Premières images et témoignages de l'attentat contre l'ambassade de France à Tripoli

Voiture calcinée devant l'ambassade de France à Tripoli. Crédit @Eh4b10.
 
L'ambassade de France à Tripoli a été la cible d'un attentat à la voiture piégée ce mardi matin. Dans un communiqué, la présidence française a annoncé que deux gendarmes affectés à la sécurité du bâtiment ont été blessés. Nos Observateurs sont à la fois surpris et inquiets de voir un attentat se produire dans la capitale. Ils assurent qu'il n'y pas de sentiment anti-français.
 
Vidéo tournée quelques minutes après l'attentat, envoyée par nos Observateurs.
 
Carcasse de la voiture piégée après la déflagration.Image envoyée par un Observateur.
 
Les restes du moteur de la voiture piégée. Image Observateur.
 
"Bien que j’habite à trois rues de l’ambassade, les vitres de la maison et de ma voiture ont été soufflées"
 
Amira El Aribi est dentiste à al-Andalus, le quartier des ambassades à Tripoli 
 
Il était 7 heures passées quand j’ai entendu l’explosion. Elle était si puissante que, bien que j’habite à trois rues de l’ambassade, j’ai ressenti une légère secousse et les vitres de la maison et de ma voiture ont été soufflées. Je suis montée sur le toit et j’ai vu de la fumée noire monter dans le ciel.
 
J’ai tout de suite compris qu’il s’agissait d’un attentat à la bombe. Avec la guerre, on est devenu des experts pour distinguer un tir de mortier d’une explosion. Beaucoup de maisons alentours ont été touchées, ainsi que le cabinet dans lequel je travaille. Durant les 20 premières minutes qui ont suivi l’attentat, les riverains avaient peur. Personne ne voulait sortir de chez lui par crainte d’une nouvelle explosion. Mais une fois rassurés, ils ont aidé à éteindre le feu causé par l’explosion, en attendant que les secours arrivent.
 
"Nous n'avons pas l’habitude de ce genre d’attaques à Tripoli"
 
J’ai été étonnée d’apprendre que c’est l’ambassade de France qui était visée. Ce bâtiment est d’habitude l’un des mieux gardés ici.
 
Les gens du quartier sont à la fois choqués et en colère. Contrairement à Benghazi, nous n’avons pas l’habitude de ce genre d’attaques à Tripoli, encore moins dans un quartier résidentiel comme le nôtre. Mais nous attendons de connaître les motifs de cette attaque. Nous saurons alors si nous devons réellement nous inquiéter pour notre sécurité à l’avenir, ou si c’est un juste un attentat isolé.
 
Une foule de Libyens sur les lieux de l'attentat. Crédit
@Eh4b10.
 
La rue où est située l'ambassade quelques instants après la déflagration. Crédit @Eh4b10.
 
"Il n’y a pas de sentiment anti-français à Tripoli"
 
Mohammed habite à Tripoli, dans le quartier de l'ambassade de France. 
 
C’était le chaos ce matin dans le quartier. Il y avait des débris partout et du sang. En plus des deux gardes de l’ambassade, une dizaine de personnes parmi les habitants ont été blessées. Pour la plupart, les blessures étaient légères sauf pour une adolescente qui a été transférée en Tunisie pour y être soignée.
 
"Désormais, on n’est même plus en sécurité chez soi"
 
Il n’y a pas de sentiment anti-français à Tripoli, cette attaque nous a surpris. Je pense que cela s’inscrit plutôt dans le climat général d’insécurité, vu que le pays est en pleine transition. Je ne suis pas du genre à paniquer mais lorsque j’ai senti l’explosion ce matin, je n’ai pas pu m’empêcher de penser que désormais, on n’est même plus en sécurité chez soi.
 
L'ambassade de France après l'attentat. Crédit @Eh4b10
.
 
"Des habitants avaient demandé la délocalisation de l’ambassade loin des zones résidentielles"
 
Abdel Halim Amrooni est bloggeur du LibyaBlog et vit à Tripoli. 
  
Selon des voisins, une petite fille de deux ans et une adolescente de 16 ans ans sont parmi les blessés. Cela a certainement accentué la tension au sein de la population du quartier. 
 
Dès que j’ai entendu la nouvelle de l’attentat je me suis dirigé vers l’ambassade de France et j’ai pu discuter avec des gens qui habitent à proximité des lieux.  Une personne m’a affirmé que les habitants "ne souhaitent le maintien d’aucune ambassade dans le quartier résidentiel", et qu'ils avaient demandé à plusieurs reprises la délocalisation de l’ambassade loin des zones résidentielles. 
 
Cette même personne a affirmé que l’ambassade de France avait reçu plusieurs menaces d’attentats auparavant, tout en se demandant qui assumera la responsabilité en cas de mort d’homme dans des évènements similaires. 
 
