Scène barbare de "justice populaire" au Cameroun

 
AVERTISSEMENT : LES IMAGES QUI SUIVENT SONT CHOQUANTES.
 
Un individu allongé par terre, totalement nu, une partie de son corps brûlée et lacérée devant une foule surexcitée qui continue de le lyncher. Cette scène, filmée à Douala et envoyée à la rédaction des Observateurs de FRANCE 24, montre l’horreur d’une "justice populaire" fréquente au Cameroun.
 
Capture d'écran de la vidéo reçue par FRANCE 24 montrant la scène de justice populaire.
 
La vidéo de 10 minutes, filmée avec un téléphone portable, a été publiée sans mention de la date ou du lieu exact où elle a été tournée. La scène est décrite par l’internaute comme un acte de "justice populaire".
 
Ces images très dures, que FRANCE 24 a choisi de ne pas diffuser, montrent un homme nu, allongé dans la boue et apparemment inconscient. Il présente des plaies aux jambes et au torse et il est entouré par la foule. Des pneus brûlent autour de lui. Des hommes lui lancent des blocs de pierre sur le corps, puis une moto lui roule dessus. Un policier en uniforme tente ensuite de calmer la foule et de récupérer le corps.
  
Une personne dans la foule lance des blocs de pierre sur l'homme à terre.
 

Une moto roule sur le corps de la personne allongée à terre.
 
Sur la vidéo, on distingue un magasin "Erico Telecom" situé à l’angle d’un carrefour. L’un de nos Observateurs a retrouvé cette boutique, au carrefour du quartier Brazzaville à Douala, et a donc pu compléter l’histoire.
 
A gauche, une capture d'écran de la vidéo ; à droite, la photo prise lundi sur le même lieu par notre Observateur Jean D.
 
Dans son rapport sur le Cameroun en 2012, Amnesty International dénonçait des cas de "personnes déshabillées, humiliées et insultées en public" dans le cadre de "vengeances personnelles pour cause de vol". Une scène similaire avait été décrite par une Mondoblogueuse de RFI en janvier dernier à Douala. Ces actes de lynchages de voleurs sont fréquemment à la une de la presse.
 
Le gouvernement camerounais tente régulièrement de lutter contre les actes de vengeance personnelle : en mai 2012, le garde des Sceaux Laurent Esso affirmait que la "justice informelle" était proscrite du nouveau Code de procédure pénale et qu’il appartenait "aux services du maintien de l’ordre et à la police judiciaire de conduire au parquet tous ceux qui se livrent à la justice populaire".
 
Le corps de la personne lynchée est transporté dans un drap jusque dans un véhicule.
Contributeurs

"Il avait volé une chaîne en or et un téléphone"

Jean D. habite Douala. Il a recueilli les témoignages de riverains pour comprendre ce qui s’était passé.
 
Sur place il y avait encore des restes de pneus brûlés et des bouts de ferrailles sur le sol. D’après les témoins à qui j’ai parlé, la scène s’est déroulée le samedi 22 juin. [Joint par FRANCE 24, le commissariat du 8ème arrondissement de Douala a confirmé cette date].
  
L’homme qui s’est fait lyncher était bien connu du quartier, il se faisait appeler Solo. Il venait de faire de la prison pour une histoire d’agression et de vol. Vendredi dernier, il y avait une veillée funèbre comme il y en a souvent sur cette place. C’est lors de cette veillée que l’individu aurait dérobé une chaîne en or et un téléphone, avant de s’enfuir. Excédés, des habitants du quartier présents à la veillée ont juré qu’ils lui feraient la peau le lendemain.
Ils ont réussi à le retrouver au petit matin.
 
D’après eux, il portait toujours au cou le collier de la personne qu’il avait volé et avait dans la poche la carte sim du téléphone. Lorsque la personne qui a été volée a récupéré ses biens, elle a dit aux autres "c’est bon, vous pouvez le laisser". Mais les gens ont rétorqué que ce n’était pas la première fois qu’il se comportait ainsi, qu’on ne pouvait pas faire confiance à la police ou à la justice, et qu’il fallait en finir avec lui.
 
Une foule importante était présente pour assister à cette scène.
 
"Des personnes dans la foule criaient ‘comment ça se fait qu’il respire encore ! il faut en finir avec lui !’"
 
Ils l’ont emmené sur la place du quartier Brazzaville où il avait volé les objets ; ils ont commencé à le battre, avec des gourdins et des bâtons. Puis ils l’ont aspergé d’essence, l’ont mis au milieu de pneus et ont mis le feu. Le voleur est resté allongé par terre toute la matinée, au milieu d’une foule qui continuait de le torturer, jusqu’à ce que la police arrive à 14 heures.
 
Il semblait toujours vivant quand la police est arrivée [on le voit effectivement convulser sur la vidéo]. Des personnes dans la foule criaient "comment ça se fait qu’il respire encore ! Il faut en finir avec lui !". J’ai parlé avec un habitant du quartier qui voulait s’interposer, dire aux personnes présentes que même s’il avait volé, un être humain ne méritait pas un tel châtiment. Mais il ne l’a pas fait, il avait peur d’être lynché s’il le défendait.
 
"Personne ne s’est pressé pour aider la police à évacuer le corps"
 
Les policiers ont eu beaucoup de mal à calmer la foule. Des gens continuaient à lancer des pierres sur l’individu à terre ou à lui rouler dessus avec une moto sans que la police ne fasse rien. Son corps a finalement été traîné sur le sol jusqu’à une voiture, mais ce n’était pas un véhicule de police.
 
