À Casablanca, des propriétaires tentent d’interdire la location aux "Africains"

Photo postée sur Facebook et envoyée par un de nos Observateurs à Casablanca.
 
"Interdiction de louer des appartements aux Africains" : voilà ce qu’on peut lire dans plusieurs halls d’immeuble à Casablanca, au Maroc. Une discrimination raciale parfaitement illégale imposée par un certain nombre de propriétaires. Notre Observatrice, une étudiante ivoirienne, en a fait les frais il y a quelques mois.
 
Plusieurs photos de ces affiches, en français et en arabe, circulent depuis quelques jours sur les réseaux sociaux . D’après nos Observateurs, elles ont été prises dans des immeubles du quartier résidentiel de Farrah Essalam, dans la zone d’Oulfa, où logent de nombreux étudiants venus de pays d’Afrique subsaharienne. Des affiches similaires ont été signalées en d’autres endroits.  
 
Photo postée sur Facebook et envoyée par un de nos Observateurs à Casablanca.
 
Au Maghreb, le terme "Africains" est utilisé pour désigner les Africains de pays subshariens.
 
Contributeurs

"Notre propriétaire a essayé de nous garder mais le syndic a gagné"

Nafissa (pseudonyme) est étudianteà la faculté des sciences de Casablanca. Elle est Ivoirienne.
 
En 2012, nous étions trois étudiantes à louer un appartement dans la résidence Areeda, située dans le quartier d’Oulfa. Parce qu’Africains, nous avons rapidement fait l’objet de menaces de la part d’habitants qui ne voulaient pas de nous comme voisins.
 
Un jour, en rentrant de la faculté, nous sommes tombés sur cette affiche. On n’a pas compris immédiatement qu’elle nous était adressée puis on nous l’a traduite. C’était vraiment choquant.
 
L’affiche photographiée fin 2012 par Nafissa dans la résidence Areeda. "Il est strictement interdit de louer des appartements à des Africains dans l’immeuble. Signature : l’ensemble des propriétaires."
 
Puis les menaces se sont faites plus pesantes. Notre propriétaire a essayé jusqu'au bout de nous soutenir mais face à la pression des autres, il a dû céder et nous a demandé de partir, ce que nous avons refusé de faire. Le 1er janvier 2013, la police est venue nous demander de quitter les lieux. Nous leur avons dit que nous connaissions nos droits alors ils ne sont pas entrés dans l'appartement. Nous avons ensuite été emmenés au commissariat. Mon amie a été giflée par un policier. On ne sait toujours pas sur quelle base légale la police a agi.
 
Je ne suis pas retournée sur place depuis mais des amis m'ont confirmé que l'affiche était encore là. J'aimerais dire qu'il s'agit d'un cas isolé mais mon expérience me laisse penser que non.  Dès le premier jour dans mon nouvel appartement, des habitants ont demandé au propriétaire de nous mettre dehors. Mais les papiers étaient déjà signés donc le propriétaire a refusé d’annuler la procédure. Les préjugés contre les Africains sont très ancrés. Toutes les relations avec les Marocains ne sont pas conflictuelles, mais la vie est clairement moins agréable quand vous êtes Noire.
 
Personnellement, on m’a plusieurs fois jeté des cailloux dans la rue, ou parfois des fruits, ça dépend de l’humeur de la personne… De la même manière, dans l'administration, nous ne sommes pas traités pareils.

"Avoir eu une mauvaise expérience ne justifie rien"

Mme Benzekri est propriétaire d'appartements dans la résidence Areeda d’où a été expulsée Nafissa.
 
J'ai pu personnellement constater ce genre d'affiches dans deux immeubles dont le mien, mais il y en a peut-être d'autres. Je trouve cela scandaleux et je l'ai fait savoir au syndic de l'immeuble. Ces affiches sont parfaitement illégales. Aucune loi ne justifie une telle discrimination. D'ailleurs ça ne m'empêche pas d'avoir comme locataires des étudiants africains en ce moment même. Et tout se passe à merveille.
 
Certains de mes proches, eux-mêmes propriétaires, ont eu des mauvaises expériences avec des locataires et donc en ont tiré des conclusions concernant tous les Africains. L'un d'entre eux avait loué son appartement à deux étudiants, qui ont ensuite séparé les pièces avec des cloisons, sans autorisation, afin d'en louer des petites parties à des immigrés travaillant comme vendeurs ambulants. Finalement, les deux étudiants sont partis sans prévenir et l’appartement est resté habité pendant des mois par ces personnes qui ne payaient pas. Il a donc du faire venir la police pour les déloger. Les voisins avaient aussi fait pression disant qu’ils étaient 10 à vivre dedans et qu’ils faisaient énormément de bruit.
 
