Racisme et agression : le parcours du combattant de l’étudiant africain en Ukraine

 
L’Ukraine devait être leur eldorado, mais leur quotidien relève plutôt du parcours du combattant : intimidations, insultes et agressions constituent le quotidien des étudiants africains, partis chercher un diplôme en Europe.
 
Dernier incident recensé : une vidéo publiée par un groupe d’étudiants du Congo-Brazzaville au début du mois de juillet. La vidéo, filmée dans la nuit du 2 au 3 juillet montre, une altercation entre des étudiants originaires du Congo-Brazzaville et de République démocratique du Congo (RDC), et des Ukrainiens à Ternopil, une ville de l’ouest du pays.
 
Selon des témoins, des Congolais fêtaient leur remise de diplôme dans une boîte de nuit du centre-ville. Aux alentours de 4 heures du matin, l’un d’entre eux aurait été insulté et attaqué par un groupe d’Ukrainiens. Mais c’est l’arrivée de l’ambulance qui a mis le feu aux poudres, car les infirmiers auraient refusé de soigner l’étudiant congolais blessé à la lèvre. La vidéo commence à ce moment.
 
 
Du temps de l'URSS, l’Ukraine accueillait beaucoup d’étudiants africains. Des accords bilatéraux entre des pays africains et des universités ukrainiennes avaient en effet été signés moment de la décolonisation, une façon de former de nouveaux cadres tout en faisant la promotion idéologique du communisme.
 
Selon le bureau ukrainien l'International Organization for Migration, 60 500 étudiants étrangers sont présents en Ukraine. Parmi eux, 10 000 seraient Africains. Entre 2007 et 2012, 204 actes racistes ont été recensés par cette organisation, principalement perpétrés contre des Asiatiques et des Africains. Seize victimes de violences racistes seraient même mortes après avoir été agressées.
 
L’Institution pour le développement de l’Europe de l’Est, une ONG basée à Kiev, parle par ailleurs d’escroquerie contre les migrants africains, qui constitueraient des cibles privilégiées pour des agences fantômes. Elle leur proposeraient des programmes de formation, de langue ou des logements factices. Selon cette ONG, les actes racistes sont fréquents en Ukraine. En janvier 2012, un journal de la même ville, Ternopil, avait publié un montage photo assimilant les "Noirs et les Arabes" à des singes.
 
Si vous êtes étudiant africain en Ukraine, n’hésitez pas à témoigner, en dessous de cet article, de votre quotidien sur place ou à nos transmettre votre témoignage à observers@france24.com .

"C’est quasiment impossible d’avoir du travail ici quand tu es Noir africain"

Tristan Terno (pseudonyme) est étudiant Congolais à Ternopil. Il a été témoin de la scène filmée, publiée ci-dessus.
 
Ces images montrent bien ce qu’il se passe quand il y a une altercation entre des Noirs africains et des Ukrainiens : le policier fait face aux Congolais et ne regarde même pas l’Ukrainien qui continue ses provocations. [Ce dernier] jette même son T-shirt pour nous montrer ses muscles et continue de nous insulter. Seuls les étudiants congolais se font gazer dans la séquence, alors que les deux parties sont impliquées dans la bagarre.
 
Ici en Ukraine, je me sens comme quelqu’un qui traverse une rivière et qui est obligé d’aller jusqu’au bout. Sur notre groupe d’une trentaine d’étudiants congolais à Ternopil, la plupart n’arrivent pas à s’en sortir. L’année universitaire coûte un bras, entre 1 800 dollars [1350 euros] dans la mécanique et 3 200 dollars [2 400 euros] pour ceux qui sont en médecine. Et c’est quasiment impossible d’avoir un permis de travail. Les plus chanceuses sont les filles africaines qui savent faire des tresses et qui peuvent se faire un peu d’argent.
 
