Des vidéos prouvent que des officiers iraniens supervisent l’armée de Bachar al-Assad

Capture d'écran d'une vidéo montrant un gradé iranien encadrant l'armée syrienne.
 
Des vidéos publiées sur Internet ce week-end montrent des responsables militaires iraniens qui encadrent des soldats syriens de l’armée régulière, leur prodiguant conseils et instructions au combat. Ces images relancent la polémique sur la présence militaire de l’Iran, alors que la République Islamique dément toujours envoyer des combattants en Syrie.
 
Ces vidéos ont été postées le 9 septembre. Elles ont été publiées par la Brigade Daoud, un groupe rebelle basé près d’Idlib, au nord-ouest de la Syrie, qui combat aux côtés de l’armée syrienne libre (ASL) et des djihadistes de Jabhat al-Nosra. Un porte-parole de cette brigade a affirmé sur Al-Jazeera que ces enregistrements avaient été récupérés dans une caméra après des combats dans la campagne d’Alep. Une quinzaine de soldats du régime seraient morts ce jour-là. Les responsables iraniens affirment que ces images sont fausses, mais plusieurs éléments dans ces vidéos attestent pourtant de leur authenticité.
 
Dans cette première vidéo par exemple, le cameraman filme à l’intérieur d’un immeuble baptisé "siège de Sayyida Rokaya" (du nom de la fille d’Husseïn – fils d’Ali, cousin et gendre du Prophète Mahomet – considéré comme un martyr par les musulmans chiites). On y entend le cameraman lire une affiche en arabe et la traduire en persan. Il filme ensuite des banderoles à la gloire d’Ali et d’Husseïn, personnages révérés par les chiites iraniens mais pas par les alaouites, la branche du chiisme à laquelle appartient le président syrien Bachar al-Assad. Dans cette vidéo, on voit également des affiches qui donnent un "règlement de sécurité intérieur" dans le bâtiment et indiquent les peines encourues par les combattants qui ne respectent pas les ordres. Ces textes sont imprimés en arabe et en persan.
 
 
Dans cette autre vidéo sortie par la Brigade Daoud, on voit un militaire donner des ordres à des soldats. Cet homme porte un drapeau syrien au dos de son uniforme, mais il parle persan avec le cameraman. Il s’adresse ensuite dans un arabe approximatif aux soldats syriens, avec un accent persan très prononcé. On l’entend vérifier le nombre de snipers présents (0’26) et ordonner aux soldats de laisser les troupes ennemies se rapprocher à "50 mètres" avant d’ouvrir le feu sur e.
 
 
A la fin de la vidéo (3ème minute), le militaire échange en persan avec un soldat debout sur un char. Ce dernier ressemble à Mohsen Haydary, un soldat iranien de 29 ans dont la mort en "martyr" a été annoncée il y a plus de deux semaines sur un site d’information iranien. Mohsen Haydary y est présenté comme le  "défenseur du mausolée de Sayyida Zaynab", lieu saint chiite qui se trouve dans la campagne de Damas.
 
Mohsen Haydary n’est pas le seul iranien à avoir été reconnu sur ces vidéos diffusées par la Brigade Daoud. L'homme que l'on voit installé dans un fauteuil sur cette autre vidéo est Ismaïl Haydary, le commandant iranien que la rébellion armée affirme avoir tué.
 
 
Certains médias affirment aque cet homme est un documentariste iranien tué par des salafistes près de Damas. Un site officiel iranien publie pourtant les photos de ses funérailles. Il y est présenté comme un "général martyr", lui aussi "défenseur du mausolée de Sayyida Zaynab". Les portraits brandis lors de l’enterrement montrent bien le visage de l'homme assis sur un fauteuil en Syrie, Ismaïl Haydary.
 
Photo de l'enterrement à Amol en Iran, on y voit le portrait d'Ismaïl Haydary, publiée sur un site iranien.
 