C’est effectivement pas de chance de tomber sur de mauvais locataires mais de là à refuser tous les Africains, c’est absurde.  Si on part comme cela, il faut carrément les empêcher d’entrer dans le pays à leur arrivée à l’aéroport ! Or ce n’est pas du tout la politique du roi qui fait tout pour que des étudiants africains viennent au Maroc. 
 

Commentaires

Juste pour essayer de

Juste pour essayer de clarifier et je parle en connaissance de cause pour " l'interdiction de louer aux Africains " en deux mots : le problème est que vous louez pour 1 ou 2 personnes et qu'après c'est presque 8 a 10 qui arrivent en peu de temps et occupent l'appartement dans 90% des cas et je ne parle pas des petities fêtes car la réalité est là et c'est ce qui a poussé le concierge a utiliser et écrire cette mauvaise phrase avec l'interpretation qu'elle a " soulevée " .......ah les médias en un rien il ont créé un problème au lieu de raconter la vérité qu'ils feignent de ne pas connaitre.......

cc

Juste pour vous dire que tu as raison de dire ce la qu'on loue un appartement et parfois tu vois 3 ou 4 ou plus que ça , il faut juste que tu saches dans une pays comme celle là parfois y a nos amis qui viennent sur d'autres villes ou bien les amis qui habitent sur d'autres appartement , donc parfois on profite pour manger ensembles ou bien preparer quelques choses à manger ensemble car il se peut que parfois les choses ne marchent pas bien on arrive pas à se nourir donc il faut donner confiance à ses étudiants et il ne faut pas oublier que l'étudiant Africain a ses droits de vivrent au maroc comme il veut car je crois qu'Au maroc c'est aussi l'Afrique ou bien DIt moi que Maroc c'est en Europe et je crois que j'en aurai beaucoups des choses à te dire plus tard car j'ai beaucoups des experiences sur ces genres de situation car moi je suis sur le champs au lieu d'aider ces jeunes étudiants comme votre Gouvernement le veut ,la majorité des gens essaillent de faire le contraire en tous cas bonnes chances

9a se voit que tu n'est pas

9a se voit que tu n'est pas black et que ce qu'on vit chaque jour dans ce pays est insupportable. Moi je ne demande qu'une chose, si vous ne voulez pas qu'on viennent dans votre pays cesser d'en favoriser l'accès. Sinon ça ne sert strictement à rien de permettre aux gens de venir (de façon légales) dans ce pays.
Personnellement je regrette d'être venu au Maroc.

"Il est interdit de faire du business avec les Marocains"

Ces Marocains poussent inévitablement les futurs managers d'Afrique, ayant transité par le Maroc, vers un droit de réponse tel que : "Il est interdit de faire du business avec les Marocains".

N'oubliez pas, l'Europe est en pleine crise et l'Afrique est l'un des continents du futur.

Si le Maroc veut prospérer dans ce futur, son gouvernement a intérêt à sensibiliser sa population contre ce fléau ignoble. Sinon, cela risque d'être à tous les coups perdu pour le Maroc.

A bon entendeur ...

Comment être respecter quand on est Noir?

Si j’écris cela c'est parce que nous les noirs africains, nous n'avons aucun droit malgré toutes ces années passé dans ce beau pays ou les gens sont bien avec vous mais on vous toujours sentir que vous êtes étranger et comment allons nous un jour traiter avec eux s'ils nous traite de la sorte. J'ai un ami qui vien de mourir ce mardi 30/07/2013 à 13h il étais au comas depuis vendredi à Tanger car il s'est rendu labas pour voir un de ces amis lorsque du coup la police à débarquer dans leur immeuble emportant tout noir dans un car sans vérification d’identité vers une destination inconnue du coup mon ami à poser la question aux policiers qui les amenaient car ce n’était pas la destination vers la commissariat alors il eu discussion avec le policier et celui ci s’énerve le gifle et le jette par dessus la fenêtre sans même voir ce qui lui est arrive et mon ami a frapper sa tete au trottoir et c'est le car qui était derrière qui s’était arrêter et quelques amis sont descendu pour l'amener à l'hôpital depuis vendredi et ce dernier à rendu son âme ce mardi 30/07/13.
c'est triste et là on ne fera rien et le meurtrier est libre de circulation c'est triste mais c'est toujours comme cela vous pouver vérifier car si je vous montre les photos c'est difficile de voir car y'a pas de droit de l'homme et nous étranger noir en particulier nous n'avons aucun droit même devant la justice surtout ceux qui n'ont pas de papiers . On demande juste une reconnaissance car les marocains au rons à traiter avec nous futur cadre de nos pays mais l'avenir nous dira

C'est vraiment triste de voir

C'est vraiment triste de voir ça et dire que ces gens de ces pays se disent musulmans. En tout cas le racisme caché des pays du Maghreb commence à sortir petit à petit. Les langues se délient, je lance un appel aux Africains vivant dans ces pays de filmer les gestes racistes dont ils sont victimes et ensuite les envoyer sur internet ou aux médias. On dit souvent qu'une image ou vidéo vaut plus que les paroles. Beaucoup d'Africains témoignent quand on évoque ce sujet faites vous entendre ça permettra peut être un jour d'aider à combattre ce fléau.