Je ne demande pas grand-chose, même un travail de femme de ménage me conviendrait. Ça fait cinq ans que je vis ici, je dois faire ma dernière année pour valider mon diplôme. Mais je ne sais même pas si je vais avoir les moyens de boucler l’année. Je regrette d’être venu dans ce pays.
 
Une autre vidéo prise à l'intérieur de la boîte de nuit montre le début de la bagarre qui s'est déroulée ensuite dehors. Des "Berkut", forces spéciales de la police ukrainienne, interviennent pour arrêter des étudiants. Vidéo El Ninho Gomez.

"Un enfant m’a demandé 'c’est vrai que les gens vivent dans la forêt et dorment dans les arbres chez toi ?'"

Mamady Keita est un étudiant et un Mondoblogueur guinéen qui vit à Dnipropetrovsk.
 
Quand j’ai vu la vidéo, je n’ai pas vraiment été surpris. Ici les actes de racisme sont très fréquents. Je suis là depuis deux ans, je n’ai moi-même jamais été victime d’agression, mais très souvent d’intimidation et de racisme. On nous insulte souvent en ukrainien ou en russe et le mot qui revient le plus souvent c’est indéniablement "singes" pour nous désigner.
 
Parfois, ils nous insultent même dans notre langue ! Dimanche [le 4 août], j’étais dans une auberge de jeunesse à Kharkiv et la réceptionniste nous a traité de "kouna matata" [qui signifie "pas d’inquiétude" en swahili, une langue parlée en Afrique de l’Est]. C’était pour nous dire qu’on se fichait de tout, qu’on ne comprenait rien. Elle a ajouté qu’elle ne voulait pas de Noirs dans son auberge et ont a dû quitter les lieux.
 
Je suis venu à Kharkiv pour travailler pendant deux semaines sur un chantier. Mais au moment de la paye, l’employeur nous a dit qu’il ne nous devait rien [un étudiant étranger ne peut travailler et être rémunéré en Ukraine que s’il a un permis de travail]. Il nous a dit "aller vous plaindre où vous voulez" car il sait très bien qu’aucun policier ne prendra au sérieux notre plainte. Je n'était pas au courant de tout ça avant de partir en Ukraine.
J’ai été choqué de voir que même les enfants dès le plus jeune âge ont des préjugés. Dans un parc, quelques mois après mon arrivée, un enfant est venu me voir et m’a demandé, le plus naturellement du monde "j’ai appris que chez vous, il n’y a pas de maison, que les gens vivent dans la forêt et dorment dans les arbres, c’est vrai ?".
 
Les choses sont en train de changer cependant : il y a de plus en plus de filles Ukrainiennes qui sortent avec des Noirs africains, des entreprises qui commencent à employer des amis après l’obtention de leur diplôme. De moins en moins de boîtes de nuit refusent l’entrée aux Noirs. Ça fait deux ans que je vis à Dnipropetrovsk, et je dirais que globalement, la situation s’est un peu améliorée.
 
 

Commentaires

le racisme est omniprésent et universel malheureusement

Salut,

Je suis "française" d'origine algérienne.

Née ds le nord de la France de parents algériens, je ne c pas trop comment me considérer, et la France ne m'a absolument pas aidé ds le choix de mon orientation (Française ou Algérienne ???).

A plusieurs reprises, ac d gens de ma communauté ("français d'origine algérienne), on s'est dit qu'il nous faudrait un monde à nous, une planète où on pourrait s'installer sans aucun problème d'identité comme celui qu'on rencontre en France et en Algérie.

En France on est d bougnoules, en Algérie on est d immigrés (zmégra comme ils ns appellent là-bas, lol).

