Vues de Trappes, les violences sont "une réaction à l’islamophobie"

Photo amateur de policiers prise lors des violences de vendredi soir. 
 
L’arrestation d’un homme dont la femme avait été contrôlée par la police jeudi dernier au motif qu’elle portait un voile islamique intégral, interdit en France depuis 2011, a déclenché une série d’affrontements entre la police et des habitants dans le quartier des Merisiers, à Trappes, une banlieue au sud-ouest de Paris. Une réaction très vive qui s’explique, selon notre Observateur, par le fait que les nombreux musulmans habitant la zone se sont une fois de plus sentis visés. 
 
Vendredi soir, environ 400 personnes ont jeté des pierres et des pétards sur le commissariat et brûlé des poubelles et des voitures. La police a répliqué en utilisant des flash-ball et des gaz lacrymogènes. Un adolescent a été grièvement blessé à l'œil. Les affrontements, qui se sont poursuivis jusqu’au milieu de la nuit, ont repris samedi soir de manière moins intensive et ont été plus sporadiques encore dans la nuit de dimanche à lundi. Plusieurs personnes ont été arrêtées et trois ont été jugées en comparaison immédiate lundi : un a été condamné à six mois de prison ferme mais devrait bénéficier d‘un aménagement de peine, deux ont été relaxés.
 
Vidéo des violences vendredi postée sur la chaîne YouTube Joktis47.
 
L’arrestation du mari de la femme voilée fait polémique. Selon le procureur de la République de Versailles, il aurait agressé un policier - qui porterait des marques de strangulation - au moment du contrôle. Mais se femme, une Antillaise de 20 ans convertie à l’islam, contredit ces propos dans une déclaration publiée par le site du Collectif de lutte contre l’islamophobie, assurant avoir été "attrapée par le voile au niveau de la tête" par les policiers, qui l’aurait ensuite "traînée avec une force monstrueuse". Selon elle, son mari a été arrêté simplement pour avoir protesté. Remis en liberté conditionnelle, il sera jugé en septembre.
 
Lundi, une autre polémique faisait jour sur les réseaux sociaux après la publication par des policiers de commentaires à caractère islamophobe, en lien avec les émeutes.
 
Le quartier des Merisiers est classé en zone urbaine sensible (ZUS). En 2009, 17,6 % de la population vivait en-dessous de seuil de bas revenu, très proche du Smic, et le taux de chômage était de 14,9% et de 29 % chez les jeunes, un ensemble d’indicateurs supérieurs aux moyennes nationales. Si certains commentateurs estiment que ces difficultés sociales font partie des causes des violences des derniers jours, notre Observateur affirme que beaucoup d’habitants du quartier des Merisiers sont musulmans pratiquants, ce qui expliquerait également leur colère.
Contributeurs

"L’interpellation du mari a symbolisé un sentiment d’islamophobie latent"

Ali Diarra (son nom a été changé) vit dans le quartier des Mérisiers, en face du commissariat, depuis dix ans et a assisté aux violences. Il se dit musulman modéré et fait le ramadan.
 
On ne peut pas nier que parmi les manifestants il y a avait quelques voyous surtout motivés par le fait de s’opposer aux forces de police. Mais je suis convaincu que la majorité d’entre eux a agi également par conviction religieuse.
D’une part, je peux affirmer que la plupart sont pratiquants car j’ai constaté que les violences ont commencé vers 20h30 et se sont calmées au moment de la rupture du jeûne vers 22 heures, beaucoup de manifestants étant rentrés chez eux pour manger. Puis elles ont repris vers minuit, après la dernière prière.
 
Ensuite, il faut savoir que dans les années 1990, Trappes était connue pour être une des villes d’Ile-de-France où les tensions étaient très fortes entre des habitants désœuvrés et la police. Mais depuis une dizaine d’années, l’islam a beaucoup progressé dans les quartiers de la ville, sur l’initiative de mosquées et de fidèles très pratiquants qui ont entrepris d’expliquer le Coran aux jeunes, et ont réussi à donner des réponses claires à des questions qu’ils pouvaient se poser sur leur religion et ses interdits. Beaucoup de jeunes se sont convertis et se sont mis à pratiquer.
 