 
 
 
Les pompiers qui arrivent sur les lieux. Crédit @Eh4b10.
 
Autour de l'ambassade après l'attentat. Crédit : Sarah Harb
 
"J’espère que cet attentat ne fera pas renoncer les Français à de futurs projets en Libye"
 
Afonso Amandio est un entrepreneur français qui travaille dans l’industrie alimentaire. Il vit à Tripoli.
  
C’est un triste évènement qui advient juste au moment où les Français commencent à revenir en Libye et investir dans le pays. J’espère que cet attentat ne leur fera pas renoncer à de futurs projets ici. Personnellement, je ne me sens pas menacé ici. Cet attentat reste pour moi un incident isolé, il ne trouve pas d’écho favorable chez la population libyenne qui veille sur nous.
 
 
Une voiture en feu est éteinte après l'attentat. Crédit : Sarah Harb 
 
Une foule de Libyens dans la rue face à l'ambassade. Crédit @Eh4b10.
Contributeurs

Commentaires

attentat à tripoli

La lutte contre les régimes dictatoriaux est noble et justifiée. Seulement le constat de l'après dictature est amère et inquiétant. En Irak,en Afghanistan et aujourd'hui en Libye ,la sécurité des paisibles populations est une équation qui ne préoccupe guère les sauveurs. La vie n'est pas plus meilleure aujourd'hui qu'hier dans ces pays supposés libérés.Je suis de cœur avec ses populations qui méritent mieux.Que Dieu les protège

Attentat à Tripoli

Moi je pense personnellement que la France doit s'occuper de ses affaires en ce moment de crise financière que de chercher à faire la guerre contre les gens qui n'ont pas peur de la mort. De toute les façons c'est son intervention au Mali qui en est la cause. Quant à ceux qui pense que la France à quelque chose à faire profiter aux Libyens,c'est le contraire car elle cherche toujours son profit . Vous les Libyens vous allez le découvrir plus tard par la grâce d’Allah.

voila ce ki arrive lorsque

voila ce ki arrive lorsque vous vou meler des affaire des autre. vous les francais a koi bon vous attirer la haine des autre. occuper vous de vos affaire!!!!!!!

Chacun chez soi,Dieu pour tous...

En France,des révolutions,il y en a eu...+ 2 guerres mondiales avec l'Allemagne.Avant ça,c'était l'Angleter
re qui était l' "ennemi héréditaire".Et on a fini de se taper dessus;l'Europe vit en paix,aujourd'hui.Il n'y a
plus de régimes fascistes et le seul pays à être un peu différent des pays de l'Ouest européen,c'est la Rus
sie,+la Biélorussie...Est-ce que c'est la faute aux Européens tous ces "printemps arabes"...?En Syrie,la
France ne se mêle de rien,sauf à essayer que la guerre civile s'arrête.Il ne faudrait pas...?Quand l'Algérie
a connu ses "années noires",la France est restée impuissante à voir des Algériens "fondamentalistes" mas
ssacrer(c'est peu de le dire)des citoyens innocents...Et ceux qui ont perpétré ces horreurs ont été "amnis
tiés" par le Président Bouteflika...Génial!!Je suis particulièrement fier de l'intervention française au Mali!!Et
j'espère bien que la France parviendra à former une belle armée moderne au Mali,avec le Tchad,la Tuni
sie,la Mauritanie,le Niger et d'autres pour exterminer ces fondamentalistes musulmans qui croient servir
Allah en fouettant,en mutilant,en égorgeant ceux qui ne veulent pas les suivre dans leur "foi"...comme ce
que Tamerlan a fait en Inde il y a 400 ans!C'est vrai que tout n'est pas rose dans les "pays arabes"...Mais
de là à penser qu'il n'existe qu'une seule façon de reconstruire la société pour qu'elle soit juste,c'est vrai
ment débile!!En fait,même Saddam Hussein était plus digne que ces fondamentalistes musulmans,qu'ils soient chiites,sunnites ou autre...Lui,il "respectait" les chrétiens et les juifs qui vivaient en Irak!!Un com
ble,quand on sait qu'il a gazé des villageois kurdes...!!Que faut-il donc faire pour que le "monde arabe"
vive enfin en paix...?

toujours les references du

toujours les references du coran .. c'est nul ce bouquin il n'a rien a voir avec tout ça soyez donc tous athés ce serait plus simple que toutes ce conneries de religions

attentats et désolation

Votre commentaire suppose que soit vous n'avez pas connu la dictature et les sévices des djihadistes sur les populations civiles (hommes, femmes et enfants), soit que vous acceptez ou soutenez leurs actes. Dans ce ce dernier cas , arrêtez votre pretexte du Coran.



Fermer