G dc décidé de me poser ds un pays d plus cosmopolites, où certes le racisme est présent, comme partt à travers le monde, mais se fait bcp moins ressentir .... l'Angleterre. <3

Au placard les haineux de France, vive ma vie à Londres !!! lol

Faut jamais aller la bas meme en Dnipropetrovsk

faut jamais aller la bas parce que la bas c'est les vrai raciste, si tu parle une autre langue il te traite de sous merde si t'est noir il te traite de caca c'est pas super la bas c'est chelou c'est pas tres agreable de parler avec un ukrainien meme les fille il te traite de grosse merde d'etranger,un etudiant etranger ne doit pas aller la bas c'est chiant, ne jamais aller en ukraine meme la police te comdame a la prison parce que tu est noir et tu parle une autre langue,regardez le mec african il c blessé ,l'imfermiere ne le voulais pas le soigner,l'ukraine c le pays a ne jamais aller meme un touriste se fait agreser pour rien

Racisme et agression des noirs africains en Ukraine

Pardonnez moi mais faut vraiment être con pour aller dans ce genre de Pays de Merde mdr XD !!!!

Observateur ou Partisant ???

Je suis moi meme noir et voyage beaucoup pour y avoir ete confronté je sais que le racisme est universel et ce dans un sens comme dans l'autre ne nous voilons pas la face; mais je retiens surtout que ce que montre la video n'est pas tout a fait ce que dit le commentaire qui a mon avis est loin d'etre objectif. En y regardant de pres vous verrez que la police a plus de mal a contenir les africains qui sont d'ailleurs plus imposant (gabarit) et plus nombreux que les ukrainiens et en inversant les roles et les pays je ne vendrais pas chere la peau des emigrés.
Plutot que de lancer des cris isolés et sporadiques les etudiants africains devraient monter une plate forme web qui permettrait de cartographier les pays ou il y a le plus de cas de racisme afin que ce facteur soit pris en compte par leur jeunes freres en passe de migrer pour leur etudes mais aussi et surtout par les gouvernements concernés car mine de rien ca rapporte un etudiant africain tant financierement que diplomatiquement ils ne les acceuillent pas par humanisme loin de la.

Le racime en Ukraine

Ce que j'ai lu dans ces articles publiés sur les actes racistes auxquels font face quotidiennement les étudiants africains noirs, est vraiment désolant et injuste. Cette communauté africaine ne s'est pas émigrés pour travailler dans ce pays, mais, elles était venu pour acquérir le savoir et la connaissance, suite à des accords passés avec les dirigeants de leurs pays respectivement. Ces africains ne gênent en rien ces Ukrainiens devenus raciste et xénophobe, contrairement à ce qu'ils étaient auparavant, autant de l'union soviétique, très accueillant et pacifique. Ce grand changement négatif que connait ce pays après l'éclatement de l'union soviétique renseigne que l'accueil qui était réservé à la jeunesse africaine qui était présente en force dans ce pays à l'époque, était seulement à des fins d'endoctrinement idéologique communiste, puisque maintenant, ce n'est plus le cas, les ukrainiens semblent adopter une démarche raciste envers cette communauté, pour les obliger à retourner dans leur pays d'origine. de ce fait, les responsables africains qui ont des accords bilatéraux, avec ce pays, doivent réagir, et attirer l'attention des responsables Ukrainiens, sur ce que subisse leur ressortissants, afin qu'ils puissent intervenir et mettre fin, ou du moins diminuer quelque peu de ces actes racistes qui ne favorise pas la coopération. c'est vraiment médiéval ce qui se passe dans ce pays vis à vis des étudiants noirs africains. Que deviennent les valeurs hérités du communisme soviétique que de tout temps, revendiquent ce pays, à l'égard des pays africains en particuliers et du tiers monde en général ?