Il est vrai aussi que l’extrémisme est plus présent. Dans mon immeuble, je vis à côté d’anciens dealers ou d’anciens voyous violents, qui aujourd’hui se sont laissés pousser la barbe, ont embrassé une vision salafiste de l’islam, mais ne traînent plus en bas des immeubles à ne rien faire comme avant.
 
"Les émeutes ont fait ressortir de vieux démons"
 
Pour les manifestants, je pense que l’interpellation du mari a symbolisé un sentiment d’islamophobie latent qu’ils disent subir, dans les médias ou dans leur quotidien. Ainsi, beaucoup de mes amis qui sont musulmans pratiquants me racontent que lorsqu’ils quittent Trappes, par exemple pour aller au centre commercial de Saint-Quentin-en-Yvelines, ils sont la cible de regards désobligeants parce qu’ils portent la djellaba ou le voile, voire se font insulter : ceux qui portent la barbe se font parfois traiter de "Ben Laden" ou de "terroriste" [des habitants interrogés par "Le Monde" évoquent des contrôles à répétition ne visant que les musulmans, NDLR]. 
 
Je ne suis pas optimiste pour la suite. Trappes s’était apaisée depuis une décennie, mais les émeutes ont fait ressortir de vieux démons et quelque chose s’est cassé: peut-être que la situation va se calmer dans l’immédiat, mais désormais, je pense que ça pourra dégénérer à n’importe quel moment. 

Commentaires

TRAPPES

Toutes les excuses sont bonnes pour couvrir le manque de civisme et d'éducation d'une certaine population !!!
Tiens, à l'instant, dans un magasin Liddle, alors que je faisais la "queue" comme il se doit pour passer à la caisse, voilà qu'une caissière d'origine maghrébine invite un homme de la même origine à passer devant nous pour valider ses courses... Nous étions deux femmes avant lui, nous avons donc réagi et voilà, tout de suite, on s'est fait traiter de "racistes" etc... Il est trop facile de semer la discorde par un tel comportement et faire croire ensuite qu'il s'agit de racisme !!! c'est de la provocation. Pour ma part, je n'ai pas eu à prononcer un seul mot concernant la race de ce Monsieur, ni son pays d'origine, c'est lui a crié au "racisme". Le monde à l'envers !!!. Bientôt, si cela continue ainsi, les gens polis, éduqués, n'auront plus leur place dans la société et ce sont ces mal éduqués qui regneront en maître dans ce pays. C'est déplorable.

2 proverbes pour tout résumer...

"L'occasion fait le larron" + "La bêtise n'a pas de frontières".

Lamentable un tel commentaire !

J'ai jamais vu dans un supermarché une caissière appeler quelqu'un pour qu'il passe devant les autres ! Mais admettons Le quelqu'un et la caissière sont peut-être maghrébins mais à la caisse centrale ou le responsable du magasin ne sont sans doute pas également maghrébin donc c'était à vous qui étiez dans votre bon droit de faire triompher LA VERITE Mais admettons encore qu'ils soient tous maghrébins dans le magasin Sachez madame que les maghrébins sont des patrons comme les autres et je doute qu'ils auraient soutenu leur caissière devant votre bonne foi
Le civisme c'est faire respecter les autres mais aussi SE FAIRE RESPECTER
Ce genre de commentaire HORS SUJET n'a bien sûr qu'un seul but assimiler l'incivilité à une certaine catégorie de la population LES MAGHREBINS comme à une autre époque LES JUIFS !!!

Trappes, la République chassée de la cité...

