Shirali Jan a écopé de 40 000 yuans d’amende (4700 euros). Son bras d'honneur est par ailleurs devenu viral sur les réseaux sociaux. Enfants, vieillards et supporters du joueur ont posté des photos reproduisant le même geste pour protester contre toute forme de discriminations dans le domaine du sport.
 
 
 
 
Retrouvez plus d'images du buzz sur ce site.
Contributeurs

Commentaires

Shirali Jan, star du basket en Chine

Partout où la discrimination ne peut être combattue par l'écrit ou la voix, le bras sera levé en signe de protestation! La discrimination religieuse est bête car il s'agit de convictions profondes, au coeur de l'être humain et celà, on a beau essayé, on n'y pourra rien!!! En fait la discrimination ne fait que renforcer la conviction! Abdoulaye

Relisez bien le texte et

Relisez bien le texte et c'est bien une discrimination ethnique et non RELIGIEUSE

@Abdoulaye

Votre lecture est incorrecte. Il ne s'agit pas ici de discrimination religieuse du tout, mais bien de discrimination ethnique.



Fermer