une réalité au quotidien

Bonjour à tous les lecteurs et lectrices de France 24.
Jusque là,le problème du racisme en Ukraine n`avais pas tant choquer le monde comme c`est le cas aujourd’hui , au regard de cette vidéo de Terpinol.
Je suis étudiant en quatrième année d`ingénierie en Maintenance aéronautique.
Cela dit, je suis arriver en Ukraine au mois de décembre 2008. Avant de quitter,mon pays d`origine, je n`avais que de vagues informations au sujet du pays dans lequel je devais passer mon séjour académique.
Bref je suis arriver en Ukraine et j`ai d'abord appris des cours de langue ukrainienne dans la ville de krivi-rih pendant neuf mois, après j`ai immigré a Kiev ,capitale de l`Ukraine. Quand je suis arriver dans cette grande métropole ,ce qui m`a d'abord frappé c`est le comportement des gents et le regard qu`ils portent sur les personnes de couleur noir. je n`arrivais pas a comprendre comment dans une ville d`Europe, l`on serai encore étonner de voir un "NOIR" passer. Car même a la télé, (au cinéma...,) cela devrai être une réalité à savoir qu`il existe d`autres peuples sur terre. Néanmoin, je me suis inscrit a l`université national d`aviation de Kiev en Ukraine. En première année d`étude , nous étions quatre étudiants étrangers dans un groupe ukrainien composer de trente étudiants, car ici , les étudiants sont regroupés suivant le critères de langue (russe,ukrainien ou anglais), et comme nous avion tous les quatre la maîtrise de la langue ukrainienne,alors il nous ont mis dans un groupe d`étudiant ukrainien. Mais c`est la que commence les problèmes de nature académique.
Déjà, sur la liste des étudiants du groupe ,nos nom figuraient en dernier page et non par ordre alphabétique comme c`est le cas avec les étudiants ukrainiens, ce qui nous frustrai, par ce qu`on ne savais pas exactement sur quel critère ils se basaient pour le faire étant donner que tous nos nom étaient traduit intégralement en langue ukrainienne.
au premier semestre nous avions un cours pratique dans une des sociétés de montage et de maintenance des pièces mécaniques, situer prêt de l`aérodrome de Kiev. Ce jour là, tous les étudiants du groupes se sont rendus a ce cours. Mais a l`entrée de l`usine il nous été demander tous les quatre étudiants étranger de rentrer a la maison que nous n`avions pas l`autorisation d`assister a ce cours alors que tous le groupe était concerner. Nous nous sommes rendus a l`université pour rencontrer le vice doyen de la faculté de mécanique, qui nous a répondus très froidement je cite: << vous n`avez pas l`autorisation d`assister a ce cours ,pendant que les étudiants ukrainiens iront a l`usine ,vous irez faire ce cours dans les laboratoires de l`université>>. Les frais d`études en aviations civil en Ukraine coûte 3400 dollars américain, soit approximativement dix fois celui des ukrainiens. le loyer dans les foyer pour étudiants coûte 800 dollars par "place" pour un délais de 10 a 12 mois, je ne conterai pas les sacrifice des parents concernant le reste des dépenses, et lorsque`un étudiant est confronter a un problème et qu`il demande a s`expliquer ,il lui est répondus comme un des doyens me l`a si bien répéter un jours je cite: <>.
Je ne compte pas les mots déplaces et insultes émient par certain professeur a l`encontre des étudiant étrangers en plein cours a savoir <>. Quant ils faut trouver des exemples portant sur les défaut de maintenance ou encore sur les aéroports les plus défectueux du monde, le doigt est pointé sur nous ouvertement l`Afrique, suivis de quelques rire mesquins.
Tous les programmes d`études internationaux et concours sont fermés aux étrangers, car c`est comme cela qu`il nous appelles quand ils n`ont pas l`envie de dire "singe" ouvertement.
Bref,le quotidien d`un étudiants étranger en Ukraine est une suite d`étapes, un parcours du combattant, dans lequel les tourments ne cessent de s`accumuler au jours le jours. C`est avec un mental de fer, un courage de géant et une envie incontestable de réussir dans ses d`études que ce dernier parviens a obtenir son diplôme. Cela a été le cas pour moi, mais je ne souhaiterai pas le même traitement pour les générations futures. Car depuis mon arriver en Ukraine je n`ai aperçus nul part une association a caractère internationale tel que l`UNESCO. Je ne sais même pas si dans ce pays il existe un siège de l`UNESCO.En tout cas, au sein de mon université pleins d`étudiants ukrainiens ne savent pas ce que s`est.
Je ne saurai terminer ce récit sans vous raconter cette situation. Certain amis sont venus visiter la ville de Kiev. et durant la visite nous nous sommes arrêter dans un Macdonald. Pendants que nous étions assis, deux jeunes filles ont demander si elle pouvais s`asseoir en face, nous avons été favorable a leurs demandes. Mais ce qui nous a choquer c`est ce qui se racontait entre les deux personnes. Alors, l`une d`elle dis a l`autre je cite:<> traduit en français.
Suite a ces propos, j`ai complètement été dégoûter de constater avec désolation l`idée qu`on a de moi ,de nous les noirs.
Il serai difficile de ne pas voir la réalité en face , même s`il existe des civils ukrainiens qui sont contre le racisme et qui considère chacun au même pieds d`égalité.