Il est regrettable de constater à quel point des propos ou des actes islamophobes peuvent se développer dans le monde aujourd'hui, mais il faut également ouvrir les yeux sur une réalité quotidienne, et admettre que l'Islam n'a aucune intention d'être tolérante avec les mécréants que nous sommes. Il semble également que ceux qui s'insurgent au nom de l'Islamophobie ne savent rien, ne connaissent rien à la réalité des banlieues aujourd'hui. Croyez-vous un seul instant que ces jeunes qui se réclament de l'islam sans en respecter les codes, qui trichent avec les règles du Coran, et qui se cachent derrière pour mener des mauvaises actions, croyez vous un seul instant que s'ils obtiennent le pouvoir un jour, ils pardonneront à ceux qui les ont défendu ? C'est vraiment croire au père Noel. Il y a depuis de nombreuses années un sentiment de haine anti français, anti-"blanc", ce qui est aberrant car les arabes sont des blancs comme les autres, celui-ci se développe dans les écoles de la République, dans la rue au quotidien, mais personne ne dit rien et des citoyens sont victimes d'actes criminels commis par des gens qui se réclament du Coran et qui agissent contre les intérets judéo-chrétiens. Une femme d'une cinquantaine d'années a été prise à partie à Strasbourg par des jeunes filles maghrébines qui lui reprochaient de porter une jupe trop courte, fracture du sternum. Que dit-on dans ce cas là ? Sous de faux prétextes religieux des jeunes filles soit disant musulmanes se comportent comme des voyous. En Arabie Saoudite, les femmes musulmanes ne se comportent pas ainsi, il y a donc une différence fondamentale entre l'Islam pratiqué ailleurs et dans notre pays. En Norvège, le taux de viol des femmes norvégiennes est imputable aux musulmans Norvégiens qui souhaitent punir ces femmes pour leur apprendre à respecter le Coran sur le sol Norvégien, c'est le monde à l'envers. Le viol qui est puni de mort dans les pays Musulmans et qui est autorisé aux Musulmans en terre païenne ? Vous ne trouvez pas qu'il y a là un véritable problème.
Ce qui se passe à Trappes n'est qu'un prétexte à exprimer une colère, c'est justement pour dire à la police que ce territoire ne leur appartient pas, et cela n'a rien à voir avec l'Islam. Que ceux qui défendent les pauvres manifestants aient le courage de leurs opinions et qu'ils aillent vivre à Trappes pour comprendre la réalité du terrain, pour comprendre pourquoi ils ne veulent pas de la République dans la cité. Il est facile de juger, de considérer et de défendre des "pauvres" victimes qui n'en sont peut-être pas. On aimerait bien entendre Omar Sy et Djamel sur le sujet, ils sont étonnement silencieux et pourtant ils sont de Trappes et pourquoi sont ils partis de cette cité à votre avis ? Les bons sentiments ne font avancer les choses, mais la connaissance d'une réalité sociale permettrait d'éviter de dire n'importe quoi de la part des politiques et de certains lecteurs. Il faut parfois admettre des vérités mauvaise à entendre pour faire avancer des situations sensibles.

Les failles de la République française...

Le passé colonial de la France lui revient aujourd'hui en pleine figure,complété par celui qui a été la "règ
le" pour les familles "arabes" ou rapatriées d'Algérie en métropole,dans les années qui suivirent la déco lonisation...Et puisque rien n'est fait pour permettre à ces familles d'intégrer au mieux la société française
,ils cherchent-par le biais de la religion-de se faire une dignité.Hélas,souvent par les plus mauvais côtés...
En étudiant les différentes facettes du monde islamique(d'hier ou d'aujourd'hui),on peut se rendre compte que ce sont les rapports de force et l'autorité qui l'emportent dans les versets du Coran...Ou bien on s'a
dapte;ou bien on est "redevable" des foudres de l'enfer...Ce dont s'inspirent les "croyants" les + déclarés
de la "morale coranique"...Jusqu'à le pratiquer envers d'autres Musulmans qui n'ont pas les mêmes règles
de vie qu'eux:comme être plus royaliste que le roi...!!Ce que pratiquait le Klu-Klux-Clan aux USA envers
tous ceux qui risquaient d'entacher la société occidentale d'une manière ou d'une autre,et en se réclam
ant de la Bible!!!Car la Bible est tout sauf un ouvrage relatant des faits de tolèrance,à ce qu'il me semble.
D'aucuns me feront observer que,ce qui se passe en France,se passe aussi dans le reste de l'Europe...Il
y aurait pourtant un "bon moyen" de réduire ostensiblement les récriminations d'une communauté envers
la société occidentale et réciproquement:enseigner conjointement les "bienfaits" du Décalogue(les 10
Commandements)et les principes contenus dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme,depuis
l'école primaire jusqu'à l'université et les prisons,afin de ne plus rien tolérer de la part d'individus enseig
nant et exerçant la haine envers une quelconque communauté différente de la leur,de biens publics ou
privés,également...La République française doit se montrer capable de prévenir,de neutraliser tout acte
d'intolèrance,de haine envers des êtres humains d'une communauté envers une autre...,voire d'une
banlieue envers une autre,d'une bande envers une autre...et s'en donner les moyens pour éviter les
drames que vivent les pays du Moyen-Orient,et d'autres en Afrique ou en Asie,également...La culture
doit être partie prenante dans une politique qui conduise tout citoyen à connaître l'autre,quelque soit
son origine géographique ou ethnique... et ainsi "gommer" toutes les peurs ou les haines cumulées du
rant des décennies entre colonisateurs et colonisés...Voire entre tribus,clans d'un même "peuple",d'un
même pays...

