Jabhat al-Nosra présente en vidéo ses attaques les plus meurtrières en Syrie

Capture d'écran montrant des djihadistes de Jabhat al-Nosra
 
Al-Manara al-Bayda, l'organe de communication du groupe djihadiste Jabhat al-Nosra, vient de publier une vidéo qui montre plusieurs de ses attaques contre les forces régulières syriennes. Un exemple frappant de la puissance de feu et de la minutieuse préparation dont fait preuve cette milice considérée comme une organisation terroriste par les États-unis.
 
La vidéo montre d'abord la route qui part de l’aéroport de Damas et mène à la caserne de Tal-Hmar. Elle passe ensuite à une opération menée sur cette route début février :  un attentat mené à l'aide de 50 IED (Engin explosif Improvisé) contre une colonne de véhicules de l’armée syrienne. Une opération qu’on peut qualifier d’inédite vu l’ampleur des dégâts et la minutie de la préparation. Les images sont impressionnantes.
 
Vidéo de propagande de Jabhat al-Nosra diffusée par al-Manara al-Bayda le 18 février 2013.
 
L'utilisation de mines est beaucoup moins coûteuse en hommes et en matériels pour les rebelles. Ces images montrent à quel point la technique est destructrice. Contrairement aux groupes djihadistes opérant en Afghanistan ou en Irak, Jabhat al-Nosra se concentre à l'heure actuelle sur des cibles militaires.
Contributeurs

"Au sein du même groupe, chaque équipe à une mission que les autres combattants ignorent"

Tarek Abdel-Hak, est activiste syrien de la région de Jisr al-Choughour.
 
Plusieurs groupes et organisations utilisent aujourd’hui ce mode opératoire face aux troupes gouvernementales. Mais Jabhat al-Nosra reste l’organisation la plus expérimentée et la plus professionnelle. Ils ont une organisation sans failles, avec des ingénieurs, des artificiers et des cadres spécialisés dans des domaines très précis, sans oublier qu’une partie de ces hommes ont acquis une bonne expérience du combat en Irak.
 
Dans la majorité de ses opérations Jabhat al-Nosra utilise de l’explosif C4 [utilisé principalement par les armées et par les entreprises de démolition, donc très réglementé]. La majeure partie de leur stock provient de leurs contacts en Irak, la frontière entre les deux pays étant très poreuse et ouverte à tous les trafics. Sinon le C4 provient des stocks de l’armée syrienne saisis dans les casernes sous contrôle rebelle, ou parfois vendus par des officiers en exercice.
 
D’autres groupes djihadistes, comme Ahrar al-Cham, ont aussi adopté ce mode opératoire, mais avec moins de succès car ils sont moins expérimentés. Ils ne font pas d'attentats-suicides, comme Jabhat al-Nosra l’a fait au début, ils ont privilégié les voitures piégées guidées à distance. Mais ce genre d’opération [déjà vue en Irak] a un taux d’échec important.
 
Les outils des groupes comme Ahrar al-Cham sont moins performants, ils fabriquent leurs engins explosifs avec des munitions non explosées, comme des obus ou des mines anti-personnel, auxquels ils ajoutent des clous et de la ferraille. C'est une technique très rudimentaire. L’engrais est aussi utilisé dans la fabrication de ces bombes.
 
J’ai vu moi-même la fabrication d'une mine anti-personnel, c’était pour mettre hors d’usage un transport de troupe BMP1 [transport de troupes blindé, de fabrication soviétique] à Yaakoubieh, mon village. Ce genre d’opération se fait en deux temps : l’engin explosif sert à immobiliser le véhicule, puis les rebelles attaquent à la mitrailleuse et aux lances roquettes RPG7.
 
Jabhat al-Nosra est loin de cet artisanat. Ils organisent leurs opération parfois des mois à l’avance et avec minutie. La manière d’organiser une attaque dépend de la nature de la cible, mais ils essaient souvent d'infiltrer leurs hommes pour leurs fournir des informations ou même organiser un attentat de l'intérieur.
Chaque équipe de combattants a une mission que les autres équipes ignorent. Les troupes du régime sont démunies face à ce type d'attaque. Même le brouillage électronique [avec un véhicule spécial en tête de convoi pour neutraliser les IED] est inutile face à des engins activés par fils [comme l’opération que l'on voit sur la vidéo].
 
Billet écrit avec la collaboration de Wassim Nasr (@SimNasr), journaliste à FRANCE 24.
 

Commentaires

video

si tout ça est fomenté par les USA, pourquoi?

par les usa?Tu rigoles ou

par les usa?Tu rigoles ou quoi!les usa les ont mit sur la liste des groupes terrorriste!ils sont trop efficace,tu pense sincerement que les usa et les europeen veulent voire bashar partir?la verité c'est qu'il y a pas si longtemps il etait invité en france,qu'il n'a jamais rien fait pour reprendre le golan au envahisseur israelien!donc bashar,il est parfait c'est un arabe qui parle mais qui fait rien,un ami quoi!



Fermer