Les Marocains ou Maghrébins en général ne disent pas Africains comment dire ça se fait trop clicher faites les comprendre alors qu'ils ne sont pas et ne méritent pas d'être Africains.

« Ô vous les hommes ! Nous

« Ô vous les hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle. Nous vous avons constitués en peuples et en tribus pour que vous vous connaissiez entre vous. Le plus noble d’entre vous, auprès de Dieu, est le plus pieux. » Coran 49.13

Comment faire baisser ce racisme au Maroc ???

C'est une réalité, malheureusement le Maroc est aussi un pays raciste envers les "peau noire". j'ai vécu au Maroc quelques années, et moi aussi j'en ai été victime dans plusieurs villes du Maroc, pas seulement à Casablanca. Pourtant en tant que jeune etudiant les blacks se font agrésser ou jeter de pierres par des enfants devant leurs parents qui rigolent et semblent apprécier le triste spectable.

j'ai aussi une amie marocaine "noire", elle dû quitter son propre pays pour aller s'installer en France, car elle dit que en tant que marocaine noire, elle n'a aucune chance de reussir au Maroc. elle m'a avoué avoir été toujours discriminée dans son travail au Maroc. Et meme pour les offres d'emploi, on la refuse souvent à cause de la couleur de sa peau.

C'est vraiment dommage pour ce beau pays !

mais je dirais quand meme que tous les marocains ne sont pas des racistes. on peut dire que 50% des marocains sont racistes et 50% ouverts d'esprit. ce qui ont fait des longues études + les marocains qui ont vécu quelques années à l'étranger acceptent bien les noires sans problème. Mais l'autre moité de la population considere les noires et les autres africains comme leurs esclaves.

Il est temps que le ROI prenne ses responsabilités avec le gouvernement pour appéser la situation et faciliter la coopération entre le Maroc et les autres pays africains, car notre destin est lié par la meme terre: l'Afrique

comment faire baisser ce racisme

Je reprends cette phare: "Mais l'autre moité de la population considere les noires et les autres africains comme leurs esclaves".

C'est tout a fait cela. Car c'est historique. Il faut rappeler que l'esclavage avait encore lieu au Maroc avant l'arrivee des Francais et que c'est l'administration coloniale francaise qui a mis fin a ces pratiques. On ne parle que des choses mauvaises liees a la colonisation, mais il y a aussi des elements positifs. Dans certains pays d'Afrique de l'Ouest, les pratiques d'esclavagismes sont reapparus avec la fin de la colonisation. Certains diront "chassez le naturel il reviendra au galop". C'est triste mais c'est vrai.

Histoire vecu a l'aeroport de Casablanca durant l'ete 2011. Tous les avions avaient 7 a 8 heures de retard. La cause, un mouvement de blocage, de la part de passager d'un vol pour Dakar, qui avait ete annule. Les passagers etaient en attente dans le terminal sans avoir recu la moindre compensation (repas, boisson, logement) comme cela se fait en cas de probleme de la part d'autres compagnies. Excede par 12 heures d'attente, les passagers pour faire bouger les choses avaient bloque toutes les ports afin que leur probleme puissent etre resolu. Est-ce que les passagers en partance pour l'Europe auraient eu le meme traitement?

la réaction des marocains

Bonjour à tous,
Oui, c'est vrai que les marocains ont tendance à tout généraliser. Ils ont aussi tendance à dire "les africains en parlant de nous les africains subsahariens". C'est vrai que cela nous fait mal et nous emmène à penser si ils ne sont pas aussi des africains. Moi je trouve cette façon de pensée venant des marocains honteuse.
Deuxièmement, c'est vrai aussi que nous les étudiants subsahariens, nous faisons parfois des bêtises, je sous entends par bêtises le non respect des disciplines. J'ai vu par mes propres yeux, des faits et gestes que des étudiantes subsahariennes ont fait ici à Settat. Elles ont quitté la maison où elles vivaient avant: sans payer les factures de l'eau et de l’électricité, elles ont laissé des ordures dans la maison, c'était vraiment le bordel quoi! c'est vraiment lamentable, je vous assure! et même les ordures ont commencé à donner des odeurs bizarres! Le bailleur en voyant tout cela, je vous assure, c'était vraiment dure! Eh oui, c'est vrai, ce sont pas tous les étudiants qui font cela! alors je vous en prie chers amis, quand on nous accorde et loue une maison, utilisons la dans la bonne voie! car au cas contraire, cela sali l'image de tous les étudiants subsahariens, et cela aura un impact sur nos frères et sœurs qui vont encore venir ici. Pour les marocains, faut jamais généraliser les choses! d'ailleurs aucun de nous n'est parfait mais faut accorder aux gens des chances. Merci



Fermer