Enfin, sur cette dernière vidéo, on assiste à un échange en persan entre un responsable militaire iranien et un cameraman. Le premier explique à quel point la bataille livrée dans la région est décisive et parle de la difficulté de déloger les rebelles armés. A 3’50, il s’arrête pour parler à un militaire qu’il présente à son interlocuteur comme étant un membre de la garde républicaine (le corps d’élite de l’armée syrienne, dirigé par Maher al-Assad, le frère de Bachar al-Assad). Les deux hommes s’embrassent, puis l’Iranien demande au Syrien de déployer ses troupes "même si les groupes armés attaquent" (4’03). Le Syrien confirme qu’il suivra la consigne et explique à l’Iranien qu’il a des soldats en embuscade pour sécuriser la route.
 
 
Sur cette vidéo, le militaire syrien ne semble pas gêné par la présence d’une caméra. Les images de toutes ces vidéos sont en outre relativement stables et de bonne qualité. Comme l’indique la Brigade Daoud, il semble s’agir d’un film tourné avec une caméra et non un téléphone portable. Or, lorsqu’à la fin du mois d’août, les deux militaires iraniens ont été tués, un site d’information persan a également évoqué la mort en Syrie d’un documentariste iranien nommé Hadi Baghbani. Selon le site, ce dernier aurait été tué par des "salafistes" alors qu’il suivait avec sa caméra "l’avancement de l’armée syrienne dans sa bataille contre les djihadistes". Les images diffusées par la brigade Daoud pourraient avoir été récupérées sur sa dépouille.
 
De nombreux éléments concordants attestent de l’authenticité de ces vidéos, prouvant ainsi que des militaires iraniens participent à l’encadrement des soldats syriens de l’armée régulière. L’opposition syrienne soutient cette thèse depuis longtemps, mais cela restait difficile à prouver. Ces images montrent également que les officiers iraniens agissent en temps que conseillers militaires, voire même qu’ils auraient des fonctions de commandement opérationnel.
Contributeurs
Cet article a été rédigé par Ershad Alijani (@ErshadAlijani), journaliste à RFI, et Sarra Grira (@SarraGrira) de France 24.
 

Commentaires

je pense que monsieur Poutine a un coeur,

si nous suivons ses interventions , depuis la Tchétchénie puis la Yougoslavie , et si nous nous attardons sur nos problèmes mondiaux de l'islam intégriste qui cherche la démolition des innocents par la violence ,ne trouvez vous pas qu'il recherche humainement une légitimité , quand sa justice auto réactionnaire prend à contresens une ONG mondialement rejetée dans son Amour pour le sauvetage de notre petit monde qui s' amenuise et cours (oui cours) à sa chute . Pourquoi Mr Depardieu ? Pourquoi le pays le pays du froid perd-il son permafrost ? Alors que les armées du monde y ont laissées tant de victimes . Mr Al ASSAD condamné sans entrevues ?Pourquoi ? Mais des hommes et femmes (en Europe)sont encore crédibles.

Iraniens en Syrie

peut etre serait il interressant de traduire la conversation
qui a lieu dans la voiture dans la derniere video

un volontaire ?

conseillers iraniens

Par curiosité, je trouve qu'il serait interessant d'avoir la traduction de la derniere video,
de quoi parlent ces combattants ?
pouvez vous traduire ?

L'arbre cahe la forêt.

... L'arbre Cache la forêt , pour quoi en s'intéresse pas aux vrais instructeurs du régime syrien!!!!!!!!!!! Poutine et les exs et la belle Russie. Tout le monde est bien naïf et absurde sauf Vous.....bref.

sayons juste

Leurope,les pays du golf,lamerique,aide la fause cause des terroristes,les juifs et les ricuns forment des combatans en jordanie pour fair chuter le regime.Pourquoi trouvez vous injuste que l iran aide la vrai syrie le seul pouvoir legale.Bolatrejc