Racisme en Ukraine

Bonjour je suis étudiant guinéen vivant en Ukraine, concernant le racisme ne nous voilons pas la face le racisme est présent partout mais en Ukraine ou en général dans les pays de l'est les gens ont la mentalité un peu renfermée surtout a cause de leur passé (URSS) mais ce n'est pas une raison puisque je n'irais pas jusqu’ à dire qu'ils sont tous racistes,non! moi j'ai beaucoup d'amis ukrainiens et je connais beaucoup de personnes normales qui prennent même la défense des étrangers. Ici parfois je me dis même que c'est de l'ignorance, une personne qui te demande dans la rue "la couleur de sang". Et parfois nous les étrangers aussi quand des inconnus nous abordent nous sommes sur la défensive, ce genre de comportement repousse malheureusement le peut de personnes qui s'intéressent a nous car il faut les montrées que nous sommes des personnes normales qu'on est victime de préjugé .

Moi je suis a Moscou en 2eme

Moi je suis a Moscou en 2eme annee doctorat, mais ce qu'il faut retenir c'est qu'il ya du racisme partout en Europe.En europe de l'est le racisme est surtout dirige contre les noirs et les asiatiques car
LA DIFFERENCE est pertinente.Par contre dans un pays comme la france c'est pas le cas, le racisme concerne tous les etrangers.
Mais bon c'est la vie.l'homme est l'animal le plus mauvais qui puisse exister.l'homme est vraiment mauvais.
Ce qui est aussi vrai c'est qu'en Est les policiers sont des moutons, j'ai vu plusieurs bagarres ou les etranges sont pris en parti par des policiers sans chercher a savoir a qui la faute.
Mais les jeunes africains sont vraiment forts.ils vivent dans cette eau trouble sans aucune protection car ils n'ont tout simplement pas de dirigents capables.Si non quand tes ressortissants sont touches par de telles discriminations et parfois qui peuvent finir par la mort tu ne peux pas en tant que chef rester sans rien faire.
Mais nous nous allons prendre la releve et on montrera au monde q'on se fiche plus de nous!!!

Racisme

"mais ce qu'il faut retenir c'est qu'il y a du racisme partout en Europe." Tout comme il y a du racisme anti-blanc dans la plupart des pays africains et j'en connais beaucoup depuis la Côte d'Ivoire jusqu'au Gabon !

Racisme en Europe

Faux,il n´existe pas de racisme anti-blanc en Afrique. Aucun Blanc n´a jamais été agressé par un policier en Afrique à cause de la couleur de sa peau et encore moins par les populations. Ce sont d´ailleurs le Blancs qui ont des meilleurs emplois (alors même que la plupart sont moins qualifiés que les Noirs), les plus belles villas, les plus gros salaires, les plus belles femmes... Hors ce n´est pas le cas des Noirs en Europe



Fermer