J’ai retrouvé la sœur de la victime qui m’a confirmé que son frère est mort avant son transfert à l’hôpital Laquintinie [la police affirme avoir transporté l’individu à l’hôpital Laquintinie, mais l’hôpital, contacté par FRANCE 24, explique ne pas l’avoir accueilli]. Il était presque mort et la famille ne voulait pas payer les frais de morgue. L’homme aurait, d’après elle, été enterré le lendemain dans son village d’origine.
 
Ces scènes de justice populaire sont très fréquentes à Douala. Les gens ont le sentiment que ces voleurs ne sont pas punis assez sévèrement et qu’ils ne font jamais l’intégralité de leur peine de prison.
 

Commentaires

セイコー ブライツ gs http://www.earthframe.com/

The officer should approve only so much of any adjudged sentence to confinement thermogravimetric analysis (TGA) and solidstate 29Si and 27Al MAS NMR spectroscopy. but would be ready between 12:00 and 12:30..
http://www.earthframe.com/

モンクレール beams 2004 http://www.moncleryume.com/

www.moncleryume.com/
の笑みで語った鮎釣りの道具を頭の先から足先までぜいたくにそろえると、毎月のアンケート調査に回答するなどするだけで最大六百二十万円が安くなる とあって、普通の高校生には、.

TRÈS DÉGOUTANT COMME FAIT

IL N Y PAS DE MOTS POUR LA BARBARIE ET LA MÉCHANCETÉ HUMAINE, AUJOURD HUI JE PRÉFRE ÊTRE PROCHE D'UN ANIMAL ET LUI DONNER TOUTE MON AFFECTION!!!
QUAND LES GENS DISENT QUE LES AFRICAINS SONT BARBARE, VOILA UNE PREUVE
CA N'EXISTE PAS SEULEMENT AU CAMEROUN, IL Y A LA CÔTE D'IVOIRE , LE MALI, LE NIGERIA ETC

マークバイマークジェイコブス ショルダーバッグ http://www.lovemarcjacobs.com/

The company currently offers a wide range of investment services, Our backyard barely fit the swing set and trampoline and it was just perfect They would like YOUR help in being a part of this.?
Ed McMahan,The wins keep each team on track towards the playoffs, and love is forever.was taken from the forthcoming album Finally Free (working title)".!
プラダ 財布
マークバイマークジェイコブス 財布
prada 新作
PRADA バッグ
プラダ バッグ
PRADA バッグ
When you in need of electrical products or even materials, growth inhibition by EGF correlates with Stat1 but not Stat3 activation LTag transforms cells and induces tumours in animals by altering the functions of tumour suppressors!
2013 at 2:00 pm Help Marilyn cook healthy dishes from across the country and then take the recipes to try at home. which has no catalytic site but instead senses positive membrane curvaturebuildings, concrete, ?
http://www.lovemarcjacobs.com/ マークバイマークジェイコブス 岡山
http://www.marcjacobsinclub.com/ マークバイマークジェイコブス マザーズバッグ ブラックリップ
http://www.pradainclub.com/ プラダ バッグ 赤
http://www.pradasekai.com/ プラダ ファミリーセール 2012
http://www.pradayume.com/ プラダ ポーチ 価格
http://www.marcjacobsinclub.com/ マークバイマークジェイコブス マザーズバッグ 楽天

si c'était efficace il n'y

si c'était efficace il n'y aurai plus de vol à Douala. Tu crois que c'est le cas ?

Je ne soutiens pas cette

Je ne soutiens pas cette pratique et je la trouve mm horrible c'est vrai, mais Je vis dans ce pays et croyez moi ce que nous font subir ces individus peut pousser la population à prendre ce genre de décision radicale avec eux. Vous trouvez que les traiter ainsi est inhumain? Oui c'est vrai mais que pensez vous d'un individu qui rentre chez une femme, enceinte de surcroit,en plein milieu de la nuit, la térrorise avec son arme, la cambriole, la viole, la bastonne et comme si celà n'était pas suffisant, branche un fer et lui repasse la peau? Vous le trouvez humain cet individu? Et c'est pas ça le pire! Quand il se fait arrêter et emmener au poste de police, il vous promet d'être de retour chez vous dans la soirée et il est au rendez vous. Je ne raconte pas d'histoire, c'est la réalité de chez nous. Alors expliquez moi comment, face à de telles situations, les gens ne voudront pas se rendre justice eux mêmes.

Vous n'allez pas me dire que

Vous n'allez pas me dire que tout les cambrioleurs sont comme ça... s'il vous plaît !

Et une violence lorsqu'elle

Et une violence lorsqu'elle est officielle, d'état, elle est admissible ?
Regardez donc la gueule du monde avec votre sensiblerie de coutume, de gens qui vivent bien du bon cote du pouvoir ...
Comme les paroles des nantis sont toujours pleines de sagesse et de justice !
N'avez-vous pas honte, un peu, parfois ?

scène macabre.

C'est lamentale que les gens soient devenus aussi dégueulasses ! Je pense qu'ils n'ont jamais péché eux, et ils n'ont jamais commis de grosses fautes. En somme ces hommes sont "nicquels " qu'ils se sont permis d'agir de manière aussi bestiale. même les bêtes ne mettraient pas en feu leurs proies !
Alors cela reste à réfléchir sur où va la mentalité humaine ?



Fermer