etrange

on dit qu apres la tragedie du 9-11-2001 il y a un nouveau ordre mondial dont le principe est le modelage du grand moyen orient, cest dire planification des guerres, destructions, la main mise sur leurs richesses., tout ca sous pretexte de la democratie et la civilisation occidental. a la connaissance des hommes sages ses regions ont evolues vraiment durant la periode du communisme , il avait un reel devellopement et cooperation entre les hommes sans aucun fanatisme ou arrogance et ca c est l histoire qui le reconnut.
la guerre c est du bisness elle remplit les poches d une minorite et detruit la majorite est c est le but reel recherche. la region a connut dans le passe le colonialisme occidental qui n est autre forme de degradation de la population locale et le pillage de ses richesses donc c est une forme de terreur et stagnation.ceci etant dit laissez les populations vivent leurs vies a leur maniere et cooperer entre vous , nul n est le maitre sur terre , tout est ephemeres . je dis au monarchies du golf il est tant d investir dans les hommes de votre nation pour se develloper reellement au lieu d investir dans le fondamentalisme religieux qui nest autre que le cancer de la nation investir dans la valeur ajoute de la nation .actuellement l homme le plus integre et sage c est son excellence monsieur le president poutine qui a mon avis a tout le merite d avoir le prix noble pour la paix , il vient d eviter un 3 guerre mondiale , tant de souffrance humaine au nom de l arrogance de l occident et sa democratie empoisonnee.

C'est sur la route de Damas

C'est sur la route de Damas que Saul, celui qui est devenu l'apôtre Paul a reçu Jésus lui qui était un juif érudit persécuteur des chrétiens du premier siècle. La Syrie est un des pays dont parlent la bible. La tradition guerrière syrienne ne date pas d'aujourd'hui. Il fut un temps d'ailleurs où la Syrie actuelle se trouvait au sein d'un ensemble qui a été la première puissance militaire mondiale. Il s'agit de l'empire médo perse. L’Empire médo-perse a régné sur la nation juive pendant plus de 200 ans, depuis la chute de Babylone en 539 avant notre ère jusqu’à ce qu’il soit à son tour renversé par les Grecs en 331. D'ailleurs, plusieurs livres bibliques évoquent des événements de grande portée qui ont eu lieu à cette époque. (Voir Ezra chapitre1 à 6... Le roi de cet empire composé de deux peuples était Cyrus le grand. Ils étaient des sanguinaires et étaient connus pour être de puissant guerriers. La Syrie et l'Iran sont des émanations lointaines de cet empire. Ce qu'on appelait la Médie n'est rien d'autre que l'Iran actuelle et les syriens en partie perses... Il n'y a donc rien d'étonnant que les mèdes et les perses qui collaboraient depuis des temps immeroriaux continuent de la faire. L'aviation Syrienne avant le début de la guerre était numériquement supérieure à ce dont dispose la France en terme de nombre d'avions. C'est dire si la Syrie n'est pas n'importe quel pays ce n'est pas un pays qu'on peut toucher facilement comme l'espéraient le lobbies juifs en France et aux USA. Ces guerres contemporaines ne sont pas à déconnecter totalement de l'histoire passée ou récente de ces pays. Quels seront les conséquences de bouleversements en cours dans ce monde très complexe du proche et du moyen orient sur notre futur et le futur de l'humanité toute entière? Seul Dieu le sait mais nous pouvons être attentifs à l'évolution de la situation. Cela nous aide à rester éveillés.

LOBby etc

ok sur tout le développement biblico historique. Pour une fois pourriez vous oublier les lobbies dont vous parlez et vous concentrer uN peu plus sur les déficiences du monde arabe tout de même a l'origine de toute la sauvagerie qui y règne. A quand la fin du déni de réalité? Et puis votre propos n'apporte rien pour legitimer le soutien iranien aux massacres commis par assad et ses sbires ?

Relatif

Ca va ... Eux au moins ils ne coupent pas les tetes, donnent pas d'armes aux enfants, n'envahissent pas des villages juste pour le fun de les piller au nom de la "liberté", ne convertissent pas de force, ne transforme pas les mosqué en camp retrancher, ne détruise pas les églises,etc... .
Mais bon, si ça peut en exiter quelque uns qui ont toujours du mal à y voir clair dans ce conflit, c'est louper...

Les rebelles syriens mènent

Les rebelles syriens mènent un mauvais combat en acceptant d'être financés par des alliés de l'OTAN et la presse mène un mauvais combat en ne présentant qu'une seule facette (souvent fausse) des bons rebelles s'opposant au méchant Al Assad.
Tout cela risque de donner à Israel de fallacieuses excuses pour s'attaquer à la Syrie. On est actuellement en situation de Casus Belli dont ni la Chine ni la Russie ne pourront se dépêtrer, englués qu'ils sont dans le piège tendu par les adeptes du nouvel ordre mondial.



Fermer