Quarante CV de Roms mis en ligne pour inciter à l’insertion

Portrait de Gheorghe Covaci, figurant sur son CV.
 
Les conditions de vie des Roms en France sont bien peu enviables. Stigmatisés par les autorités, souvent chassés des bidonvilles et campements insalubres qu’ils installent à la périphérie des villes, ils vivent démunis, victimes du chômage et de la pauvreté. Pour les aider à s’insérer dans la société, une association de l’Essonne, près de Paris, a récemment eu l’idée de mettre en ligne 40 CV de membres de cette communauté.
 
CV de Crician Covaci.
 
L’association Perou (Pôle d’exploration des ressources urbaines), qui réunit architectes et artistes luttant contre la précarité urbaine, a publié mercredi sur son site Internet quarante CV de Roms. Il s’agit de quarante membres de familles chassées d’un bidonville de Ris-Orangis début avril, et installées depuis dans la commune de Grigny, non loin de la place de l’Ambassade.
 
CV de Marcela Covaci.
 
L’association a rédigé un curriculum vitæ par foyer, comme elle l’explique sur son site : "Quarante pages recto, en noir et blanc, aisément reproductibles et conçues pour se représenter auprès d’un tiers, et signer enfin un contrat de travail." Des documents qui révèlent le parcours difficile de ces familles ballottées de camp en camp, mais qui traduisent aussi le "désir de ces citoyens européens de vivre et travailler parmi nous."
 
Remise de CV par les memebres de l'association Perou, dix exempaires chaun. 
 
Les portraits ont été réalisés par le photographe Jean-François Joly.
 
 
Contributeurs


Fermer