Des images marquantes des violences du 14 aôut en Égypte

Des militants pro-Morsi font tomber une blindé des forces de l'ordre depuis un pont au Caire, le 14 août 2013.
 
La dispersion du sit-in des partisans de Mohammed Morsi, qui durait depuis la destitution du président début juillet, s’est transformée en bain de sang mercredi au Caire. Selon les autorités, au moins 638 personnes ont été tuées, au cours d’affrontements qui ont fait de la capitale et de certaines villes de province des zone de guerre, ainsi que l’attestent nombre d’images amateur.
 
Attention, plusieurs de ces images peuvent être choquantes.
 
Le gouvernement égyptien avait prévenu les partisans de Mohammed Morsi que leur campement serait évacué. Dès 7 heures du matin, l’armée s’est rendue sur les principaux lieux occupés. Mais loin de la dispersion "graduelle" qui avait été annoncée, l’armée a rapidement commencé à tirer à balles réelles sur les manifestants.
 
Cette vidéo montre une femme abattue alors qu’elle photographiait ou filmait les affrontements au Caire. Notre Observateur Mohammed Refat, qui participait au campement des partisans de Mohammed Morsi, raconte qu’il a repéré cette femme vêtue en turquoise hier matin. Selon lui elle "distribuait des pierres aux manifestants pour qu’ils les jettent sur les forces de l’ordre". Il assure l’avoir mise en garde, car elle ne cessait de s’exposer aux tirs. Rentré chez lui, il a découvert cette vidéo où elle est blessée et transportée par des manifestants .
 
 
Une autre vidéo montre également des partisans des Frères musulmans sous le feu des snipers. Alors qu’un homme vient d’être touché par une balle, un autre décide de le porter pour tenter de le mettre à l’abri, avant d'être lui aussi fauché par un tir.
 
À Suez, les affrontements ont été extrêmement violents également. Sur ces images, des soldats sont juchés sur le toit du siège du gouvernorat de la région. On peut voir deux hommes tenant à la main un fusil, dont un ouvre le feu, pendant que les autres jettent des objets sur les manifestants en contrebas.
 
 
De leur côté, les pro-Morsi ont répliqué. Au Caire, ils sont parvenus à renverser une voiture blindée de la police, la faisant chuter d’un pont.
 
 
La chuite est également visible sur ces quatre photos, prises de l'autre côté du pont.
 
En fin de journée, un bulldozer vient déblayer la place Nahda, l’un des principaux lieux du rassemblement des pro-Morsi. Après quelques mètres, le véhicule est la cible de projectiles en provenance d’un immeuble, puis l’on entend des coups de feu.
 
 
À Sohag, dans le sud du pays, une église copte a été attaquée, probablement dans une volonté de représailles aux violences de l'armée, ainsi que le relate les images de cette vidéosurveillance. 
 
 
Sur Twitter, de très nombreuses photos relatent la violence qui a secoué l’Égypte tout au long de la journée. Sur ce cliché pris dans la mosquée Al Eman, on voit un alignement de cadavres dans des linceuls. Les Frères Musulmans avancent le chiffre de 4500 morts pour la seule journée du 14 août.
 
 
La place Rabaa, un point de rassemblement des partisans de l'ancien président, était complétement dévastée en fin de journée. 
 
Contributeurs


Fermer