Merci beaucoup, grâce a vous

Merci beaucoup, grâce a vous nous avons enfin la recette "secrète" qui va mener le monde a la paix... Il ne nous reste plus qu'a en faire une charte et la faire signer par tous les pays du monde (sous peine de leur faire la guerre s'ils l'a refusent) et comme ça le monde entier connaitra enfin la paix perpétuelle car en fin de compte c'est les religions le problème et non pas ceux qui s'enrichissent de ces guerres pendant qu'ils vous font croire que la guerre est une question de croyance .
Continuez a croire que la paix n'arrivent pas a cause de la spiritualité pendant ce temps les faiseurs de guerre remplissent leurs coffres puisque personne ne les regarde.

Ps : Le nerf de la guerre c'est pas une sucette chupa chups, c'est l'argent...

Heureusement !

Il existe dans notre pays des éternels indignés qui ont une aura comme émile zola dans un autre temps Il existe des journalistes des gens médiatisés qui OSENT prendre le contrepied d'une version officille qui ne suivent pas les cercles de pouvoir et les lobbies tentaculaires... Un de ces hommes que je respecte beaucoup est NOEL MAMERE et il ose parler d'ISLAMOPHOBIE INSTITUTIONNALISEE en parlant du dérapage de trappes Il suffit d'écouter les témoignages de la femme du mari de la mère et des témoins... Ils sont ACCABLANTS !!!

L'Affaire du foulard,à Trappes...

Ce que je trouve particulièrement contradictoire chez les "partisans" d'un Islam pur et dur,c'est qu'ils aiment
-néanmoins-la France et ses libertés...Comment se fait-il que l'émigration en Terre d'Islam ne les tente pas
plus...?En Algérie,au Maroc ou en Indonésie,en Turquie,en Birmanie...ou dans les monarchies du Golfe...?Il
y a le choix,non...?Voire en Bulgarie,en Roumanie,en Bosnie-Herzégovine,en Albanie,en Ouzbékhistan...Ce
pays est riche et c'est un pays qui "respecte" les droits de la femme;ayant été martyrise par la Russie tsaris
te à la suite de la conquête de la fin XIXè,et de la révolution russe,l'Ouzbékhistan a du aussi subir les outra
ges du communisme stalinien,qui a pillé les magnifiques monuments érigés lors de la domination persane,
notamment...Et aujourd'hui rétablis dans toute leur splendeur,grâce à la manne du charbon,du gaz,de l'or +
une agriculture prospère(coton)grâce à l'irrigation tirée des 2 grands fleuves qui traversent le pays...Les
Ouzbeks sont des gens très accueillants...
Bien des Français tentent leur chance à l'étranger,à défaut de la trouver dans l'Hexagone,comme en Birma
nie...avec un petit pactole.La Turquie aussi est accueillante,en pleine expansion économique:des Grecs,pri
vés d'emplois y ont fait leur vie,depuis que la Grèce est en grave récession économique...

A vomir !

Dans cette affaire c'est l'islamophobie qui est INSTITUTIONNALISE La gentille police qui défend les honnetes gens a raison contre les vilains musulmans QUI FONT PEUR comme disent les 2 seules réactions de france24 qui en rajoute une couche ! Et après vous venez pleurer sur l'affaire dreyffus mais pour notre époque vous êtes pire !! A VOMIR !!!

tri

Comme on ne publie pas mon dernier commentaire.

Je n'ai donc pas le droit de dire que ces salafistes des cités me font peur. On censure même ma crainte. Je comprends donc pourquoi notre France s'enfonce dans ce déni qui causera notre perte.



Fermer